Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

Inondations dans Cartierville

L’armée poursuit son aide aux sinistrés

Le ministre de la défense nationale en visite dans le secteur

Publié le 18/05/2017
par Philippe Rachiele

De gauche à droite, le ministre de la défense Harjit Sajjan, le brigadier-général H. Gosselin, le conseiller de Bordeaux-Cartierville, Harout Chitilian et le maire de Montréal Denis Coderre. (Photo : Philippe Rachiele)

 

Alors que les militaires de l’Armée canadienne étaient toujours à pied d’oeuvre pour aider les résidants victimes des inondations, vendredi dernier, dans Cartierville, le ministre de la défense Harjit Sajjan est venu rencontrer ses troupes.  Accompagné du brigadier-général H. Gosselin, commandement de la 2e Division du Canada et de la Force opérationnelle interarmées (Est), le ministre Sajjan a été accueilli par le conseiller de Bordeaux-Cartierville, Harout Chitilian, et le maire de Montréal Denis Coderre. Ces derniers étaient visiblement heureux de cette visite impromptue, mais aussi du fait que les inondations de la rue Cousineau étaient désormais sous contrôle. En effet, militaires et autres travailleurs avaient réussi à bloquer l’arrivée de l’eau de la rivière dans la rue Cousineau en ceinturant de digues le terrain du club de canotage de Cartierville.

Lors du point de presse, le ministre de la défense a déclaré que ses troupes étaient arrivées rapidement mais qu’elles allaient se replier lentement afin d’aider les sinistrés aux prises avec le travail que suscite également la décrue des eaux de la rivière.

Le maire de Montréal, Denis Coderre était bien content d’apprendre que l’aide de l’armée allait se poursuivre.

« Je n’aurais pas besoin d’envoyer une lettre», a t-il dit souriant.

Le maire Coderre a souligné qu’il y avait près de 300 000 sacs de sables à ramasser. Il a précisé également que samedi, des maîtres électriciens allaient être disponibles pour rebrancher les résidences inondées, où le courant avait été coupé.

«Tout le monde doit s’armer de patience, a ajouté le premier magistrat de la Ville. Les citoyens affectés ne doivent réintégrer leur logis que si c’est sécuritaire.»

Sous-sol: perte total pour certains

Certains résidants ont mentionné au journaldesvoisins.com qu’ils avaient perdu tous les biens que contenait leur sous-sol, alors que d’autres (plus rares), plus chanceux, n’avaient eu que quelques infiltration d’eau et leur résidences s’en sortaient sans trop de dommages.

Déjà vendredi en fin d’après-midi, plusieurs résidants avaient commencé à vider leur sous-sol de matériaux et meubles irrécupérables.

Lors de la visite de la maison à l’extrémité nord de la rue Cousineau qui était heureusement construite avec assez de hauteur, le propriétaire nous a mentionné que l’eau de la rivière, au plus haut de la crue, avait monté jusque dans sa piscine, soit une hauteur de 14 pieds (4.3 mètres) et qu’il n’avait jamais vu l’eau de la rivière si haute.

Voir photo reportage ci-dessous (Photos : jdv – Philippe Rachiele)

 

Les membres des forces armées remplissaient des sacs de sables pour former la digue autour du club de canotage de Cartierville

 

L’arrivé du cortège du ministre de la défense Harjit Sajjan sur la rue Cousineau dans Cartierville

 

Des résidants qui examinent une partie de la digue autour du club de Canotage

 

Résidants de la rue Cousineau qui vident leur sous-sol inondé.

 

Résidants de la rue Cousineau qui ont vidé une partie de leur maison qui était inondée.

 

Résidants de la rue Cousineau qui ont vidé une partie de leur maison qui était inondée.

 

Des résidants de la rue Cousineau avaient déjà demandé des conteneurs vendredi dernier pour aider à vider ce qui a été endommagé par l’inondation.

 

PartagezShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone


  • Mimi Can

    A voir l’arrivée du ministre on se croirait en guerre.

bannière opinion