Prison Tanguay (Photo: archives jdv)

Tout récemment, des détenues et des activistes dénonçaient les conditions vécues par les détenues à l’établissement de détention Leclerc, à Laval, depuis leur départ de la prison Tanguay située dans l’ouest d’Ahuntsic, en 2016. En marge de cette nouvelle récente diffusée sur Radio-Canada, le JDV apprenait que le vaste terrain qui abritait la prison Tanguay est maintenant entretenu fréquemment par le ministère de la Sécurité publique… ce qui n’était pas le cas dans les dernières années. 

Un résidant du secteur a remarqué que les herbes hautes du terrain avaient été coupées cet automne, et les lieux continuent de faire l’objet d’une opération de nettoyage. 

« Cet hiver, une patrouille d’une agence privée vient faire un tour plusieurs fois par jour, même le week-end. Le déneigement est par ailleurs très rapide après une chute de neige », mentionne ce citoyen. 

Le site, localisé au 11000 rue Tanguay, offre un grand potentiel de redéveloppement depuis le transfert de ses 260 détenues pour cause d’insalubrité. Le bâtiment est situé à proximité des anciens garages du MTQ, qui pourraient éventuellement devenir des unités d’habitation. Par contre, le bâtiment est en état avancé de dégradation – et c’est pourquoi le ministère de la Sécurité publique est dorénavant plus présent sur les lieux. 

« La Société québécoise des infrastructures et le ministère de la Sécurité publique procèdent effectivement à des travaux de nettoyage et d’entretien minimal de sécurisation du bâtiment en marge de la détérioration de son état général. En conséquence, il y a effectivement un accroissement de la présence d’agents de sécurité sur le terrain de l’établissement de détention Maison Tanguay pour assurer la sécurité du bâtiment et des travailleurs sur place », explique Louise Quintin, relationniste pour le Ministère.

Le gouvernement n’a pour l’instant pas de vocation prévue pour le reste du terrain, ni pour le bâtiment. La seule opération en cours, nous dit-on, est celle d’entretien et de sécurisation du bâtiment. 

Pourtant, dans notre article publié en janvier 2021, une porte-parole du Ministère disait:

« À ce stade-ci, nous évaluons toujours différentes options. […] Advenant une décision de réintégrer le bâtiment actuel, des rénovations devront être effectuées. »

Or, il semble que des travaux y sont effectués actuellement puisque la porte-parole contactée par le JDV cette semaine mentionne que des agents de sécurité s’y trouvent «pour assurer la sécurité des bâtiments et des travailleurs sur place». Mais la nature des travaux sur place n’a pas été dévoilée au JDV.

Dépôts de neige par Musto

La compagnie Construction Musto, qui possède le terrain adjacent à celui de l’ancienne prison Tanguay, avait été avertie par l’arrondissement l’an dernier puisqu’elle utilisait ce terrain pour y jeter des débris provenant du site de l’usine Crown Cork & Seal, qu’elle revitalise. Cette année, de hauts tas de neige s’ajoutent aux tas de terre entreposés sur le terrain vague situé en face de l’ancienne épicerie Loblaw. 

Il y a plusieurs années, la compagnie de construction avait un vaste projet pour ce site : celui des Tours Musto. À l’époque, on prévoyait 932 logements répartis sur huit bâtiments hauts de quatre à douze étages. Cependant, la forte opposition citoyenne avait entraîné l’arrondissement à créer un plan d’urbanisme, plan qui a freiné les ardeurs du promoteur. Construction Musto demandait de 200 à 220 logements à l’hectare; l’arrondissement en avait permis 125

Depuis ce temps, le site des anciens garages du MTQ est inoccupé, mais le site Web de Construction Musto mentionne que des locaux commerciaux y seront « bientôt disponibles ». La compagnie est en train de construire 390 logements sur l’ancien site de l’usine Crown Cork & Seal, à l’angle des rues Meilleur et Sauvé.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Montréal profitera de la bonification du Fonds de la taxe sur l’essence

En mars dernier, le gouvernement fédéral a annoncé une augmentation de 2,2…

Danger sur quatre roues aux abords du Collège Regina Assumpta

« Papa, une voiture m’a presque bousculé aujourd’hui !», dit à son…

Une future école de langues inquiète des résidants de Cartierville

En date du 21 février, plus de 400 résidants de Cartierville ont…

2012-2022: la semaine des 10 ans du JDV… Des piétons?

Une traverse pour piétons… Ça sert à quoi ? Le 12 juin,…