Cette semaine, c’était la pleine lune et lors d’un déplacement pour un reportage, les astres se sont bien alignés pour croquer cette photo au coin de Grenet et Gouin. (Photo : P. Rachiele)

Demande à la ministre de la santé concernant le projet d’agrandissement de 4,5 G $ à l’aéroport Montréal-Trudeau

Les Pollués de Montréal-Trudeau ont fait parvenir une lettre à l’honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre fédérale de la Santé, relativement au projet d’agrandissement et de rénovation de 4,5 G $ annoncé par Aéroports de Montréal (ADM) le 30 avril 2018. Les Pollués demandent à madame Petitpas Taylor de tenir une consultation publique sur ce projet.

De déclarer Pierre Lachapelle : « Nous avons compris qu’Environnement et Changement climatique, le ministère dirigé par madame Catherine McKenna, se penche principalement sur les projets qui touchent à la faune et au milieu physique en général et très peu à la santé des humains. Compte tenu des niveaux de pollution sonore et de pollution de l’air découlant de l’activité aéroportuaire connus actuellement, l’ajout substantiel de capacité à l’aéroport Montréal-Trudeau doit être examiné selon les règles de l’art et débattu par la collectivité. C’est notre engagement envers la santé publique qui nous amène à frapper à la porte de Santé Canada. »

En ce qui concerne la demande de consultation publique adressée à l’Honorable Catherine McKenna le 14 mai 2018, Les Pollués de Montréal-Trudeau attendent toujours une réponse de la ministre. (Source : Les Pollués de Montréal-Trudeau)


Mélanie Joly accueille avec enthousiasme l’arrivée de Canada Goose dans le secteur Chabanel

Mélanie Joly, députée d’Ahuntsic-Cartierville, se réjouit que l’entreprise Canada Goose s’installe dans le secteur Chabanel à Ahuntsic-Cartierville. La revitalisation du quartier Chabanel est un engagement phare de la députée et l’ouverture de cette usine de production, qui permettra d’y créer plus de 650 emplois d’ici 2020, est un pas de géant dans cette direction.

La députée est fière que ses interventions auprès de l’entreprise, en collaboration avec Montréal International, portent fruit et souligne l’engagement de Canada Goose de maintenir sa production au pays. Rappelons que de nombreuses actions ont été entreprises pour développer le potentiel économique du secteur Chabanel, notamment la création d’un comité consultatif incluant différents acteurs de la mode et du textile, les représentants des différents paliers de gouvernement et la nouvelle Société de développement commercial (SDC) District central et l’octroi d’une aide financière de 600 000$ du gouvernement fédéral à la Grappe métropolitaine de la mode en août dernier.  (Source : Bureau de Mélanie Joly)


Les travaux d’abbatage des frênes du boisé de Saraguay est en marche (Photo : Philippe Rachiele)

Pour relire notre article à ce sujet, cliquez ici.


Concert au bout du monde, vous connaissez?

Concert au bout du monde c’est une série de concerts dédiée aux musiques du monde jouées par des musiciennes et des musiciens venus d’ici et d’ailleurs, présentée à la maison de la culture Ahuntsic-Cartierville.

Offerts gratuitement, il faut toutefois se procurer un laissez-passer, soit en se présentant en personne au comptoir de la maison de la culture (consultez l’horaire) ou encore, en ligne moyennant un coût minime (1,35 à 2,50 $), par le biais du site Internet Accès-culture Montréal. Il suffit de surveiller la date à laquelle les laissez-passer sont distribués. Puis, en solo, en amoureux, en famille ou entre amis, partez en voyage… musical! Laissez-vous porter vers d’autres pays. Découvrez de nouveaux artistes.

Concerts à venir

Kongero
Musiques traditionnelles et originales scandinaves
Quatuor vocal a capella de Suède
Vendredi 15 mars 19 h 30
Laissez-passer distribués dès le 2 mars, 13 h

OKUNI
Musiques et danses inspirées des traditions japonaises
Jeudi 23 mai 19 h 30
Laissez-passer distribués dès le 7 mai, 18 h

La conférence des oiseaux
Musiques originales inspirées du Moyen-Orient
Jeudi 30 mai 19 h 30
Laissez-passer distribués dès le 14 mai, 18 h

Information
Maison de la culture Ahuntsic-Cartierville
Édifice Albert-Dumouchel
10300, rue Lajeunesse, 1er étage
514 872-8749


