Terrain musto neige prison

Le JDV rapportait vendredi qu’une nouvelle éclosion s’était déclarée à l’établissement de détention de Montréal (EDM). L’éclosion qui aurait débuté le 24 décembre est en voie d’être maîtrisée, mais une deuxième personne incarcérée est maintenant atteinte de la COVID-19 à la prison de Bordeaux.

« Le premier cas de COVID positif parmi le personnel de l’EDM au cours de cette 2e vague remonte au 24 décembre tandis que les résultats des deux personnes incarcérées ont été reçus les 7 et 8 janvier 2021 », indique Camille Simard, relationniste au ministère de la Sécurité publique (MSP).

Depuis septembre, 275 tests de dépistage ont été administrés à des personnes incarcérées, note le MSP. Seuls deux de ces tests ont retourné des résultats positifs.

« Précisons que les deux personnes incarcérées concernées n’étaient pas dans le même secteur. D’ailleurs, la deuxième personne incarcérée a intégré l’établissement en étant symptomatique », fait savoir la porte-parole du MSP.

L’éclosion, qui était considérée initialement comme étant centrée autour du personnel, touche donc maintenant deux détenus de secteurs différents.

« La Direction régionale de santé publique [DRSP] de Montréal est en contact étroit avec l’établissement et le ministère de la Sécurité publique à la suite de cette éclosion. Nos recommandations ont été implantées et nous suivons la situation de près afin de limiter la propagation. Nous avons fait un dépistage ciblé et la situation est présentement sous contrôle », assure pour sa part Éric Forest, conseiller aux relations médias au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal qui assure les relations de presse de la DRSP.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

2012-2022: La semaine des 10 ans du JDV… Du nouveau!

Au cours des prochains jours, Journaldesvoisins.com fêtera ses 10 ans! Histoire de…
Employés de la ville avec poteau indiquant la limite de la crue 2017. Rue Crevier lors des inondations 2019 dans Cartierville (Photo : jdv - Philippe Rachiele) Ahuntsic-Cartierville Montréal

Ouvrage de protection, rue Crevier : prévenir plutôt que guérir

L’eau aura le temps de couler sous les ponts avant que le…

Quatre ans après sa disparition, Ahuntsic-Cartierville n’oublie pas Ariel

En mars 2018, l’arrondissement était frappé par une nouvelle des plus tristes…

Récupération du verre: le projet est reconduit pour 2022

Les deux conteneurs destinés à la récupération du verre dans l’arrondissement seront…