Un marché public d’automne à Ahuntsic-Cartierville!

 

Le 28 septembre prochain, de 10 h à 17 h, la population d’Ahuntsic-Cartierville est invitée à découvrir le marché public d’automne qui se tiendra sur la rue Basile-Routhier, entre le boulevard Gouin Est et l’avenue Park Stanley. Rencontrez les producteurs locaux et faites provision de produits frais! Au programme : plus d’une trentaine de kiosques d’alimentation, animations familiales et bien plus encore. Un service de halte-garderie sera offert sur place et un stationnement intérieur sera disponible au IGA Alimentation Beaubien et Fille inc. (10760, avenue Millen). Bienvenue à toutes et tous! (Source : Arrondissement Ahuntsic-Cartierville)


Cet automne, de nouvelles plantations d’arbres

seront effectuées à Ahuntsic-Cartierville!

Comme chaque année, l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville planifie la plantation d’arbres publics sur l’emprise municipale, soit la portion de terrain se situant entre le trottoir et la propriété privée. Depuis 2005, la Ville de Montréal s’est dotée d’une politique visant à accorder à l’arbre sa juste place au cœur de l’urbanité montréalaise pour se donner une ville verte, plus agréable et en meilleure santé. À cet effet, un vaste programme de plantation a été lancé, soit le Plan d’action canopée 2012-2021, afin augmenter l’indice de canopée de 20 à 25 % sur l’ensemble du territoire de la Ville de Montréal. La canopée correspond à l’étendue du couvert végétal formé par les arbres sur le territoire. L’arrondissement, ayant la volonté de maintenir la qualité de vie de la population, participe activement à cet effort de plantation en augmentant chaque année le nombre d’arbres plantés en régie. Ces plantations sont nécessaires pour remplacer les frênes affectés par l’agrile du frêne, les arbres vieillissants ou dangereux, et surtout dans un objectif d’embellissement des rues.

Nouvelles plantations

Cet automne, de nouvelles plantations seront effectuées en respectant plusieurs étapes : la validation des emplacements susceptibles d’accueillir un arbre sur le terrain;
le choix de l’essence. Il se fait en respectant le credo du bon arbre au bon endroit, en tenant compte des obstacles, mais aussi en respectant la biodiversité de la forêt urbaine à différentes échelles et la disponibilité des essences en pépinière; l’analyse des plans du réseau souterrain pour s’assurer que les indicateurs de dégagements sont respectés; la plantation elle-même de l’arbre par les jardiniers de l’arrondissement ou par un entrepreneur dans le cadre du plan canopée de la Ville de Montréal; la confection de la cuvette d’arrosage recouverte de paillis.

L’emplacement exact de chacun des arbres à planter peut facilement être repéré par une marque de peinture blanche ou verte réalisée sur le trottoir. Chaque arbre sera planté en parterre ou en trottoir vis-à-vis cette marque, sur la portion publique qui appartient à la Ville de Montréal. Il est important de rappeler que le choix de l’arbre est la responsabilité du personnel technique en arboriculture de l’arrondissement. Les résident(e)s ne peuvent refuser la plantation d’un ou plusieurs arbres aux abords de leur résidence.

Donnez un coup de pouce aux arbres sur le domaine public

Chaque citoyen est gardien de la forêt urbaine et peut contribuer à sa bonne santé en évitant, par exemple :

– D’utiliser le taille bordure et la tondeuse, sources de blessures au pied des arbres;
– D’accrocher des vélos ou de déposer des rebus, des pancartes sur les troncs;
– De tailler les arbres publics (ceci constitue une infraction);
– De remblayer ou de déblayer le sol à proximité des arbres.

Pour plus de détails, consultez le dépliant. À la suite de la plantation, la Ville assurera l’arrosage du nouvel arbre durant trois étés consécutifs. Arroser le nouvel arbre public, surtout en période de sécheresse, contribue à son développement. N’hésitez pas à le faire si le cœur vous en dit! (Source : Arrondissement Ahuntsic-Cartierville)


Collecte des résidus verts et des feuilles mortes

Cette collecte se poursuit jusqu’au 28 novembre 2019. La collecte a lieu une fois par semaine dans chaque district : Bordeaux-Cartierville : le lundi ; Saint-Sulpice : le mardi; Sault-au-Récollet : le mercredi ; Ahuntsic : le jeudi. Cliquez sur la carte ci-dessous pour trouver le jour de la collecte de résidus verts (pastille brun pâle) dans votre secteur.

