Des saillies de trottoir sont installées à chaque réfection de rue. (Photo: Éloi Fournier – jdv)

Depuis deux ans, vous avez sûrement remarqué des changements sur les voies de circulation d’Ahuntsic-Cartierville. Des dos d’âne, des saillies de trottoirs et des balises ont poussé dans les rues au cours des dernières années. De plus, la vitesse maximale a été réduite partout dans l’arrondissement il y a deux ans. Ces mesures ont-elles eu les résultats escomptés? 

Des dos d’âne sont quelquefois installés depuis quelques années. (Photo: Archives jdv)

C’est en 2009 que l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville s’est penché sur le phénomène. La circulation de transit de plus en plus fréquente et la conscientisation des élus au sujet de la vulnérabilité des cyclistes et des piétons ont déclenché la réflexion sur l’apaisement de la circulation. Selon le site Web de l’arrondissement, voici les problèmes principaux auxquels ces mesures devaient s’attaquer: 

  • Excès de vitesse dans les rues résidentielles et artérielles
  • Le non respect des piétons et des écoliers aux traverses piétonnières
  • Nombreuses intersections dangereuses aux feux de circulation
  • Dépassement sur la droite dans les rues résidentielles
  • Parcours dévié par les automobilistes dans les rues résidentielles
  • Trop grand nombre d’automobilistes qui proviennent de la Rive-Nord
  • Haute vitesse à proximité des écoles et des parcs

C’est donc un assez grand nombre de problématiques à enrayer. Pour ce faire, l’arrondissement a débloqué un budget de 250 000 $. Cependant, les automobilistes qui passent par Ahuntsic-Cartierville ne semblent pas trop découragés par ces mesures. 

« Les volumes de circulation demeurent sensiblement les mêmes », mentionne Emilie Miskdjian, chargée de communication pour l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville. 

La vitesse maximale est de 30 km/h sur toutes les rues locales et sur une dizaine de rues collectrices. (Photo: Éloi Fournier – jdv)

D’autres mesures d’apaisement vont être lancées au cours des prochains mois, dont le passage à une seule voie des rues Prieur et Sauriol, qui verront l’arrivée de pistes cyclables protégées.

 

De plus, un changement qui a été grandement remarqué par les automobilistes est la réduction de la limite de vitesse à 30 km/h dans les rues de l’arrondissement. Auparavant, à l’exception des zones scolaires, la vitesse maximale permise était de 40 km/h. Ainsi, a-t-on véritablement pu observer une réduction de 10 km/h de la vitesse moyenne des voitures circulant dans les rues d’Ahuntsic-Cartierville? 

 

« Plusieurs relevés de vitesse avant/après ont été effectués sur différentes rues avec les mesures en place et la vitesse a diminué de 6 km/h en moyenne », explique Emilie Miskdjian.

Également, il arrive encore que des cyclistes et des piétons soient happés par des véhicules circulant trop rapidement… sans compter tous les incidents qui sont évités de justesse. Plusieurs citoyens appellent d’ailleurs le 311 pour tenter de faire mettre en place des mesures d’apaisement de la circulation à proximité de leur domicile.

Les résultats de ces mesures sont donc mitigés. Certes, l’arrondissement fait de nombreux efforts pour réduire les impacts des voitures sur les usagers de la route qui sont plus vulnérables, mais les résultats ne sont pas encore tout à fait conformes aux attentes. Il est cependant bon de souligner que bien d’autres mesures d’apaisement de la circulation sont encore en attente d’être mises en place dans tous les coins de l’arrondissement.

Carte des mesures d’apaisement dans Ahuntsic-Cartierville (pdf) (Source: Ville de Montréal)

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

3 commentaires
  1. Sur la rue Dépatie, des balises ont été mises en place et ça ne ralentit en rien les automobilistes pressés d’aller prendre la 15 nord. Des dos d’âne seraient sans doute plus efficaces, quand à la limitation de vitesse à 30 km/h , c’est de la poudre aux yeux. Aucun policier n’est là pour faire respecter cette limitation. Ça pourrait à 20 voir même 10 km/h que ça ne changerait rien. Le nouveau plan de déplacement ne réglera en rien le transit du moins dans Cartieville, la encore c’est de la poudre aux yeux !

  2. La vitesse n’est pas ralentie sur la rue Saint-Urbain, du moins entre Prieur et Henri-Bourassa. Les nombreux camions et voitures passent à toute vitesse. Il faudrait des ralentisseurs. Les automobilistes ne semblent pas savoir qu’il faut céder le passage aux piétons aux traverses piétonnières. Ils s’en fout, car ils n’ont pas de contravention. Je lisais qu’une personne âgée a été happée mortellement par un VUS en sortant d’un hôpital et marchant sur une traverse piétonnière “protégée”. Voici ce que le coroner a conclu : “Selon le coroner, M. Prescott n’a commis aucune faute. Mais sa mort ne sera pas considérée comme criminelle. Un bête accident. Le conducteur a reçu une contravention car il n’a pas respecté la priorité du piéton.”…..

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

On marche pour une première Cyclovia dans Ahuntsic-Cartierville!

Piétons, cyclistes, planchistes, patineurs, petits et grands: à vos marques! Le dimanche 15…
Diapo à la consultation du TOD Bois-Franc (Photo : jdv - Philippe Rachiele) Ahuntsic Cartierville Montréal

Un TOD à la gare Bois-Franc de Cartierville

Un TOD, vous connaissez? Un quoi ? Un quartier axé sur le…

Déneigement ardu : vous pouvez aider

Depuis la tempête qui a commencé dans la nuit du vendredi 7…

La qualité de l’air en voie de s’améliorer…mais pas partout

Le 5 juin dernier, la Ville de Montréal présentait son bilan environnemental…