La robotique s’étudie au secondaire et au collégial à Ahuntsic. (Image: Alexandra Koch, courtoisie pixabay.com)

Vous avez toujours rêvé de créer des robots? Alors quelle relevait de la science-fiction il y a quelques années seulement, la robotique est devenue une discipline incontournable dans le domaine des nouvelles technologies et offre de nombreux métiers davenir. Et pas besoin daller bien loin pour se former. Le Journal des voisins fait un tour dhorizon des enseignements dispensés à Ahuntsic-Cartierville.

Ce texte a été publié dans la version imprimée du Journal des voisins, le Mag papier d’août-septembre 2023, à la page 26. Il fait partie du Dossier Technologie, duquel plusieurs autres articles sont reproduits.

La robotique est un large domaine qui nécessite des compétences en ingénierie, électronique, mécanique, informatique… Cette variété se retrouve également dans les secteurs qui recrutent (automobile, aéronautique, agroalimentaire, pharmaceutique…). Elle fait lattrait dune discipline qui attire de plus en plus de jeunes. 

Depuis plusieurs années, les écoles proposent donc des parcours d’études spécialisées, afin de former une main-d’œuvre qui réponde à cette tendance.

Collège Regina Assumpta

De la première à la troisième année du secondaire, l’établissement propose une concentration «Sciences et robotique». De la programmation informatique à la conception de machines écoresponsables, en passant par lingénierie, tous les aspects de la robotique sont abordés durant ces trois années.

Deux élèves en robotique du Collège Regina Assumpta. (Photo: saisie d’écran du site du Collège, www.reginaassumpta.qc.ca/concentrations/science-et-robotique/)

Depuis 2022, le collège Regina Assumpta permet à ses élèves de participer à des ateliers de robotique. En 2012, un club élite composé de 40 élèves passionnés sest lancé dans laventure des compétitions robotiques. Pari gagnant: en 10 ans, l’école a remporté de prestigieux prix au Canada et aux États-Unis, face à des élèves venus dune trentaine de pays. 

Lengouement des élèves est tel quen 2017, l’établissement devient précurseur en inaugurant un Centre de robotique et dinnovation pédagogique (CRIP), à la fine pointe de la technologie.

Un atelier de fabrication équipé de machines professionnelles, une salle de formation avec des ordinateurs dotés de logiciels spécialisés, ainsi quun espace multifonctionnel permettent aux étudiants de développer créativité et compétences. 

Collège Ahuntsic

Le Collège Ahuntsic a la spécificité doffrir un programme d’études débouchant sur une attestation d’études collégiales (AEC) en robotique industrielle. Avec en moyenne 113 robots pour 10 000 employés, le taux de robotisation de lindustrie mondiale na jamais été aussi élevé, selon un rapport de la Fédération internationale de la robotique (FIR).

Ici, il sagit de former des techniciens capables de gérer linstallation, la mise en route, lentretien, le dépannage; mais aussi la conception, la programmation ou la modification de cellules robotisées. 

La robotique est abordée dans un contexte industriel aux technologies propres, que les diplômés doivent maîtriser. Cest pourquoi cette AEC ne peut être intégrée qu’à partir de la 4e secondaire, après avoir étudié en mathématiques, en sciences physiques, ou équivalent.

Le Collège Ahuntsic offre plusieurs formations en robotique. (Photo: Anne Marie Parent, JDV)

Le Collège Ahuntsic propose également une AEC en «Automatismes industriels», en cours du soir, pour des sessions de 15 semaines. 

Enfin, ce cégep offre un diplôme d’études collégiales (DEC) en «Génie électrique: automatisation et contrôle», toujours dans le domaine de la robotique.

Selon une étude de la Canadian Advanced Technology Alliance citée par le ministère de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie du Québec, il y a plus de 7300 robots au Québec. Et ce chiffre continuera daugmenter dans les prochaines années.

Autres articles du Dossier Technologie parus dans la version imprimée du Journal des voisins, le Mag papier d’août-septembre 2023:

Zoom sur les entreprises technologiques locales

Bienvenue dans l’univers de l’étiquette intelligente

Ufrost: un «micro-ondes du froid» fait ici

PixMob, fleuron techno d’Ahuntsic-Cartierville



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

La rue-école Saint-Benoît est de retour

L’école Saint-Benoît a officiellement lancé sa deuxième édition de la rue-école en…

Le Journal des petits voisins en BD: l’Opération sac à dos pour être tous pareils à la rentrée

Dans cette bande dessinée, le Journal des petits voisins vous invite à…

Nouvelle journée de grève des enseignants au Collège Regina Assumpta

Les enseignants du Collège Regina Assumpta se sont mobilisés lors d’une seconde…

Rencontres autochtones: une rencontre avec soi en présence de l’Autre

Le Collège Ahuntsic organise chaque année un voyage immersif dans le Nitaskinan,…