Prison Tanguay (Photo: archives jdv)

En 2016, la prison Tanguay a dû fermer ses portes en raison de problèmes d’insalubrité, le bâtiment datant de 1964 ne pouvant tout simplement plus se permettre d’accueillir des pensionnaires. Journaldesvoisins.com s’est renseigné auprès du ministère de la Santé publique pour savoir si des rénovations sont à venir ou si une fermeture de l’établissement est plutôt envisagée. 

Cependant, il semble clair qu’aucune décision n’a été prise actuellement. La relationniste du Ministère, Marie-Josée Montminy, ne sait pas comment le terrain sera développé prochainement. Voici ce qu’elle avait à dire au sujet de la prison Tanguay: 

« À ce stade-ci, nous évaluons toujours différentes options. […] Advenant une décision de réintégrer le bâtiment actuel, des rénovations devront être effectuées. »

Les 260 femmes qui étaient détenues à Tanguay avaient été transférées à l’Institut Leclerc, à Laval. (Photo: Éloi Fournier – JDV)

Bien que rien ne se passe présentement sur le terrain du 11000 rue Tanguay, le site offre un grand potentiel de redéveloppement, étant situé à proximité des anciens garages du MTQ, qui pourraient éventuellement devenir des unités d’habitation. 

Auparavant, le projet était connu sous le nom des Tours Musto, du nom de l’entreprise qui possède toujours le 625 Henri-Bourassa Ouest. Cependant, une vaste opposition aux Tours Musto avait forcé les promoteurs à reculer et un plan d’urbanisme (PPU) a été crée et approuvé au conseil avec opposition– aujourd’hui, on parle de locaux commerciaux et d’habitations à cet endroit sur le site Web de Construction Musto. 

Toutefois, il existe la possibilité que la prison Tanguay rouvre ses portes prochainement. Même si la décision n’a pas encore été prise, plusieurs scénarios étaient à l’étude il y a deux ans, dont une rénovation et un agrandissement du bâtiment.

Le JDV continuera donc de suivre le dossier.

S'abonner
me prévenir de
guest
1 Commentaire
Les plus vieux d'abord
Nouveau d'Abord Avec le plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Aubin Lucette
Aubin Lucette
3 Mois

Bonjour m. Fournier ,
J’étais bénévole à la prison Tanguay et je suis très intéressée par l’avenir de cette prison . Les détenues sont à Leclerc depuis février 2016 et cette prison est aussi désuète et insalubre que Tanguay et même plus .
Cette prison fédérale à sécurité maximum est un milieu austère et none adapté pour des femmes .
Je souhaite vraiment que le ministère de la sécurité publique décide de ramener les détenues à le prison Tanguay « rénovée « avant 5ans .
S. Marguerite Rivard en a parlé souvent et encore aujourd’hui elle est très impliquée avec les femmes .Aimeriez-vous la rencontrer ? Je peux vous la présenter . Merci pour votre intérêt. Sincèrement ,Lucette Aubin

Vous pourriez aussi aimer ces articles

ÉDITORIAL: Contrôle de l’information au CIUSSS du Nord-de-l’Île

Au cours des dernières semaines, votre média a demandé en vain et…

Les Brèves

Durant l’été, vous pourrez toujours consulter nos Brèves si nous recevons des…

Réal Migneault et les proches aidants de retour; encore des témoignages troublants

Les personnes proches aidantes pourront revenir dans les établissements pour les aînés…

Le conseil d’établissement de l’école Sophie-Barat s’inquiète pour l’avenir

Le conseil d’établissement de l’école secondaire Sophie-Barat s’inquiète de ce qu’il adviendra…