Les travaux avancent pour le projet Voltige sur la rue Sauvé près du boulevard de l’Acadie.  Pour lire notre texte précédent sur ce projet, cliquez ici. (Photo : Philippe Rachiele)


La Ville de Montréal décrète un nouveau chargement complet de la neige

Alors qu’elle achève tout juste sa quatrième opération de chargement de la saison, la Ville de Montréal décrète déjà la cinquième opération dès ce soir, jeudi le 21 février, à compter de 19 h.  Depuis mercredi  soir, la métropole a reçu un douzaine de centimètres de neige. Les hôpitaux, les accès aux réseaux de transports collectifs et les  grandes artères seront priorisés. Des opérations d’épandage et de déblaiement sont présentement en cours afin d’assurer la sécurité des déplacements.

Rappelons que la métropole connaît un hiver particulièrement difficile et atypique. En effet, depuis le début du mois de janvier, la Ville a déjà reçu 191 centimètres de neige et ramassé 12 millions de mètres cube de neige, soit l’équivalent d’un hiver moyen complet condensé en un mois et demi. Cet hiver est également caractérisé par d’importantes quantités de pluie (163 millimètres à ce jour) et de nombreux épisodes de variations importantes de températures qui complexifient les opérations de déneigement et de déglaçage.

Dès jeudi soir, près de 2 200 véhicules de déneigement ont amorcé les opérations de chargement sur 10 000 km de rues et de trottoirs que compte Montréal. (Source : Ville de Montréal)


Le « kidnapping virtuel » : un stratagème d’extorsion désormais présent à Montréal

L’Équipe Cyberenquête de la Section des crimes technologiques du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) fait appel à la vigilance de la population montréalaise concernant un stratagème d’extorsion de plus en plus fréquent au Canada. Le « kidnapping virtuel » n’est pas un nouveau phénomène, mais il a fait plusieurs victimes au cours des deux dernières années au pays, notamment à Vancouver, et est apparu à Montréal il y a quelques mois. Par sa nature, les victimes de ce stratagème sont des étudiants internationaux et particulièrement des étudiants d’origine chinoise qui ont des membres de leur famille qui habitent encore la Chine.

Description du phénomène

Le « kidnapping virtuel » est un stratagème d’extorsion qui consiste à faire croire aux victimes qu’elles ou leurs proches sont en danger. Il peut s’expliciter en deux étapes.

1re étape

La victime reçoit un appel automatisé en mandarin semblant provenir du Consulat Général de la République populaire de Chine qui l’invite à rappeler un représentant du gouvernement ou un policier par rapport à son implication dans une enquête en Chine. La victime se fait alors convaincre de verser une somme d’argent considérable afin d’être innocentée. Cette étape s’échelonne habituellement sur plusieurs jours pour entraîner la victime à effectuer de nombreux versements aux suspects.

2e étape

La victime est ensuite manipulée afin de mettre en scène son propre enlèvement. Les suspects lui demandent même de produire une vidéo. Elle doit alors louer une chambre d’hôtel en argent comptant, s’y rendre et éviter toute interaction sur les médias sociaux ou avec la police, sous peine de représailles envers sa famille en Chine. La victime reste en contact permanent avec les suspects. Ceux-ci communiquent avec la famille et leur envoient la vidéo en leur expliquant que leur enfant a été enlevé afin de leur soutirer de l’argent.

Indices pour détecter qu’il peut s’agir d’une extorsion

  • Les interlocuteurs vous retiennent en ligne pour un long moment et ne veulent pas que vous raccrochiez le téléphone.
  • On exige de vous de ne parler de cet appel à personne.
  • On vous demande de quitter immédiatement votre maison, votre travail ou votre classe et de vous préparer des bagages en ne donnant aucune explication, et ce, sans avertir vos proches. Veuillez noter qu’un corps de police ne vous obligera jamais à entreprendre une action sans avertir un proche et sans prendre le temps d’obtenir des conseils juridiques.

