Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

Les RÊVeurs d’Ahuntsic-Cartierville veulent un réseau vélo convivial et sécuritaire

Publié le 25/06/2018
par Philippe Rachiele

 La deuxième consultation montréalaise sur le Réseau Express Vélo (REV) a eu lieu le jeudi 21 juin dans l’arrondissement. La majorité des citoyens présents étaient des résidants du territoire, tandis que quelques-uns provenaient d’autres arrondissements. Tous étaient invités à rêver un réseau cyclable si efficace et si sécuritaire qu’il donnerait le goût à des citoyens de tous âges et de toutes habiletés de se servir du vélo dans leurs déplacements quotidiens. Ce réseau permettrait d’augmenter la part modale (ndlr: pourcentage d’utilisation) du vélo de 4 à 15% au cours des dix prochaines années. Journaldesvoisins.com était présent à cette rencontre.

Près d’une quarantaine de citoyens se sont déplacés pour l’occasion à la salle du conseil d’arrondissement, rue Chabanel. En préambule, ils ont écouté les quelques mots de la mairesse Émilie Thuillier ainsi que du conseiller Jérôme Normand.

Il fut notamment question du fait que, lors de travaux de réfection sur des rues de l’arrondissement, ces dernières ne seront plus refaites à l’identique comme par le passé.  C’est le cas de travaux sur la rue Lajeunesse qui ont été mis en attente  pour l’instant.

Michel Bédard, du service du Transport de la Ville-centre, a par la suite fait une présentation du réseau cyclable montréalais existant avant que les participants ne s’attellent en groupes d’une dizaine de personnes pour réunir leurs idées sur un réseau cyclable idéal, mais réaliste.

Utilitaire et sécuritaire

Les groupes formés était au nombre de quatre. L’un des groupes  était composé de cyclistes utilitaires bien aguerris ainsi que de parents qui voudraient un réseau cyclable sécuritaire pour leurs enfants.

Dans chacun des groupes, les idées ont fusé et les crayons se sont rendus utiles pour dessiner les suggestions de trajets déterminants pour la création de la colonne vertébrale du futur réseau.

Différentes idées ont été exprimées, en petits groupes d’abord, puis en plénière, par la suite:

  • avoir un consensus pour un accès Est-Ouest le long du boulevard Henri-Bourassa et sur la rue Jean-Talon au sud de l’arrondissement;
  • relier les pôles d’emplois;
  • faire en sorte que les cyclistes puissent se rendre facilement aux différents réseaux de transport en commun
  • avoir un réseau  formé de voies unidirectionnelles protégées;
  • que les chaussées désignées (dessins de vélos sur la chaussée) ne soient pas considérées comme des pistes cyclables sécuritaires et qu’elles ne soient pas consignées comme telles sur les cartes du réseau cyclable;
  • désengorger la congestion actuelle qui se crée en certains secteurs de Montréal à l’heure de pointe sur le réseau existant;
  • créer de nouveaux liens tout en conservant le peu de voies déjà existantes.

Trois consultations au total pour le REV

Trois consultations organisées par la Ville-centre, ayant pour objectif la mise en place du REV qui doit s’amorcer en 2019, sont prévues. La troisième se tiendra également dans un arrondissement «décentré», soit dans le Sud-Ouest, jeudi 28 juin.

Tous les cyclistes (et futurs cyclistes) qui n’étaient pas présent à la consultation sont invités à donner leur opinion sur ce futur réseau en répondant au questionnaire mis sur pied par la Ville-centre..

En prévision du plan local de déplacements (PLD) à venir pour l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville, un comité de mobilité active a été mis sur pied et se rencontrera le 3 juillet prochain.

Outre ce projet de Réseau vélo express pour l’ensemble du territoire montréalais, rappelons que, au niveau local, les groupes Ahuncycle et Mobilisation environnement Ahuntsic-Cartierville (MEAC) ont déjà fait part de leurs suggestions pour le territoire de l’arrondissement. 

Ci-dessous, description du réseau cyclable actuel qui a été présenté à la consultation.