Un drone récréatif (Source : Ministère des transports du Canada)

Les drones récréatifs de 250 g à 35 kg sont dorénavant interdits dans le ciel d’Ahuntsic-Cartierville car l’arrondissement est situé dans le rayon de 9 kilomètres d’un aéroport ou d’un héliport.  Marc Garneau, ministre des Transports du Canada, en a fait l’annonce le 16 mars pour éviter toute utilisation imprudente des drones qui compromet la sécurité des Canadiens.

Tout l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville est compris dans le rayon de 9 kilomètres de l’héliport de l’hôpital Sacré-Coeur. Selon Hugo Larouche, porte-parole du CIUSSS du Nord-de-l’Île, l’héliport de Sacré-Coeur est toujours en fonction ; il est utilisé à l’occasion, surtout par Air Médic qui amène des cas de trautomalogie.

Par ailleurs,  Cartierville est également compris dans le rayon de 9 kilomètres de l’aéroport Montréal-Trudeau.

Cette mesure ne s’applique pas aux personnes qui se servent de drones à des fins commerciales, universitaires ou de recherche car les règles plus rigoureuses qui existent déjà continuent de s’appliquer.

Les personnes qui ne respectent pas cette interdiction de vol pourraient se voir imposer des amendes pouvant aller jusqu’à 3 000 $.

On peut prendre connaissance des nouvelles règles ici.

Selon le vidéo de Transport Canada, «Un drone peut-il endommager un avion?», on apprend qu’un drone peut causer de graves dommages s’il touche un moteur pendant le décollage ou l’atterrissage.

On y mentionne également que les drones sont faits de métal, de plastique et de piles et «qu’à haute vitesse, les débris peuvent endommager certaines parties de l’avion, comme le pare-brise, les ailes ou l’électronique. Des centaines de vies pourraient être en danger.»

Hélicoptère atterrissant à l’héliport de l’hôpital Sacré-Coeur lors d’une simulation d’urgence en octobre 2014 (Photo : archives jdv)

Pour lire l’article du journaldesvoisins.com d’octobre 2014 sur la simulation d’urgence à l’hôpital Sacré-Coeur d’octobre 2014, cliquez ici.



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles
Mélanie Joly Amine Esseghir

Ce qui préoccupe Mélanie Joly à Ahuntsic-Cartierville

Malgré ses responsabilités nationales et internationales, Mélanie Joly trouve le temps de…

Le Journal des petits voisins en BD: une fable vieille comme le monde

Dans cette bande dessinée, le Journal des petits voisins vous conte, sur…
Conseil d'arrondissement du 8 mai 2023

Huit choses à savoir du conseil d’arrondissement

Le premier conseil d’arrondissement itinérant de l’année s’est déroulé le 8 mai…

Épisode de canicule: haltes fraîcheur à Ahuntsic-Cartierville

En cette fin de mois de mai caniculaire, la Ville de Montréal…