Alex Quinty, du cercle de lecture monté à l’occasion du concours de la BD des collégiens par le Collège Ahuntsic, tient la bande dessinée gagnante Symptômes, signée Catherine Ocelot. (Photo: François Robert-Durand, JDV)

Le Prix BD des collégiens a choisi l’ouvrage intitulé Symptômes et signé Catherine Ocelot comme grand gagnant de sa sixième édition.

Né à l’initiative du Collège Ahuntsic en 2017, le Prix BD des collégiens réunissait cette année une trentaine de cégeps de partout au Québec afin de promouvoir la bande dessinée canadienne actuelle auprès des étudiants, mais aussi d’encourager l’exercice de jugement critique.

La 6e édition du concours départageait cette année les BD suivantes: Utown de Cab (paru aux éditions Nouvelle Adresse), Symptômes de Catherine Ocelot (éditions Pow Pow), Wendy, maître ès arts de Walter Scott (éditions La Pastèque), Poisson à pattes de Blonk (éditions Pow Pow) et enfin Football Fantaisie de Zviane (éditions Pow Pow).

Choisies par un jury de cinq professionnels du domaine de l’enseignement et des milieux littéraires, les bandes dessinées répondent à des critères de sélection. Elles devaient être publiées en français au Canada, entre le 1er octobre 2021 et le 30 septembre 2022, être destinées à un public adulte, mais aussi accorder une importance égale au texte et au dessin.

Cercles de lecture

À travers la province, les 31 cégeps participants ont monté des cercles de lecture, composés d’étudiants volontaires qui ont eu trois mois pour lire les cinq ouvrages.

Des tables rondes ont été organisées afin que les élèves donnent leur sentiment de chaque BD ainsi qu’une note définie par la qualité des illustrations, de l’histoire et de la composition graphique.

Le vocabulaire utilisé (québécois, français international ou encore langue inventée comme dans Football Fantaisie) et la lourdeur de l’ouvrage sont également entrés en compte dans la notation.

Le choix du gagnant s’est fait par compilation entre tous les cégeps participants, qui ont chacun transmis leur favori au Collège Ahuntsic, qui a enfin pu comptabiliser la note finale.

Dans l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville, le Collège André-Grasset a lui aussi participé à l’événement et a qualifié la bande dessinée gagnante de «BD-câlin».

Symptômes, de Catherine Ocelot, a donc fait l’unanimité auprès des étudiants et étudiantes, pour son récit sensible et ses images empreintes de délicatesse.

L’ouvrage aux allures de roman graphique relate de la santé mentale chez les femmes et de la solitude qui en découle, au détour d’un cercle de soutien. Dans celui-ci, plusieurs femmes aux parcours singuliers échangent leurs pensées.

Promouvoir la lecture

Les étudiants ont pu conserver les ouvrages en lice: une véritable chance en vue des prix des BD! Alex Quinty, étudiante en 1re année de sciences de la nature au Collège Ahuntsic, est ravie de son expérience.

Si c’est la première fois qu’elle participe au concours, l’amatrice de lecture n’en est pas à sa première bande dessinée: la jeune femme les feuillette depuis de nombreuses années à sa bibliothèque de quartier.

Sa petite favorite du concours? Symptômes, de Catherine Ocelot, justement! Même si Football Fantaisie (signée Zviane) l’a vraiment séduite par son originalité, avec un langage inventé s’apparentant au français, et ses allures de «film d’action» transmises par ses nombreuses cases.

«[Dans Symptômes], les métaphores sont vraiment belles, on les visualise. Comme cette page, où elle recoud sa couverture, mais en même temps, ce sont comme des idées. Chaque fil représente un souvenir», commente Alex Quinty qui n’est pas vraiment surprise que sa BD préférée ait gagné.

La bande dessinée Symptômes a particulièrement plu aux cégepiens de la province, de par ses allures de roman graphique. (Photo: François Robert-Durand, JDV)

Séduite par son expérience lors du Prix BD des collégiens, elle affirme vouloir reparticiper durant sa deuxième année au Collège Ahuntsic.

«Il y a aussi le prix littéraire qui m’intéresse beaucoup. Mais je me dis que lire un roman par mois, c’est beaucoup plus de travail que de lire une bande dessinée», rigole l’étudiante qui faisait partie du cercle de lecture du Collège Ahuntsic aux côtés d’une dizaines d’élèves.

La 6e édition

Le Prix BD des collégiens n’a pas fini de faire parler de lui et compte bien se bonifier. Cette année, Catherine Ocelot a pu recevoir en personne son trophée, décerné par le Collège Ahuntsic:

«Les gagnants des dernières années nous disent tous que c’est l’un des prix les plus chaleureux pour eux, parce que cela vient de la jeunesse. C’est valorisant pour leur travail», témoigne Valérie Charron, conseillère à la vie étudiante au Collège.  

Le retour en force du Prix BD des collégiens (qui s’est mené en virtuel pendant la pandémie) ramène avec lui de belles idées. Valérie Charron parle même d’un futur cercle de lecture composé de l’auteur ou l’autrice des ouvrages sélectionnés, pour l’édition 2023-2024.



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles
Denis Lévesque: le show

Depuis Ahuntsic, voici Denis Lévesque: le show

Denis Lévesque se lance dans les balados. Il reprend la formule qui…

Sous la plume des moineaux: dans l’intimité d’une famille ahuntsicoise

Louise et Nicole Voisard sont deux sœurs nées à Ahuntsic et autrices…

EISODE: plongez dans le sommeil à Youville

L’exposition La résurgence du bois dormant vous invite à une réflexion sur…

L’artiste ahuntsicoise Natasha N.M expose au pavillon du Parcours Gouin

Explosion de couleurs au 2e étage du pavillon d’accueil du Parcours Gouin.…