Plusieurs organismes d’Ahuntsic-Cartierville célèbrent un anniversaire cette année: le Club d’ornithologie d’Ahuntsic (COA) en est un. Le loisir ornithologue étant fort prisé de la population québécoise (avec notamment un magazine, Québec Oiseaux, des clubs un peu partout, une émission de télé, etc.), notre collaborateur ornithologue, Jean Poitras, brosse ici un portrait historique de ce club dans le cadre de sa Capsule ornithologique. Histoire.

En 1989, un groupe de passionnés se réunissait pour fonder le Club d’Ornithologie d’Ahuntsic (COA). Le 7 octobre, à sa première sortie au Parc-nature de l’Île-de-la-Visitation, il y avait 11 personnes et le 4 novembre suivant, le club comptait 22 membres. En décembre de la même année, les premiers statuts et règlements étaient élaborés et le  COA devenait donc officiellement constitué.

En 1992, on a publié, en décembre, le premier numéro du bulletin « Le Grand-Duc ». Cette même année, le club est devenu responsable de l’entretien de 46 nichoirs installés au Parc National d’Oka.

L’année 1993 marqua l’instauration de la politique de covoiturage pour les sorties à l’extérieur de l’arrondissement. C’est aussi pendant cette période que le COA s’est adjoint des résidants du quartier pour obtenir la conservation du Boisé-de- Saint -Sulpice qui était menacé de disparaître en raison du développement domiciliaire du secteur. De plus, on installa des nichoirs pour Canards branchus à l’Île du Cheval-de-Terre.

À son cinquième anniversaire, en 1994, le club compte 111 membres animés par 20 bénévoles dont «roseline cardinal» qui s’occupe de recevoir et d’acheminer les appels téléphoniques. Il faut dire qu’en ce temps-là, c’est au moyen d’une chaîne téléphonique que l’on tient les membres informés des nouvelles et événements. D’autre part, chasse au trésor thématique, bingo et souper sont organisés. On fait même la promotion de l’organisme à la radio!

À la demande de la Ville de Montréal, le club installe, en 1996, des nichoirs pour Canards branchus au Parc-nature du Bois-de-l’Île-Bizard. Toujours en 1996, la Société Nationale Audubon attribue au COA son premier territoire pour le recensement des oiseaux de Noël (RON).

L’année suivante, Yolande Michaud, surnommée « la Jaseuse » prend le relais de la boîte vocale, poste qu’elle tient encore aujourd’hui.

Virage électronique

Le virage électronique s’amorce en 2000 avec la création du premier site Web et en 2002 avec l’ajout d’une adresse courriel. Le COA  compte alors 230 membres et a pignon sur rue au Centre Communautaire Ahuntsic sur la rue Laverdure.

Pour son 15e anniversaire, en 2004, on dénombre 250 membres actifs et 4 membres honoraires. Un nouveau territoire lui est attribué pour le RON et le COA parraine un Grand-duc d’Amérique auprès de l’UQROP (Union Québécoise de Réhabilitation des Oiseaux de Proie).

Après quelques années de déclin du nombre d’adhérents, le club amorce un redressement sous la gouverne du dynamique exécutif actuel avec, à sa présidence,  Denyse Favreau. C’est avec 122 membres qu’il aborde l’année de ses 30 ans d’existence.

Célébration au «Nichoir»

Le 7 septembre dernier, dans les locaux et sur les sentiers de l’organisme de réhabilitation des oiseaux «Le Nichoir» situé à Hudson, le 30e anniversaire du COA a été célébré dignement par la trentaine de membres présents.

Après une balade sur une partie des sentiers qui jouxtent ce site, on a eu droit à un brunch ponctué d’allocutions, de tirages de prix. Une distinction fut également remise à Francine Lafortune à titre de membre honoraire.

Francine Lafortune honorée pour ses 25 ans d’engagement au COA. À sa droite, la présidente du Club, Denyse Favreau. (Photo: J. Poitras)

Mme Lafortune reçut une aquarelle et un exemplaire du deuxième Atlas des Oiseaux nicheurs du Québec méridional en guise de reconnaissance pour son engagement remarquable au sein du COA depuis près de 25 ans.

Et l’avenir?

Au programme du calendrier pour les prochains mois, mentionnons la parution de trois numéros du bulletin « Le Grand-Duc », de nombreuses sorties ornithologiques, quelques conférences, la participation à la Fête des Voisins, la collaboration avec le Parcours Gouin et l’organisme GUEPE pour les sorties des Beaux Mardis de mai, et une exposition photo de la fin septembre à la mi-décembre au Parcours Gouin.

Le club fera également des représentations auprès de la Ville de Montréal pour le déménagement des nichoirs de l’Île du Cheval-de-Terre vers l’Île-de-la-Visitation, l’entretien de ceux-ci étant rendu problématique aux grandes crues printanières des dernières années.

Il convient de souligner également que le conseil d’administration a aussi envoyé des lettres à différents élus pour la création d’un site adéquat au Technoparc, site qui assurerait la préservation d’espèces menacées qui y nichent.

Pour ceux et celles qui pourraient être intéressés par nos activités,  allez visiter le site  à WWW.coahuntsic.org, ou envoyez un courriel à coamessages@gmail.com.

 

 

 

 



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
1 Commentaire
Les plus vieux d'abord
Nouveau d'Abord Avec le plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Denyse Favreau
Denyse Favreau
4 Années

Très bel article M. Poitras

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Aliments, vêtements… les dons sont nécessaires toute l’année

En cette période de partage, on pense aux plus démunis facilement, le…

Sept événements à ne pas rater en novembre à Ahuntsic-Cartierville

Tous les mois, le Journal des voisins (JDV) publie dans son calendrier les activités…

La Foire des Possibles en plein essor à Ahuntsic-Cartierville

Retrouvez la troisième Foire des Possibles ce samedi 9 septembre au parc…

Découvrez le top 10 des articles les plus lus en 2023

Nous y sommes! L’année 2023 touche à sa fin. Alors qu’une nouvelle…