De gauche à droite: Pierre Vocino, Noah Warde et Jacob Warde se lancent la balle sur le terrain de baseball du parc Saint-Paul-de-la-Croix. (Photo: Camille Vanderschelden, JDV)

Les Vocino pratiquent le baseball sur quatre générations dans l’arrondissement. Le Journal des voisins vous emmène à la rencontre de cette famille passionnée, qui a participé à l’essor de l’association locale, les Panthères d’Ahuntsic-Cartierville.

En 2004, l’âge d’or du baseball à Montréal s’achève avec le déménagement des Expos de Montréal (la première franchise de la Ligue majeure de baseball hors des États-Unis) à Washington. Les Expos ont alors un historique de 5698 matchs, dont près de la moitié ont été remportés.

Au sein de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville, le baseball a toutefois bon vent, encore aujourd’hui. Les Panthères d’Ahuntsic-Cartierville, le club local, constituent en effet la deuxième plus grande association de baseball dans la métropole.

La plus grande se trouve à Rosemont–La-Petite-Patrie alors que la plus grande organisation sportive de Montréal réunit 350 joueurs, depuis la fusion entre Organisation Baseball Rosemont et Baseball Saint-Esprit en 2020.

Si Ahuntsic-Cartierville comptait huit organisations sportives dédiées à ce sport dans les années 1970, les Panthères sont aujourd’hui le seul club à avoir survécu. La famille Vocino aurait par ailleurs tout à voir dans la sauvegarde de ce sport dans notre arrondissement.

Une passion viscérale

Le baseball, c’est une histoire de cœur dans la famille Vocino. Celle-ci débute avec Angelo, le patriarche. Âgé de 94 ans, il constitue le premier bâtisseur de l’association sportive locale, jadis appelée Loisirs de Saint-Paul-de-la-Croix (LSP).

Offrant des pratiques de baseball à la communauté dès 1968, l’association sportive devient ensuite Baseball LSP avant de prendre son dernier nom en 2011, l’Association de Baseball Ahuntsic-Cartierville.

Pierre Vocino marche dans les pas de son père et se joint à l’association d’abord comme joueur en 1970 puis, quelques années plus tard, comme assistant instructeur à seulement 14 ans. C’est avec les Expos de Montréal qu’il est «tombé en amour» avec ce sport pour lequel il accorde un intérêt «viscéral» sans se l’expliquer.

À l’époque, les Expos jouent notamment au stade Jarry (un stade de baseball devenu un terrain de tennis et rebaptisé stade IGA), dans Villeray, mais non loin du domaine Saint-Sulpice, où la famille Vocino demeure.

Si Pierre Vocino ne joue plus que pour le plaisir aujourd’hui, du haut de ses 65 ans, il aura eu une belle carrière dans le baseball. Il a été nommé entraîneur de l’année au Québec en 2007, lors du Gala méritas de Baseball Québec, et ses protégés sont récompensés eux aussi. La même année, l’équipe PeeWee A des Panthères d’Ahuntsic-Cartierville a remporté le titre d’équipe de l’année au Québec.

Le deuxième garçon en partant de la gauche est Nicolas Vocino, le fils de Pierre Vocino, au dernier match des Expos de Montréal. (Photo: parue dans La Presse le 30 septembre 2004, courtoisie Ivanoh Demers, archives La Presse)

À l’instar de leur aïeul, les enfants de Pierre pratiquent à leur tour le baseball ou y dédient leur temps. Francis Vocino entraîne lui aussi Les Panthères pendant six ans, et  joue encore dans la division senior du club local.

«Le baseball, c’est plus qu’un sport. Ça rassemble la communauté et ce sport fait, selon moi, partie de l’ADN d’Ahuntsic-Cartierville», confie Francis Vocino au Journal des voisins. Il affirme travailler fort à rassembler les résidents de l’arrondissement pour des événements tels que les défis triple-jeu.

Marie-Claude Vocino, la fille de Pierre, est la seule à avoir eu une carrière courte dans le baseball bien qu’elle apprécie encore regarder la famille jouer. Ses deux enfants, Jacob et Noah, partagent la même passion. Elle témoigne par exemple que Jacob est souvent pris d’une impatience larmoyante lorsqu’il s’agit d’attendre deux jours avant sa pratique de baseball!

Héritage familial

Angelo Vocino peut ainsi se targuer d’un réel héritage familial autour du baseball. Celui-ci fut l’un des premiers entraîneurs toutes catégories du club de baseball d’Ahuntsic-Cartierville a subi un AVC au début de l’année. Il ne peut alors plus assister à chaque évènement mais il lui fait plaisir de venir les encourager dès qu’il peut, au parc Saint-Paul-de-la-Croix.

«Ce sont de beaux moments en famille, auxquels on amène [mon père] le plus souvent possible», sourit Pierre Vocino qui plaisante sur une génétique liée au baseball qui s’est répandue de génération en génération.

De gauche à droite: Francis Vocino, Noah Warde, Marie-Claude Vocino, Pierre Vocino, Jacob Warde et Angelo Vocino. (Photo: Camille Vanderschelden, JDV)

À Ahuntsic-Cartierville, ce sont quelque 200 jeunes âgés de 4 à 22 ans qui pratiquent chaque année le baseball dans les parcs de notre arrondissement.

Le sport connaît un regain d’intérêt au Québec, comme en témoignent les associations telles que Montréal Projet Baseball qui souhaitent le retour d’une franchise de la ligue majeure de baseball dans la métropole.

L’année dernière, le comité exécutif du baseball majeur (MLB) s’était toutefois opposé à une garde partagée des Rays entre Tampa Bay et Montréal.



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Visite inspirante du CF Montréal à l’école Évangéline

Les élèves de l’école Évangéline, à Bordeaux-Cartierville, ont eu de la grande…

Quentin Miller cogne aux portes de la LNH

L’Ahuntsicois Quentin Miller repêché par un club de la LNH? C’est une…

Dossier santé – Un manque de stationnement pour personnes handicapées à Ahuntsic-Cartierville

Selon les données publiques de l’Agence de la mobilité durable, on ne…

Les joueurs de soccer des Braves d’Ahuntsic solidaires des victimes du tremblement de terre du Maroc

L’équipe U14 masculine de soccer des Braves d’Ahuntsic se rend au Maroc dans…