Quelques conseils de prévention

  • Si le numéro de téléphone semble provenir d’une instance gouvernementale officielle étrangère, malgré la pression imposée des suspects, faites des vérifications sur leur site Internet avant de poser quelque action que ce soit.
  • Informez immédiatement les autorités policières en communiquant avec le 911 ou en vous rendant à votre poste de quartier. Pour communiquer de l’information de façon confidentielle et anonyme : Info-Crime Montréal au 514 393-1133 ou en ligne.
  • Conservez le numéro de téléphone ou toute autre information qui vous a été transmise jusqu’à ce que vous ayez reçu des consignes claires d’un policier.
  • Si on vous appelle pour vous informer qu’un de vos proches a été victime d’un tel kidnapping, n’envoyez pas d’argent immédiatement, contactez plutôt le 911 ou rendez-vous à votre poste de quartier local. (Source : SPVM)

La Ville de Montréal dévoile le Programme du Plan de l’Eau et le Programme de réfection et de verdissement des parcs locaux

La mairesse de Montréal, Mme Valérie Plante, en compagnie de M. Luc Ferrandez, membre du comité exécutif, responsable des grands parcs, des espaces verts et des grands projets a dévoilé  un Programme du Plan de l’Eau ainsi que le Programme de réfection et de verdissement des parcs locaux. Avec ces deux programmes, la Ville de Montréal pose un geste fort pour l’amélioration de la qualité de vie des citoyens et la protection de l’environnement.

« La qualité de vie des Montréalaises et des Montréalais est au cœur de nos préoccupations. Nos espaces verts et riverains sont une richesse que nous souhaitons rendre accessibles à tous. Notamment, nous voulons retisser les liens entre la population et les berges de l’île, en augmentant le nombre d’accès publics aux berges du fleuve et de la rivière des Prairies.  Avec le Programme du Plan de l’eau, nous nous donnons un moyen concret pour y arriver », a commenté Valérie Plante.

« Les parcs locaux jouent un rôle essentiel dans le bien-être des petits et grands. Nous donnons aujourd’hui aux arrondissements des moyens supplémentaires de les verdir, de les rénover et de les améliorer. Ces investissements pourront être attribués notamment pour la réalisation de travaux d’accessibilité universelle, de chalet de parcs ou pour la réalisation d’aménagements favorisant le plein air. De plus, les arrondissements pourront utiliser ce programme pour faire l’acquisition d’espaces verts à des fins de parcs afin de bonifier l’offre des parcs de quartier », a expliqué Luc Ferrandez.

Programme du Plan de l’Eau
Le Programme Plan de l’eau – Acquisition et aménagement vise à financer des acquisitions en rive et des travaux de réaménagement de berges situées dans les arrondissements et espaces verts riverains. Par la renaturalisation et la stabilisation des berges, le Programme contribuera à la protection des milieux humides dans un contexte de changements climatiques. Il permettra d’accroître la qualité et le nombre d’accès publics aux berges de l’île de Montréal, répondant au souhait exprimé par les Montréalais de se réapproprier leur fleuve, l’eau et les berges. Un montant de 18 M$, réparti sur 3 ans (2019-2021) est prévu pour sa réalisation.

Ce programme confirmera l’importance de l’eau pour la métropole par trois types de projets : l’acquisition de sites en rive à des fins publiques, la renaturalisation ou la stabilisation des berges et l’aménagement de structures donnant un accès public à l’eau (ex. quais, pontons, passerelles). Pour être admissibles, les projets devront démontrer un lien physique avec l’eau, contribuer à la protection des milieux humides et favoriser un meilleur accès aux berges pour la population.


Programme de réfection et de verdissement des parcs locaux

La Ville de Montréal possède plus de 1 300 parcs locaux répartis sur l’ensemble de son territoire. Soucieuse d’améliorer ces espaces verts (sentiers, éclairage, accessibilité universelle, chalets et aménagements favorisant le plein air, etc.), elle met en place le nouveau Programme de réfection et de verdissement des parcs locaux.

Destiné aux 19 arrondissements, ce programme prévoit des investissements de 57 M $ sur 3 ans (2019-2021) afin de rénover, mettre aux normes et remplacer les différents équipements des parcs locaux. Chaque année, les arrondissements devront engager des travaux dans au moins un parc différent sur leur territoire et ils disposeront d’une enveloppe annuelle partagée de 19 M$.

La répartition du financement entre les arrondissements est basée sur une pondération de critères visant une équité selon les besoins de la population. Le ratio de familles, la superficie des parcs locaux en relation avec la densité de la population et la mesure du panier de consommation comme indice de pauvreté sont les critères sur lesquels seront basés les montants alloués à chacun des arrondissements. (Source : Ville de Montréal)


Le succès de la participation citoyenne

Le développement territorial et la participation citoyenne : un couple harmonieux? De quel.les citoyen.nes parle-t-on? Quelle est la finalité de leur implication? Découvrez « Quelques facteurs de succès de la participation citoyenne », un nouveau numéro de la série la collaboration en pratique du Centre de recherche et de partage des savoirs InterActions du CIUSSS du-Nord-de-l’Île-de-Montréal et du partenariat ARIMA.