Dépôt des matières 

Entre 19 h, la veille du jour de la collecte et 7 h, le jour de la collecte.  Aux fins de cette collecte, tous les contenants et les matières qui proviennent d’un même bâtiment doivent être rassemblés en un seul endroit, de manière ordonnée, sécuritaire et manière à éviter leur éparpillement.  Les contenants et les résidus verts doivent être placés à proximité de l’entrée charretière, en façade du bâtiment, le plus près possible de la voie publique. En l’absence d’entrée charretière, les contenants et les matières résiduelles doivent être placés sur le terrain en façade du bâtiment, en laissant le trottoir libre. Il est interdit de déposer des feuilles mortes dans la rue. Contenants autorisés : boîte de carton qui ne laisse échapper aucun résidu, d’une longueur maximale de 1,5 m et dont le poids, une fois la boîte remplie; n’excède pas 25 kg; poubelle d’une capacité d’au plus 150 litres, qui doit être fermée par un couvercle et munie de poignées dont le poids, une fois la poubelle remplie, n’excède pas 25 kg; sac en papier dont le poids, une fois rempli, n’excède pas 25 kg; les branches doivent être attachées avec de la corde de fibre, en fagot d’une longueur d’au plus 1 m et de 5 cm de diamètre au maximum, dont le poids n’excède pas 25 kg. Matières acceptées : résidus de nettoyage, de désherbage et de déchaumage des terrains; résidus de jardinage; résidus du potager et des arbres fruitiers; feuilles mortes  ; branches de conifères et de feuillus dont la longueur est inférieure à 1 m et le diamètre inférieur à 5 cm ; copeaux et brindilles; bran de scie et paille ; rognures de gazon. Attention! Les branches doivent être attachées avec de la corde de fibres en fagot d’une longueur d’au plus 1 m et de 5 cm de diamètre au maximum, dont le poids n’excède pas 25 kg. Matières refusées : les résidus alimentaires (notamment les restes de table) ; la litière d’animaux ; la terre et la pierre. Changez vos pratiques. Devenez éco-responsables! L’herbicyclage? L’herbicyclage consiste à laisser les résidus provenant de la tonte du gazon sur place, afin d’enrichir le sol. Bien que cette pratique soit encouragée, les résidus de gazon seront ramassés également. Et le feuillicyclage? Le feuillicyclage consiste en automne à tondre les feuilles mortes et les laisser au sol. Cette technique permet aux feuilles déchiquetées de se décomposer sur place. Ces résidus de feuilles produiront un engrais naturel pour votre pelouse. L’écocentre: en tout temps, vous pouvez apporter vos matières acceptées à l’écocentre. Les écocentres acceptent les résidus verts en tout temps durant la saison. Cadre légal – Règlement sur les services de collecte (16-049) Renseignements:
www.ville.montreal.qc.ca/environnement
www.ville.montreal.qc.ca/collectes


Une campagne carboneutre dans Bourassa

 

Catherine Lefebvre, candidate conservatrice dans Bourassa est fière d’annoncer qu’elle s’associe avec l’organisme Carboneutre Québec pour réduire son empreinte écologique. « Parce que l’environnement me tient à coeur et que c’est en commençant par de petits gestes que nous aurons un impact. » Catherine Lefebvre est la troisième candidate au Québec à faire partenariat avec l’organisme après ses collègues conservateurs Nathalie Clermont, candidate conservatrice dans Shefford et Mathieu Daviault, candidat du PCC dans P.-Boucher―Les Patriotes « Je suis fière de collaborer avec Carboneutre Québec. J’ai vu que ma collègue Nathalie avait fait affaire avec eux et j’ai tout de suite voulu suivre le pas. Il faut encourager les organismes d’ici. » (Source: Catherine Lefebvre)


Appel de candidatures pour l’Ordre de Montréal 2020

 

