grasset subvention chimie
La ministre Mélanie Joly s’est rendue au Collège André-Grasset pour faire l’annonce de l’important investissement.

Le Collège André-Grasset se voit octroyer une importante subvention pour la remise à neuf de son laboratoire de chimie.

« Ces fonds permettront à l’établissement de dispenser la formation requise pour que ses étudiants occupent les emplois bien rémunérés actuels et futurs de la classe moyenne », peut-on lire dans un communiqué presse paru le 10 juillet dernier.

Le gouvernement fédéral s’est engagé à fournir 840 000$ sur les 2,28 millions de $. Le reste des coûts sera assumé par le Collège André-Grasset et d’autres de ses partenaires. Les fonds venant du gouvernement fédéral seront versés par l’entremise du Fonds d’investissement stratégique pour les établissements postsecondaires, lequel finance des «projets d’infrastructure dans des établissements post-secondaires dans le but d’améliorer et de moderniser les installations de recherche et de commercialisation ».

Optimiser les possibilités

« Les professeurs, les techniciens et la direction se sont assis et se sont demandé comment le laboratoire de chimie pouvait être optimisé afin que l’expérience des employés et des étudiants soit plus intéressante » explique Elizabeth Forget-Le François, conseillère en communication au Collège André-Grasset.

Il faut dire que le Collège André-Grasset compte une majorité d’étudiants inscrits aux programmes de science. Les étudiants des programmes de science régulier et enrichi se verront donc offrir de nouvelles possibilités.

« Au niveau de l’infrastructure, le laboratoire ne permettait pas aux étudiants de faire toutes les expériences qu’ils auraient voulu faire. Au fil des années, nous avons donc développé des partenariats avec des centres de recherche, des universités et des hôpitaux pour que les étudiants puissent faire des expériences plus poussées avec les experts. En augmentant les capacités de notre laboratoire, les étudiants vont pouvoir faire d’avantages d’expériences et développer de nouveaux projets de collaboration avec des experts », explique la conseillère en communication.

« Plusieurs nouvelles expériences seront développées dans le futur, particulièrement pour notre nouveau cours qui portera sur la pharmacologie, les sciences judiciaires et la chimie de l’alimentation », ajoute pour sa part Dany Rondeau, coordonnateur du département de chimie du Collège.

Tout refaire

Le laboratoire de chimie subira une mise aux normes ainsi qu’un remplacement de tous ses équipements devenus désuets au fil de temps.

« Aussi étonnant que cela puisse paraître, avant, nous n’avions pas d’eau chaude. L’eau chaude sera ajoutée et nous allons installer des hottes chimiques complètement neuves avec des systèmes de captation des éléments chimiques beaucoup plus précis qu’auparavant », explique Sébastien Lapeyrie, coordonnateur des ressources matérielles du Collège.

En tout, ils seront deux fois plus d’étudiants à pouvoir occuper le laboratoire et à mener des expériences diverses.

Le projet d’une superficie de 2 500 pieds carrés permettra de transformer l’ancien laboratoire de chimie et ses locaux annexes (l’espace de préparation et la salle d’entreposage des matériaux) qui ont leur page d’histoire.

« À l’époque, les sulpiciens qui enseignaient au Collège utilisaient le local pour salle d’atelier pour souffler leurs propres verres et leurs propres éprouvettes », explique M Lapeyrie.

La plupart des travaux dérangeants sont effectués durant les vacances et la fin du chantier est prévue pour le mois de novembre 2017. C’est donc dès la session d’hiver que les étudiants pourront réintégrer le laboratoire de chimie. Les expériences seront entre temps effectués dans d’autres locaux en attendant la fin des travaux.

 



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles
Clown au festival des arts de ruelle

Festivals, concerts, sports… le mois d’août sera animé à Ahuntsic-Cartierville

Le mois d’août est déjà là! Il faut donc profiter de l’été…

Boycott des médias canadiens sur Facebook: le Journal des voisins est touché

Depuis le 8 août, les contenus du Journal des voisins que vous…

Un humoriste, un texte de fiction de Nicolas Bourdon

Dans son cours d’interprétation à l’École nationale de l’humour, le professeur enjoignait…

Un cœur en automne – un texte de fiction sur l’amour de Nicolas Bourdon

Mon ami et moi achevions un excellent repas au Petit Flore. Il…