(Photo: courtoisie, La Ferme de rue)

Si vous avez lu nos dernières chroniques, vous avez déjà réfléchi aux légumes qui vous feraient plaisir cet été… mais encore faut-il choisir les bons légumes à planter!

Avant de faire votre choix définitif, réfléchissez à la superficie de votre potager. Nous avions d’ailleurs discuté de l’importance de faire un plan dans notre dernière chronique.

N’oubliez pas non plus de réfléchir à votre expérience en jardinage!

Les différents légumes présentent des niveaux de difficulté variables. Par exemple, si le basilic, la bette à carde et le concombre sont relativement faciles à cultiver, les poireaux, les poivrons et les aubergines présentent des défis dont il faut tenir compte.

Que vous choisissiez de transformer vos légumes pour faire la sauce tomate dont votre grand-mère vous a fait rêver ou que vous vouliez manger de la salade fraîche tout l’été, vos goûts et votre curiosité seront vos guides pour vous diriger vers le plaisir de cultiver!

Plantations multiples

Bien sûr, si vous plantez tout en même temps, vous allez tout récolter à peu près en même temps. Ça fait beaucoup de légumes si vous êtes seul en appartement avec votre chat!

Vous devriez donc considérer les légumes qui peuvent faire l’objet de plus d’une plantation au cours de la saison : le radis, la laitue, les épinards, les carottes, les betteraves… Tous ces légumes et bien d’autres encore peuvent être plantés plusieurs fois dans l’été. Cela vous permettra d’en avoir tout au long de la saison.

Période d’implantation

Parmi les choix qui s’offrent à vous, vous aurez la possibilité d’utiliser des semis directs (plantés directement au jardin) ou encore d’y aller avec des transplantations de plants achetés préalablement.

Dans les deux cas, il est important de considérer la période d’implantation. Il y a quatre périodes dans la saison. Celles-ci sont déterminées par la date du dernier gel prévu dans la zone où vous êtes.

Pour Montréal, la date du dernier gel se situe près du 15 mai. Les légumes du groupe d’implantation A sont ceux qui peuvent le mieux résister au froid, comme les crucifères.

Dans le cas du groupe B, par contre, si vous plantez vos tomates, vos aubergines ou vos poivrons avant la date du dernier gel, vous prenez le risque que votre plantation soit à refaire à la suite d’un gel inattendu.

Ensuite vient la période d’implantation C, où vous pouvez penser à planter des légumes que vous voudrez récolter en automne.

La période D implique une plantation à l’automne afin de profiter du jardin au maximum pendant toute la saison. Par exemple, la roquette et le radis peuvent parfaitement être plantés à l’automne, tout comme le mesclun. Ce n’est pas parce que les températures se rafraîchissent que votre jardin vous en donnera moins!

Légumes et quantité

On a généralement tendance à penser que le légume produit moins que sa véritable capacité. Peut-être est-ce dû à des essais moins fructueux dont vous avez entendu parler? Toujours est-il que lorsque vous cultivez avec les bonnes techniques, de façon écologique et avec les bons terreaux, vous risquez d’être surpris du rendement que certains plants peuvent offrir.

Par exemple, si vous êtes deux et que vous cultivez quatre plants de concombres grimpants, ça donne une quantité astronomique de concombres à manger!

À titre indicatif, un potager de plus ou moins 30 mètres carrés à la maison devrait vous donner un rendement d’environ 4 ou 5 kg par mètre carré si vous en prenez soin… donc plus ou moins 135 kg de légumes!

Manières de cultiver

Il y a deux façons différentes de tirer un bon rendement de votre jardin. Les voici :

  • Cultures successives : planter une partie de ce dont vous avez besoin au début de la saison et planter le reste plus tard, pour vous assurer de répartir la production;
  • Cultures intercalaires : planter certains légumes qui poussent plus rapidement autour d’un légume principal qui pousse plus lentement.

Dans le cas des cultures intercalaires, toutefois, les légumes doivent être plantés assez tôt afin d’éviter une compétition pour l’espace avec le plant que vous avez choisi.

Aidez votre jardin

Un des plaisirs de jardiner, c’est de mettre la graine en terre et la voir se développer. Or, certaines semences demandent une attention particulière avant d’être mises en terre. Pour les plus grosses semences, comme la betterave, la courgette, les haricots ou les épinards, il faut mieux tremper les semences pendant une nuit avant de les planter dans le jardin.

Pour éviter l’utilisation d’insecticides ou d’autres formes de contrôle des ravageurs, il vaut mieux y aller avec une approche de prévention. Ainsi, certaines cultures (concombre, courgette, mesclun…) devraient être protégées par des filets anti-insectes.

En agriculture biologique, c’est la prévention qui permet d’éviter l’utilisation d’insecticides.

* Propos recueillis par Éloi Fournier, journaliste

________

Nos premiere livraisons de fleurs bio et comestibles seront disponibles chez Rona Major ce week-end. Passez les voir : un régal pour les yeux!

Cette année, à la Ferme de rue, plusieurs exemples des types de culture mentionnés plus haut seront présentés. N’hésitez pas à venir nous visiter pour en savoir plus sur nos trucs ou nos équipements!

Notre prochaine chronique sera publiée au moment où vous allez préparer la terre, et nous vous parlerons donc des techniques de plantation!

C’est donc un rendez-vous le 21 mai!

________

Dans l’intervalle, s’il y a une question qui vous intéresse, écrivez-nous à : lafermederue@journaldesvoisins.com

D’ici là, suivez la Ferme de Rue Montréal : @fermederuemontreal

Ou visitez notre page Facebook, et notre site ici.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Un soupir de soulagement dans les hôpitaux

Le pire est passé dans les hôpitaux du Centre intégré universitaire de…

Ensemble Montréal «démasqué» dans Cartierville

Sur des photos publiées sur la page Facebook d’Ensemble Montréal, on peut…

Coups de feu tirés dans Bordeaux-Cartierville : l’enquête se poursuit

Des policiers du poste de quartier (PDQ) 10 sont intervenus à deux…

Le mag de l’été se jette à l’eau!

Le mag papier du JDV, numéro d’été, est présentement en distribution sur…