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, annonce la période de mise en candidatures à l’Ordre de Montréal. Ce prix, créé en 2017, est remis le 17 mai de chaque année, jour anniversaire de la fondation de Montréal, à 17 personnalités qui façonnent la ville de manière remarquable. « J’invite l’ensemble de la population montréalaise à proposer la candidature d’une personne qui, par son engagement, représente une source d’inspiration et contribue au développement de notre communauté. Faites-nous connaître votre personnalité montréalaise d’exception! L’Ordre de Montréal est la plus haute distinction qui nous permet de reconnaître l’apport de gens qui façonnent l’identité de Montréal par leurs talents, leurs valeurs et leurs actions, tant dans les domaines du développement économique ou social, des sports ou de la culture », a déclaré Valérie Plante. Les récipiendaires seront honorés le 17 mai prochain lors d’une cérémonie qui se tiendra à l’hôtel de ville. Rappelons qu’en 2019, l’Ordre de Montréal a été remis à titre de commandeur à M. Jean-Claude Fouron, Mme Trang Hoang et M. Joseph Rouleau; à titre d’officier à M. Jean Beaudin, Mme Sylvie Bernier, Mme Madeleine Juneau, M. René Richard Cyr, Mme Sylvie Rochette, M. Louis Sabourin; et à titre de chevalier à M. Léopold Beaulieu, Mme Gina P. Cody, Mme Edith Cyr, M. Nassib El-Husseini, M. Paul-André Fortier, M. Jean-Claude Poitras, M. Jobie Tukkiapik et Mme Pauline Wong. Les  citoyennes  et  citoyens  et  les  organismes  montréalais  ont  jusqu’au  31 octobre 2019 pour proposer une candidature. Pour ce faire, ils doivent remplir le formulaire disponible en ligne à : ville.montreal.qc.ca/ordre. (Source: Ville de Montréal)


Pour une ville inclusive et solidaire :

la Ville de Montréal place le développement social

au cœur de ses actions

La responsable de l’inclusion sociale, des sports et loisirs, de la condition féminine, de l’itinérance et de la jeunesse au comité exécutif de la Ville de Montréal, Nathalie Goulet, et  la vice-présidente du comité exécutif et responsable de la culture et de la diversité montréalaise, Magda Popeanu, ont dévoilé aujourd’hui Rassembler Montréal, le Plan d’action en développement social 2019-2020. « Rassembler Montréal est le fruit d’un processus participatif, auquel se sont joints plusieurs groupes communautaires, services municipaux, partenaires institutionnels et arrondissements. Je les remercie chaleureusement de leur collaboration et d’avoir contribué à ce plan qui propose des actions nouvelles et structurantes pour la population montréalaise. Combiné aux plans d’action en développement social des arrondissements, ce plan contribuera à rendre nos actions cohérentes et adaptées aux caractéristiques locales, et ce, à travers tout le territoire », a déclaré Nathalie Goulet. Doté d’un budget annuel de près de 20 M$, le plan d’action en développement social propose 24 actions clairement identifiables et mesurables sur trois grands axes. L’axe intitulé « Agir dans les quartiers » comprend des stratégies d’aménagement inclusif et de lutte contre la pauvreté. On y prévoit notamment un investissement de 1,5 M$ dans des aménagements à la fois ludiques, sécuritaires et accessibles universellement dans les corridors scolaires et les espaces publics réalisés par et pour les enfants. Près de 650 000 titres de transport seront aussi distribués gratuitement aux enfants, principalement issus de secteurs défavorisés, afin de leur permettre de participer à des activités parascolaires, de loisirs et culturelles. Cette contribution est rendue possible grâce à un partenariat avec la Société de transport de Montréal. La Ville de Montréal planifie également investir 6 M$ par an en vue d’améliorer l’accessibilité universelle dans 25 bâtiments municipaux. Sous l’axe «Favoriser la cohabitation harmonieuse », les actions portent sur la lutte contre les discriminations, le rapprochement interculturel et la prévention en sécurité urbaine. Ainsi, au cours des prochains mois, des orientations municipales seront définies qui répondront aux besoins des communautés LGBTQ+. Également, une stratégie en matière de rapprochement interculturel et de valorisation de la diversité ethnoculturelle sera développée. Enfin, des actions contribuant à lutter contre les violences à caractère sexuel dans l’espace public seront soutenues. « La cohabitation harmonieuse est essentielle afin de permettre à l’ensemble des Montréalaises et des Montréalais de réaliser son plein potentiel. Nous souhaitons mettre en place des actions pour rendre nos milieux plus inclusifs et ainsi permettre la participation entière de toute la population à la vie montréalaise », a souligné Magda Popeanu. Le dernier axe, « Renforcer l’expertise municipale », comprend entre autres une stratégie visant le développement, le partage et l’utilisation des connaissances parmi les employés municipaux, dont l’approche ADS+. L’implantation de l’Analyse différenciée selon les sexes plus dans l’intervention municipale permet d’évaluer les répercussions potentielles des politiques, programmes ou initiatives d’une perspective intersectionnelle en mesurant l’impact des discriminations multiples. Le Plan d’action en développement social 2019-2020 Rassembler Montréal est disponible sur ville.montreal.qc.ca/diversite. (Source: Ville de Montréal)


