Des jeunes Braves en entraînement virtuel (photo : courtoisie)

Il peut être ardu de pratiquer le soccer l’hiver, particulièrement en temps de pandémie… Cependant, le club de soccer les Braves d’Ahuntsic continue à entraîner les jeunes tous les dimanches à travers l’application Zoom.

L’activité d’une durée de 45 minutes, offerte gratuitement, comporte un programme d’entraînement virtuel afin que les jeunes puissent bouger et pratiquer le soccer, que ce soit pour la première fois ou non. Le directeur technique des Braves, Elmehdi Taha, insiste d’ailleurs sur le fait que tout le monde peut participer.

« C’est une activité offerte à nos membres inscrits ou non inscrits, précise-t-il. On a même demandé à nos jeunes d’inviter des personnes n’ayant jamais joué avec notre club, pour permettre à des jeunes d’Ahuntsic et d’ailleurs à Montréal de rester actifs. […] Même les parents peuvent venir bouger avec leurs enfants! »

Les exercices techniques sont adaptés pour que les jeunes puissent s’entraîner devant l’écran sans problème. Selon M. Taha, seulement cinq mètres carrés sont nécessaires pour réaliser les exercices! À part un peu d’espace, un ballon et quelques objets afin de pratiquer le dribble, les jeunes n’ont pas besoin d’équipement.

« Les séances de développement physique aident à travailler la motricité, la coordination et faire un peu de cardio, explique M. Taha. Pour les jeunes de 12 ans et moins, c’est surtout sous forme de jeux et il y a même des jeux de rôle pour parler des tactiques du soccer. »

Selon le directeur technique du club, l’activité est offerte aux jeunes à partir de 8 ans, mais il est tout à fait possible d’inscrire des enfants plus jeunes.

Même en entraînement virtuel, l’énergie est bien présente! (photo : courtoisie)

Pour oublier l’école
Après des mois de pandémie, bien des jeunes sont fatigués de se retrouver devant un écran pour apprendre, comme ils le font dans un cadre scolaire. Même si le club de soccer les Braves d’Ahuntsic doit respecter les règles sanitaires, les activités se font de la manière la plus interactive possible.

« Le but, c’est que pour ces 30 à 45 minutes, les jeunes sont en mesure de sortir du contexte de l’école, dit M. Taha. Transpirer un peu, voir leurs amis par Zoom, discuter avec l’entraîneur et faire des exercices physiques permet de changer la routine. »

La première des séances d’entraînement physique, qui sont animées par le kinésiologue Gaia Sebti, a eu lieu le dimanche 24 janvier.

Merci aux bénévoles!
Elmehdi Taha a pris soin de souligner que sans les bénévoles, catégorie dont fait partie M. Sebti, rien de tout cela ne serait possible pour les Braves d’Ahuntsic.

« Les Braves d’Ahuntsic étaient le premier club à reprendre les activités quand le gouvernement a autorisé la réouverture à l’été. Ça prend de l’implication, on a des entraîneurs et des bénévoles qui sont dévoués et ça aide beaucoup nos jeunes. Sans nos bénévoles, il ne serait pas possible pour nous d’en faire autant. »

En plus des activités du dimanche qui seront organisées cet hiver, les Braves ont offert des webinaires avec les joueurs Reda Agourram et Sophie Guilmette, en plus d’offrir des entraînements en ligne pour les équipes du club durant le premier confinement.
Vous désirez plus d’infos ou vous désirez inscrire votre enfant?
info@braves-ahuntsic.ca JDV


Ce texte a été produit originalement dans l’édition papier de février 2021 du journaldesvoisins.com

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Points de presse du 28 avril – 25757 cas confirmés — La machine économique redémarre…tranquillement, et une partie du commerce local aussi

À l’occasion de leurs conférences de presse quotidiennes, les premiers ministres Trudeau…

Développement immobilier rue Jean-Bourdon (2 de 3) : une histoire d’occasions manquées de préservation du patrimoine naturel

L’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville assure avoir fait tout ce qui pouvait l’être, à l’intérieur…

Covid-19: La vaccination pour venir à bout des éclosions en CHSLD et RPA

Alors que le Centre intégré de santé et de services sociaux (CIUSSS)…

Covid-19: Montréal passe au rouge

Les régions de Montréal, Québec, et Chaudière-Appalaches passent au rouge dès mercredi…