Le feuillet Quelques facteurs de succès de la participation citoyenne. Leçons apprises d’un projet de RUI en Outaouais est disponible en cliquant sur le lien suivant bit.ly/collabo2 ou sur les sites web du centre InterActions www.centreinteractions.ca et du partenariat ARIMA www.arimarecherche.ca (Source : CIUSSS NIM)


La mairesse de Montréal lance une stratégie de mobilisation pour accélérer l’inclusion des personnes immigrantes sur le marché du travail

La Ville de Montréal a convié le 18 février à la Maison des régions une cinquantaine de leaders du  monde municipal et des affaires à une rencontre de concertation. Durant la matinée, les participants ont jeté les premières bases d’une future stratégie de mobilisation visant à accélérer l’intégration des Montréalaises et Montréalais issus de l’immigration au marché de l’emploi.

Valérie Plante, ainsi que Frantz Saintellemy, président du Groupe 3737 qui coprésident l’événement, ont salué l’engagement des participants pour faire de Montréal, un chef de file en matière d’intégration économique des immigrants.

Le ministre de l’immigration, de la diversité et de l’inclusion, Simon Jolin-Barette, était présent pour rappeler que les immigrants sont des forces vives pour le rayonnement des entreprises québécoises.

« Plus que jamais mon administration municipale désire agir en complémentarité avec ses partenaires afin d’assurer la pleine participation des Montréalaises et Montréalais de toutes origines au marché de l’emploi. C’est important que nous puissions agir individuellement et collectivement afin que nos concitoyennes et concitoyens issus de l’immigration occupent un emploi à la hauteur de leurs aspirations et expertises. Face à la pénurie de main d’œuvre, l’immigration est une richesse exceptionnelle pour la métropole », déclare la mairesse Valérie Plante.

« Les défis de l’inclusion relèvent d’une responsabilité de tous. En travaillant ensemble, en unissant nos efforts et nos expériences, nous pouvons inspirer et mobiliser nos organismes et institutions pour que les collectivités soient encore plus accueillantes et encore plus inclusives. Les idées qui sont ressorties des échanges tenus aujourd’hui pourront nous guider pour l’avenir », affirme le ministre Simon Jolin-Barrette.

« Je suis très heureux de contribuer à cette importante stratégie d’inclusion. Un meilleur équilibre dans l’intégration des immigrants, tant sur le marché du travail que dans l’écosystème entrepreneurial, bénéficie à l’ensemble de la population montréalaise et québécoise. Je salue la vision de la mairesse Plante de faire de notre ville un modèle d’inclusion et d’intégration tant sociale qu’économique. C’est une force inexploitée et une solution qui répond au besoin grandissant de nouveaux talents mais aussi de la relève entrepreneuriale », indique M. Saintellemy. (Source : Ville de Montréal)


Programmes de la Ville de Montréal de 118,6 M$ pour réhabiliter des terrains contaminés et pour stimuler les investissements immobiliers durables

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, et la ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Chantal Rouleau, ont dévoilé le 19 février dernier le Programme de subvention relatif à la réhabilitation de terrains contaminés et le Programme Accélérer l’investissement durable, volet Bâtiments industriels durables.

La mise en place de ces programmes est rendue possible grâce à des contributions financières du gouvernement du Québec octroyées à la Ville de Montréal. Le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) a versé un montant de 75 M$ qui a permis la création du Programme de subvention relatif à la réhabilitation de terrains contaminés. Par ailleurs, dans le cadre de l’entente Réflexe Montréal, le ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI) contribue en partie au financement du Programme Accélérer l’investissement durable, volet Bâtiments industriels durables, doté d’une enveloppe de 43,6 M$.

Ce programme répond à plusieurs principes soutenant l’action municipale en développement économique du territoire, dont soutenir les projets d’investissement durables dans les pôles économiques en misant sur les secteurs à haut potentiel, mieux intégrer le concept de développement durable dans le développement économique du territoire et accélérer le retour du secteur manufacturier amorcé sur l’île de Montréal sous une forme plus innovante.