Concert de l’Ensemble Kô – Journées de la culture 

 

Concert de l’Ensemble Kô en collaboration avec l’Ensemble vocal Artémis, le samedi, 28 septembre 2019 à 13 h 30, Église St-Paul-de-la-Croix 10215, Georges Baril coin Fleury, Montréal. Entrée libre-contribution volontaire. (Source: Ensemble Kô)


«C’est la rentrée!! Ralentissez!! Attention à nous!! »

Visibilité pour la sécurité des élèves      

(Photo: courtoisie)

Le 6 septembre 2019, un peu avant 8 h le matin, la direction de l’école St-Martyrs Canadiens, Christian Lacombe, une trentaine d’étudiants, ainsi que la brigadière et les policiers du Poste de quartier 27, ont assuré une visibilité près de l’école primaire. Les étudiants enjoués brandissaient leurs affiches avec des messages préventifs tel que : «C’est la rentrée!! Ralentissez!! Attention à nous!! » Les automobilistes étaient nombreux à klaxonner afin d’encourager les jeunes manifestants. Cette opération positive s’est produite dans six écoles du quartier lors de la rentrée scolaire. (Source: SPVM)

 

La Ville de Montréal invite la population

à faire entendre sa voix en matière d’habitation

 

Le responsable du développement économique et commercial, de l’habitation et du design au comité exécutif, Robert Beaudry, encourage la population à prendre part à la consultation publique sur le Règlement pour une métropole mixte, organisée par l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM). « Nous avons développé un règlement pour conserver notre abordabilité et demeurer accueillants pour toutes les Montréalaises et tous les Montréalais, et ce, sans compromettre la vitalité du marché résidentiel dans son ensemble. Notre objectif est d’élaborer un outil viable, prévisible et adapté au marché de l’habitation pour répondre aux besoins des ménages montréalais. Nous avons entendu les experts, maintenant c’est au tour de la population de faire entendre sa voix », a déclaré Robert Beaudry.

 

La Ville de Montréal a présenté son nouveau Règlement pour une métropole mixte en juin, à la suite d’un long processus d’étude d’impact économique, d’analyses rigoureuses et de consultations d’experts de l’immobilier social et privé. Le Règlement pour une métropole mixte encadre l’émission de permis de construction pour les projets immobiliers de cinq logements et plus. Ainsi, pour obtenir un permis de construction résidentielle, le promoteur devra conclure une entente avec la Ville de Montréal en vue d’améliorer l’offre en matière de logement social, abordable et familial, soit par la construction de logements, la cession de terrains ou une contribution financière.

Avant que le règlement n’entre en vigueur, en janvier 2021, une consultation publique se déroulera cet automne. L’OCPM entamera le processus par une séance d’information webdiffusée le 19 septembre. La population sera ensuite invitée à soumettre ses opinions en ligne à partir du 27 septembre. Une période d’audition des opinions suivra à partir du 22 octobre. « La consultation permettra à la population de s’informer sur le projet de Règlement pour une métropole mixte et de faire connaître ses préoccupations en matière d’habitation. J’invite toutes les citoyennes et tous les citoyens à s’exprimer sur le sujet. Leurs commentaires nous aideront à bonifier le règlement afin qu’il réponde aux besoins des gens et ainsi bâtir le Montréal de demain », a affirmé M. Beaudry. Pour davantage d’information au sujet la consultation publique sur le Règlement pour une métropole mixte menée par l’OCPM, on visite le http://ocpm.qc.ca/fr/metropole-mixte. (Source: Ville de Montréal)


Portes ouvertes le 24 septembre

au Club Toastmasters Expression Ahuntsic

 

Nous vous attendons en grand nombre au Club Expression Ahuntsic. Vous appréhendez de parler en public, mais vous en avez envie ou besoin pour votre travail? En quelques semaines, vous perdrez cette crainte. Venez découvrir des discours d’orateurs chevronnés, le leadership, le mentorat, l’animation, etc. De 18 h 45 à 21h, au Centre communautaire Ahuntsic, 10780, rue Laverdure, salle Poly II (sous-sol). Information : infoexpressionahuntsic@gmail.com, 514 702-6532, www.expressionahuntsic.org, www.facebook.com/ExpressionAhuntsic (Source: Club Toastmaster Expression Ahuntsic)


