De jeunes enfants qui ont participé à une corvée nettoyage et qui ont obtenu leur diplôme! (Photo : Courtoisie de Facebook)
Des bénévoles à l’oeuvre! (Photo: Facebook

Une brigade de propreté s’est formée récemment dans Ahuntsic! Il s’agit d’un groupe d’environ 300 citoyens qui, lorsque la température le permet, sortent dans les parcs de l’arrondissement pour nettoyer les nombreux déchets qui y trainent. Une initiative citoyenne inspirante qui permet de faire de belles rencontres dans un environnement plus propre!

Genèse du projet

Il a fait particulièrement beau et chaud la fin de semaine des 10 et 11 avril dernier. Les gens en ont profité pour se précipiter dans les parcs. Par contre, ce n’est pas tout le monde qui a ramassé derrière lui.

Janie Lapierre l’a constaté lorsqu’elle est allée promener son chien en soirée au parc Ahuntsic.

« Le parc était dégueulasse! », s’exclame-t-elle.

D’autres bénévoles à l’oeuvre! (Photo: Facebook)

Elle a pris des sacs de poubelle et est allée ramasser les divers déchets, bouteilles de bière et autres contenants autour du terrain de jeux des enfants.

Elle a partagé son expérience sur les réseaux sociaux et plusieurs personnes ont commenté, expliquant qu’elles aussi allaient parfois ramasser les déchets des gens.

Lorsqu’elle nettoyait autour des installations pour enfants du parc Ahuntsic, Janie Lapierre se disait qu’il faudrait plusieurs personnes pour ramasser les déchets du parc au complet.

À la suite de son commentaire sur les réseaux sociaux, elle a pu créer un groupe Facebook nommé « Brigade propreté Ahuntsic ». Elle se disait que peut-être une quinzaine de personnes le joindrait. À sa grande surprise, il y a eu un grand engouement. En une semaine, elles étaient près de 300.

Les jeunes mettent la main à la pâte

Sur la page du groupe, les gens partagent des photos de leurs sorties de ramassage de déchets, notamment avec leurs enfants. Des sorties sont organisées pour faire des ramassages à tel ou tel endroit.

Le diplôme remis aux jeunes qui ont aidé (Photo: Facebook)

Avec son amie graphiste, Janie Lapierre a même créé un diplôme de nettoyage pour les enfants qui participent à cet effort collectif. Elle se réjouit de voir des jeunes sensibilisés à cet enjeu.

Un projet convivial

Des bénévoles du Comité de mobilisation pour les berges (Photo: Facebook)

Mme Lapierre explique qu’il n’y a pas de grand projet derrière cette initiative. Elle ne se considère d’ailleurs pas comme une militante écolo. Elle veut seulement prêcher par l’exemple. C’était, pour elle, une idée pour le plaisir, qu’elle fait bénévolement. Elle considère cette activité comme un passe-temps.

Entrepreneure de métier, elle voit là l’occasion de rendre le tout plus sérieux, mais pour l’instant, elle apprécie la dimension conviviale du projet qui lui convient parfaitement.



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

La saison des projets participatifs

Dans le budget participatif de la Ville de Montréal de 2023, il…
Place Fort-Lorette

Une place au bout de la rue du Fort-Lorette

Hydro-Québec a lancé la réalisation de la place éphémère au bout de…

Jeux de la rue: un tournoi de soccer pour les jeunes

Attention au carton rouge! Les Jeux de la rue sont de retour…

Une marche pour les droits des femmes à Ahuntsic

Le 8 mars est la Journée internationale des droits des femmes. L’occasion…