Le comité citoyen du projet Verrecycle lors d’une réunion en 2019. (Photo: Verrecycle)

La mairesse de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville, Émilie Thuillier, en a fait l’annonce au dernier conseil d’arrondissement. Deux points de collecte des contenants de vitre seront mis à la disposition des citoyens très bientôt afin que le verre puisse être recyclé. 

Le projet Verrecycle, initialement appelé « Verre le futur » avait obtenu le plus d’appuis dans le cadre du budget participatif de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville, l’an dernier. Verre le futur proposait d’avoir un point de collecte dans chacun des quatre districts de l’arrondissement, afin d’améliorer la récupération du verre et de diminuer l’empreinte écologique des citoyens. 

« Nous avons bien avancé avec l’arrondissement, la ville-centre et un groupe de résidants », a souligné Mme Thuillier. « Je vous invite à conserver dès maintenant vos contenants de verre afin d’aller les déposer dans ces endroits. »

Un des points de dépôt sera situé au Marché Central, à proximité de la SAQ, alors que l’autre se trouvera à côté de l’épicerie Metro qui se trouve au coin des rues Fleury et Garnier. Cependant, il semble que les deux autres point de dépôt prévus à l’origine ne verront pas le jour prochainement. 

« Dans le contexte actuel, on souhaitait démarrer le projet le plus rapidement possible, explique Jacques L’Écuyer, qui fait partie du comité citoyen Verrecycle. À cause des délais occasionnés par la COVID, c’est le compromis qu’on a trouvé pour l’instant. »

L’arrivée de deux conteneurs représente donc un premier succès pour le comité citoyen derrière Verrecycle, qui a collaboré avec l’arrondissement et la Ville-centre. Comme il s’agit d’un projet pilote qui durera 15 mois, les différents intervenants pourront constater l’engouement des citoyens pour le recyclage du verre avant de décider d’installer de nouveaux conteneurs.

Pourquoi avoir des points de collecte?

« Sans vouloir décourager les gens de déposer leur verre dans le bac à recyclage, il faut savoir que ce verre n’est pas véritablement recyclé, dit M. L’Écuyer. La totalité se retrouve dans les dépotoirs!»

Le verre est recyclable, mais il est souvent contaminé par les autres matériaux lorsqu’il est placé dans un bac à recyclage régulier. Recycler le verre individuellement lui permettrait de conserver sa qualité et, par conséquent, de pouvoir être réutilisé davantage. 

« Ce qui sort du centre de tri ne peut pas être utilisé pour refaire des bouteilles ou de la laine de verre, souligne M. L’Écuyer. De notre côté, on estime que 65 % du verre dans nos bacs va pouvoir être recyclé pour refaire des bouteilles. »

Rappelons que le projet est né d’un Rendez-vous citoyens organisé par journaldesvoisins.com, un comité s’étant formé après la tenue d’une conférence donnée par Colette Lemieux au sujet du recyclage du verre. Mme Lemieux était l’instigatrice d’une initiative du recyclage du verre à Saint-Denis-de-Brompton. Plusieurs municipalités ont emboîté le pas par la suite.

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

10 commentaires
  1. Quel beau projet! Merci au Journal des Voisins d’avoir initié ce projet avec la conférence. Merci à l’équipe qui a pensé, soutenu et réalisé ce projet. Nos nombreux pots et bouteilles attendent impatiemment le premier bac 😉

  2. En Europe, les gens déposent leur verre dans des cloches, en les triant par la couleur à la source. Il y a une cloche pour le verre clair, une pour le verre vert et une troisième pour le verre brun. Ça ne serait pas une bonne idée à appliquer ici?

  3. Je crois qu’n projet est à venir pour recycler uniquement les bouteilles de vin. En attendant, les bouteilles de vin seront-elles recyclées par le projet Verrecycle?

  4. Je me souviens, au tout début du recyclage et avant la cueillette aux domiciles, il y avait des grosses cloches vertes à quelques points stratégiques et on allait porter notre recyclage “à bras”. Même que je me suis faite photographiée tellement j’étais fière qu’on puisse enfin faire quelque chose à ce sujet. Mais maintenant, aussi bien faire les choses comme il le faut et suivre l’exemple de l’Europe sinon on reviendra à la case départ.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Les Brèves

«On va perdre les enfants dans le gazon!»/ Des espaces verts à l’état naturel

Un résidant de Place L’Acadie s’étonnait que le petit parc pour les…

Budget participatif: le premier projet gagnant né d’un Rendez-vous citoyens du jdv

C’est finalement le projet de recyclage du verre, «Verre le futur» qui…

C’est parti! Apportez vos bouteilles et contenants dès ce week-end!

Ça y est ! Les réceptacles de recyclage du verre sont prêts…