(Photo : François Lauzon, JDV)
Pierre Monet, de la Librairie Monet, signant le livre d’or de l’arrondissement, en compagnie des élus. À l’extrême-droite, sa fille Laurence, qui prendra éventuellement la relève de la librairie. (Photo: jdv P. Rachiele)

Le dernier conseil d’arrondissement de l’année 2017 a été l’occasion de souligner l’importance du rôle culturel joué par deux librairies au sein d’Ahunstic-Cartierville. Les propriétaires de la Maison de l’éducation, établie il y a 50 ans, et de la Librairie Monet, il y a 40 ans, ont été invités à signer le livre d’or de l’arrondissement.

La nouvelle mairesse, Émilie Thuillier, a pris quelques minutes au début du conseil d’arrondissement, mardi dernier, afin de rendre hommage à deux institutions phares d’Ahuntsic-Cartierville. La Maison de l’éducation et la Librairie Monet, établies dans le secteur depuis respectivement 50 ans et 40 ans, ont eu droit à un discours empreint d’affection envers le monde littéraire.

La mairesse a d’abord souligné l’engagement de la Maison de l’éducation à titre de promotrice de la littérature et de la culture en général.

« Cinquante ans d’existence, c’est un exploit pour une librairie indépendante », a-t-elle déclaré devant les copropriétaires Danielle Dion et André-René Duval.

Les copropriétaires de la Maison de l’éducation ont également apposé leur signature dans le livre d’or de l’arrondissement. Assise, Danielle Dion, et à l’extrême-droite, André-René Duval. (Photo: jdv P. Rachiele)

La librairie à l’ambiance chaleureuse est devenue, selon les propos de Mme Thuillier, « une référence pour le milieu du livre à Montréal ».

Joint par téléphone après le conseil, M. Duval s’est dit très ému de l’hommage porté à l’égard de l’institution du 10840 Millen.

« Avec toutes les chaînes de librairies qui existent, vous seriez surprise de voir tous les gens qui viennent ici, soutient-il. [Les librairies indépendantes] méritent encore d’exister », ajoute le copropriétaire, reconnaissant des 25 dernières années passées à la tête de l’établissement.

La Librairie Monet, dirigée par Pierre Monet et sa fille Laurence Monet, a ensuite recueilli les éloges de la mairesse.

Ce lieu d’échanges et de rencontres, qui a su développer un important réseau d’éducation et du livre au fil des ans, justifie son 40e anniversaire, a rapporté Mme Thuillier.

« Les gens viennent de loin pour aller à la Librairie Monet », a-t-elle insisté. « On vous souhaite encore de nombreuses années, malgré les années difficiles pour le milieu du livre. »

Après deux discours honorifiques pour ces librairies indépendantes du quartier, tous se sont réunis à l’avant pour accompagner les propriétaires de ces emblèmes culturels locaux à la signature du livre d’or.

Les élus ont profité de l’occasion pour capturer quelques clichés et offrir de généreuses poignées de main.

Sous de chaleureux applaudissements de la part des résidants présents au conseil, les quatre acteurs du milieu littéraire d’Ahunstic-Cartierville ont quitté la séance.

Vous avez apprécié cet article ? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information sur des faits avérés, qui soit vraie, vérifiable et d’intérêt public.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Tentative d’incendie d’un salon de coiffure boulevard de l’Acadie

Un début d’incendie s’est déclaré au salon de coiffure Bella situé près…

Le JDV accueille deux étudiants en journalisme cet été

Comme chaque année, depuis plusieurs étés, Journaldesvoisins.com a le plaisir d’accueillir quatre…

Emmanuelle Dupal : écrire et vivre à Ahuntsic

Écrivaine et résidante d’Ahuntsic depuis 30 ans, Emmanuelle Dupal s’apprête à partir…

L’automne frappe à votre porte : le Mag bientôt au pas de la porte!

Voilà que l’été – celui des 10 ans du JDV! – tire…