Faits saillants du Programme de réhabilitation des terrains contaminés

  • 75 M$ sont consentis d’ici 2022 pour deux catégories de projets : projets municipaux et d’organismes municipaux, projets privés (industriels, commerciaux, résidentiels, institutionnels), sur le territoire de la Ville de Montréal seulement;
  • Les règlements établissant les conditions d’admissibilité, d’approbation de l’aide financière et la délégation de pouvoir seront soumis au conseil municipal le 25 février;
  • L’aide financière pourra atteindre de 15 à 70 % des dépenses admissibles des projets, selon le type de technologie de décontamination retenu ;
  • Dans tous les cas, les aides gouvernementales et municipales cumulées ne pourront pas dépasser 75 % des dépenses admissibles des projets de décontamination ;
  • Tous les projets devront suivre les conditions déjà prévues à l’entente signée avec le gouvernement du Québec, notamment le fait que le terrain ne doit pas avoir été la propriété du pollueur après le 1er janvier 2015 et que tous les déplacements de sols contaminés en dehors du terrain d’origine devront être suivis à l’aide d’un système de traçabilité approuvé par le MELCC;
  • Il n’y a aucun plafond d’aide financière, excepté pour les anciens lieux d’élimination de matières résiduelles, pour lesquels les coûts des travaux admissibles ne peuvent dépasser 500 000 $.

Faits saillants du programme Accélérer l’investissement durable | Volet Bâtiments industriels durables

  • 43,6 M$ sont prévus d’ici 2030, dont environ 7 M$ du MEI pour les trois premières années du programme;
  • La subvention s’applique aux bâtiments occupés à des fins admissibles qui auront fait l’objet d’une construction, d’un agrandissement, d’une rénovation ou d’une démolition-reconstruction et qui respecteront des standards élevés en matière de développement durable ;
  • Le montant de la subvention correspond à l’augmentation de la taxe foncière générale consécutive à la réalisation des travaux pouvant atteindre 1 M$ par année pendant cinq ans, équivalant à 100 % de l’augmentation de la taxe foncière générale pour les trois premières années ; à 80 % de l’augmentation de la taxe foncière générale pour la quatrième année ; et à 60 % de l’augmentation pour la cinquième année;
  • Une subvention additionnelle pourra porter la contribution financière à 100 % de l’augmentation de la taxe foncière générale pour les 4e et 5e années si le bâtiment admissible a une certification Carbone Net Zéro ou s’il est situé dans l’un des secteurs géographiques clés.

Pour plus d’information sur les deux programmes, cliquez ici. (Source : Ville de Montréal)


Rappel et conditions de publication

S’il-vous-plait, prenez note que nous publierons avec plaisir vos communiqués si vous nous les faites parvenir en texte dans votre courriel  à  journaldesvoisins@gmail.com avant le mercredi, 17 h, pour publication le vendredi qui suit. Nous ferons peut-être un copier/coller pour éviter les erreurs. SVP noter le format des communiqués ci-dessus (Un titre, pas de gras, pas de majuscules, limiter les paragraphes, indiquer (Source : xxx) à la fin, etc). Par respect pour nos annonceurs qui paient pour annoncer et qui nous font vivre, nous publions affiches avec entente de paiement seulement.  Pour plus de visibilité, réservez un emplacement publicitaire.  Les tarifs Web, sont ici. Pour un tarif spécial OBNL, appelez-nous au 514 770-0858.

Compte tenu du volume élevé de communiqués que nous recevons et de notre petite équipe, nous ne publions les communiqués qu’une semaine et nous n’avons pas le temps d’envoyer d’accusé-réception. Notez également que nous ne publions pas nécessairement les photos.  Aidez-nous: relisez-vous avant d’expédier votre courriel ; n’envoyez pas plusieurs versions ! Autant que faire se peut, le texte doit être lisible, intéressant, d’une longueur raisonnable, et sans faute. Nous nous réservons le droit de raccourcir les textes trop longs. (La rédaction)

Si ce n’est pas déjà fait, pour aussi peu que 3 cents par jour (10$ par année), aidez votre journal communautaire. Devenez membre ici! 

.

 

Total
1
Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Prévisions budgétaires pour 2020 et PTI: une taxe locale des plus basses, dit la mairesse

Le conseil d’arrondissement a adopté son budget de fonctionnement pour l’exercice financier…

Montréal en questionnement au sujet des circulaires

Une consultation publique, organisée par la Ville-centre, aura lieu bientôt afin de…

Le coin communautaire – Semaine du 18 octobre 2019

Offre d’emploi au SNACafé   Le SNAC est actuellement à la recherche…

Montréal-dB reçoit 5000$ de l’arrondissement pour mesurer le bruit des avions

À l’occasion de la dernière réunion du conseil d’arrondissement, l’OBNL Montréal- dB*…