compte de taxes 2022
C’est au moment du dépôt du budget de la Ville que les contribuables sauront de combien sera indexé leur compte de taxes. (Photo : Philippe Rachiele, JDV)

Les évaluations foncières ont atteint des sommets après la flambée du prix de l’immobilier observée ces deux dernières années. Les propriétaires qui ont vu la valeur de leurs biens augmenter se sont tout de suite inquiétés de voir cette hausse se répercuter sur leur compte de taxes.

Une soirée d’information tenue le 16 novembre en ligne devait permettre aux « payeurs de taxes » de voir plus clair et d’être rassurés.

La hausse moyenne des valeurs immobilières à Montréal est de 32,4 %. Le chiffre a de quoi faire sursauter, mais ce n’est pas la première fois que cela se produit. En 2007, il avait atteint 38,6 % et en 2004 et 2011 un peu plus de 22 %.

À Ahuntsic-Cartierville, la moyenne des hausses est de 31,7 %. Cependant, l’augmentation la plus importante enregistrée dans l’immobilier concerne les bâtiments industriels avec 51,6 %. Les maisons unifamiliales connaissent une embellie de leur valeur de 36,4 % et les condominiums de 35 %. Ce qui tire vers le bas les valeurs, ce sont les immeubles à bureaux, boudés par les acheteurs et qui connaissent une hausse d’à peine 10,6 %.

L’évaluation doit faire une fois tous les trois ans. Pour cette période, de 2023 à 2025, les valeurs foncières reflètent les conditions du marché au 1er juillet 2021. Les évaluateurs ont considéré l’ensemble des transactions survenues cette année-là.

Toutefois, cette indexation du rôle d’évaluation sera répartie sur trois ans. Cela veut dire que la valeur augmentera d’un tiers chaque année. Une hausse globale de la valeur de 300 000 $ d’une propriété par exemple signifie une augmentation de 100 000 $ par an.

Pédagogie

Lors de la soirée, l’unique intervenant, Bernard Côté, évaluateur de la Ville de Montréal et directeur du Service de l’évaluation foncière, n’a cessé de rappeler que le compte de taxes n’augmentera pas au même taux que la hausse des valeurs foncières.

« L’augmentation des valeurs au rôle d’évaluation foncière ne résulte pas en une augmentation du compte de taxes de la même envergure », a-t-il martelé.

Autrement dit, une augmentation de 32 % ne va pas donner lieu à une augmentation de 32 % du compte de taxes moyen des propriétaires.

« Le dépôt d’un nouveau rôle ne crée pas un enrichissement de la Ville », a insisté M. Côté.

Toutefois, les questions des citoyens ont mis en évidence une situation nouvelle qui certes dépend d’une augmentation du prix de l’immobilier à Montréal, mais aussi d’un contexte financier de plus en plus difficile pour les contribuables.

« Il ne faut pas juste voir les valeurs au moment du boum du marché, puis de vivre avec quand il y a une augmentation des taux [hypothécaires] et une récession », a souligné une citoyenne. En fait, la valeur des propriétés augmentent sur le rôle d’évaluation foncière, mais ça ne veut pas dire qu’on est plus riche tant qu’on ne les a pas vendues.

Cela dit, même si on ne cesse de répéter que la hausse du compte de taxes n’est pas le miroir de l’augmentation de l’évaluation foncière, cependant, dans un contexte marqué par une forte inflation, il y aurait une hausse tout de même. Celle-ci risque d’être difficile à absorber par des propriétaires qui doivent déjà puiser dans leurs économies pour faire face à l’envolée des taux d’intérêt. En même temps, les prix des loyers pourraient aussi connaître une progression dramatique.

De toute évidence, cette explication sur les rôles d’évaluation foncière met la table pour les contribuables qui suivront cette année le dépôt du budget de la Ville à la fin du mois (le 29 novembre) avec grand intérêt. C’est à ce moment qu’ils sauront de combien sera indexé leur compte de taxes.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Éditorial – Réapprendre à vivre ensemble

L’année 2022 commence à peine. Peut-on dire que le monde revient progressivement…
Feuilles mortes sous la neige

La saga du ramassage des feuilles à l’automne

Il y a encore des tas de feuilles mortes à ramasser à…

Le coin des commerçants – Semaine du 11 mars 2022

Abandon du passeport vaccinal dès le 12 mars Québec a annoncé que…
Vue générale du site du futur écoquartier Louvain Est

Explorer Louvain Est

Les citoyens qui le désirent pourront visiter le site Louvain Est, suggérer…