Semaine d’actions climatiques –

La planète au cœur de Grasset

 

Du 23 au 27 septembre, le Collège André-Grasset se mobilise à travers plusieurs initiatives environnementales visant à sensibiliser sa communauté à l’urgence climatique. Une programmation variée permettra aux membres du personnel et aux étudiants de joindre leurs voix à celles de milliers de militants dans la foulée du mouvement mondial Planète en grève. Le coup d’envoi sera donné le lundi, sur l’heure du dîner, avec la tenue d’un kiosque de tri de déchets mettant l’accent sur l’importance de réduire son empreinte écologique. « Au moment de faire le ménage de nos plateaux, plusieurs interrogations naissent devant les îlots. Nous voulons proposer, tout au long de la session, des solutions concrètes et accessibles », affirme Yasmine Abbaoui, présidente de l’Envert. Une série d’animations orchestrée par le club environnemental suivra l’atelier du 23 septembre. Mercredi, le Collège proposera une manifestation artistique pour éveiller la conscience collective. À coups de craies, la communauté réalisera une murale d’action climatique. « L’art est une parole, cette œuvre éphémère démontrera un besoin viscéral de changement. Elle laissera une trace poétique de nos valeurs et de l’importance de préserver notre planète », s’exclame Stéfannie Larichelière, organisatrice de l’événement. Cette semaine d’éveil aux enjeux environnementaux culminera le vendredi 27 septembre. Une délégation grasséenne descendra dans la rue pour réclamer un avenir meilleur aux côtés de quelque 400 organisations communautaires et associations étudiantes. « Le Collège s’engage à placer la planète au cœur de Grasset aujourd’hui et demain. En tant que maison d’éducation, nous avons pour mission de conscientiser les générations à venir en joignant ce mouvement social nécessaire », déclare Patrick Caron, directeur général. Pour connaître les détails de la programmation : https://www.facebook.com/events/511680602993169/ (Source : Collège André-Grasset)


Jeunesse au Soleil offre une récompense de 5000 $

pour résoudre une affaire d’invasion de domicile

Les enquêteurs de la Section des enquêtes criminelles Est du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) tentent d’identifier deux suspects relativement à un événement survenu le 18 juillet dernier, vers 19 h 45, dans l’est de Montréal. Deux individus se sont présentés chez la victime, une femme, en se faisant passer pour des livreurs de pizza. Dès que celle-ci leur a ouvert la porte, les deux hommes sont entrés et l’ont attaquée. Ils se sont enfuis en direction de la rue Dubuisson en passant près de la piscine municipale Annie-Pelletier. L’un des suspects est un homme à la peau noire, de stature athlétique, ayant environ 25 ans et mesurant approximativement 1,80 m. Lors de l’événement, il avait les cheveux courts, soit environ 2 à 3 cm de longueur. Il s’exprimait en français. Son portrait-robot se trouve en attaché à ce courriel.

Un poste de commandement mobile du SPVM a été installé près du 510, rue Joffre (coin Notre-Dame). Les enquêteurs invitent toute personne ayant été témoins ou ayant des informations en lien avec cet événement à venir à leur rencontre, de 7 h à 21 h. Du porte-à-porte sera également effectué par les policiers du poste de quartier 48 pour recueillir des informations. Quiconque possédant de l’information peut également communiquer avec le 911 ou en toute confidentialité avec Info-Crime Montréal au 514 393-1133. Jeunesse au Soleil remettra la récompense de 5 000 $ à toute personne menant à l’arrestation et à la condamnation des deux suspects recherchés. (Source : SPVM)


 

 

Total
4
Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Apprenez-en plus sur l’agriculture urbaine mercredi soir!

Après deux éditions réussies des Rendez-vous citoyens animés par le journaliste et…

Montréal-dB reçoit 5000$ de l’arrondissement pour mesurer le bruit des avions

À l’occasion de la dernière réunion du conseil d’arrondissement, l’OBNL Montréal- dB*…

Le coin communautaire – Semaine du 18 octobre 2019

Offre d’emploi au SNACafé   Le SNAC est actuellement à la recherche…

Les Brèves – Semaine du 18 octobre 2019

Consultation publique sur l’amélioration du parc Saint-Simon-Apôtre Une soirée publique est prévue…