Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

En l'espace d'une semaine...

D’ouest en est: deux incendies dans des commerces d’Ahuntsic-Cartierville

Publié le 19/01/2018
par Christiane Dupont

(Crédit-photo: SPVM)

Au cours de la dernière semaine, deux incendies ont endommagé tour à tour deux commerces d’Ahuntsic-Cartierville, l’un à l’ouest et l’autre à l’est du territoire.

Dans le premier cas, trois suspects sont recherchés par les enquêteurs du Module des incendies criminels du SPVM. Il s’agirait d’un incendie criminel survenu jeudi 11 janvier dernier au restaurant libanais, Ezo, sur L’Acadie, situé non loin de la rue Mazurette.

Vers 5 h du matin, trois suspects se sont présentés devant le restaurant à bord d’une automobile. Deux d’entre eux sont sortis de la voiture et ont brisé la vitrine avec une barre de fer. Ils seraient entrés rapidement y déposer des bidons d’accélérant pour y mettre le feu avant de prendre la fuite.

L’un des suspects est un homme de grandeur et de stature moyenne qui portait un manteau à capuchon noir, un jeans et des chaussures foncées. Le deuxième, également un homme, mais de grandeur moyenne et de stature mince, qui portait un manteau à capuchon noir, un pantalon noir et des bottes noires. Le troisième suspect était au volant d’une Honda Civic 4 portes des années 1992 à 1995, de couleur foncée (possiblement verte), avec poignées de porte noires. Le pare-chocs arrière est endommagé ou a un autocollant sur côté gauche. Le dernier caractère de la plaque pourrait être un Z ou un 2.

Aux Fruits Fleury

Par ailleurs, plus à l’est sur La Promenade, un deuxième incendie à la fruiterie Aux Fruits Fleury vers 01 h du matin dans la nuit de mercredi 17 au jeudi 18 janvier. L’incendie est, pour l’instant, de cause inconnue, selon le porte-parole du SPVM, l’agent Raphaël Bergeron. La fruiterie est située entre les rues Hamel et Curotte, côté nord de l’artère.

Selon l’agent Bergeron, les pompiers qui sont intervenus n’ont pas trouvé de trace d’accélérant. Et bien que la vitrine ait été brisée, cela peut-être dû, selon lui, à la chaleur de l’incendie, car aucun objet n’a été retrouvé au sol pour l’instant.

Les policiers du PDQ 27 étaient sur place jeudi matin, mais compte tenu de la nature indéterminée de l’incendie, l’enquête a été transférée directement au module des enquêtes du SPVM.

PartagezShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone