Un des deux épouvantails servant à éloigner les oiseaux. La Prairie Louvain, visite guidée du champ de tournesols le 22 août 2023. (Photo: Anne Marie Parent, JDV)

Parions que les oiseaux qui survolent le quartier Chabanel se demandent bien ce qui est apparu en plein cœur du béton, au milieu des édifices du District Central! En fait, il ne faudrait pas leur dire qu’il s’agit de 10 000 tournesols et d’un potager, au risque qu’ils s’en fassent un buffet libre-service!

Voulant en savoir plus long sur ce champ de verdure qui est apparu cet été à quelques mètres du bureau, le Journal des voisins (JDC) a assisté à un atelier sur les tournesols le mardi 18 août à midi. L’entrée de la Prairie Louvain est située sur la rue de L’Esplanade, entre les rues de Louvain et Chabanel.

Aménagé sur une superficie de près de 18 000 pieds carrés, le plus grand champ de tournesols de l’île de Montréal est le premier projet signature de la Société de développement commercial (SDC) District Central, en partenariat avec Tourisme Montréal, la Ville de Montréal et YUL.

Il s’agit d’une initiative visant à doter ce quartier industriel d’un projet identitaire porteur, s’articulant autour du développement durable et de l’économie circulaire. La Prairie Louvain fait partie de cette immense zone appelée Esplanade Louvain, où se trouve également un potager des Cultures solidaires.

Entrée de l’Esplanade Louvain où se trouvent le potager des Cultures solidaires et la Prairie Louvain, composée de 10 000 tournesols, été 2023. (Photo: Anne Marie Parent, JDV)

Pourquoi des tournesols?

«Nous cherchions comment revitaliser le quartier et verdir cet important îlot de chaleur», répond Delia De Gasperis, présidente du conseil d’administration de la SDC District Central depuis 2019.

«Les tournesols sont des plantes qui s’adaptent bien; ils poussent rapidement et facilement, en plus de ramener beaucoup d’insectes pollinisateurs. Nous croyons aussi beaucoup à l’économie circulaire. On peut produire beaucoup de choses avec des tournesols: de l’huile, des semences, de la teinture, des fibres… Ce projet attire aussi les gens du quartier, les écoles. Il fait collaborer les membres de la communauté», énumère Mme De Gasperis, vraisemblablement très heureuse du résultat.

Delia De Gasperis, présidente du CA de la SDC District Central à l’événement Adopte ton tournesol à la Prairie Louvain le 18 juillet 2023. (Photo: Charles-Olivier Bourque, courtoisie SDC District Central)

Variétés et utilisation

Lilia Luna, animatrice horticole du Laboratoire sur l’agriculture urbaine (Au/Lab), a commencé la visite guidée autour des tables de pique-nique où les gens inscrits étaient venus dîner. Ça tombait bien: elle a fait circuler, en dégustation comme entrée en matière sur cette plante, des pétales et des boutons floraux non éclos. Cuits, ces derniers ont un goût délicat d’artichaut!

Elle nous raconte les bienfaits de la plante, dont la racine a des propriétés médicinales. En fin de saison, les graines de tournesol – riches en protéines et en vitamine E – seront prêtes à récolter, si les oiseaux ne s’en sont pas fait un festin avant! De là les deux épouvantails dans les allées du champ de la Prairie Louvain et les filets qu’on peut mettre sur les capitules (têtes constituées de nombreuses minifleurs) pour en protéger les graines.

Lilia Luna, animatrice horticole du Laboratoire agricole urbain. La Prairie Louvain, visite guidée du champ de tournesols le 22 août 2023. (Photo: Anne Marie Parent, JDV)

Décrite par le Jardinier paresseux à l’occasion de l’année du tournesol, en 2021, cette plante compte plus de 70 variétés, dont plusieurs sont vivaces comme le topinambour. Dans la Prairie Louvain, on cultive seulement des espèces annuelles: le tournesol Mammouth (plus de 3 mètres de hauteur!), le tournesol Hopi, le tournesol commun, le tournesol sonja et le tournesol rouge. Il faudra donc arracher tous les plants à l’automne, puisqu’ils ne repousseront pas l’an prochain (contrairement aux vivaces). Mais rien ne sera perdu, dans un souci d’économie circulaire.

Jusqu’à la fin septembre

Le bruit courait dans le groupe de visiteurs que la brasserie Silo pourrait s’approprier des restants de branches et feuilles pour en faire de la bière. Elle réutilise déjà des pains invendus de la boulangerie La Bête à pain, pour produire sa bière Gros-Sault.

Pour le grand plaisir des visiteurs, la Prairie Louvain est ouverte le jour et en soirée, jusqu’à la fin septembre. La prochaine activité mettant en vedette les tournesols aura lieu le mardi 12 septembre. Il s’agira d’un atelier de peinture accompagné d’un ensemble de musiciens. Serez-vous le prochain Van Gogh de la Prairie Louvain?

Faites défiler les photos de la visite guidée de la Prairie Louvain du 22 août 2023 pour voir la galerie d’images.



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles
Cardinal (Blais), Marie-Thérèse Bois de Saraguay

Marie-Thérèse Cardinal, celle qui sauva le Bois-de-Saraguay

Il y a un peu plus d’un an, décédait Marie-Thérèse Cardinal. La…
Berges pêcheurs

Un autre enrochement potentiel au parc-nature de l’Île-de-la-Visitation

La Ville veut restaurer plusieurs tronçons des berges érodées dans le parc-nature…

Les ratés de la protection de la biodiversité au Québec vus par Martin Patenaude-Monette

Martin Patenaude-Monette, dit Martin PM, est un illustrateur et biologiste de formation.…
Arbres matures coupés au parc Ahuntsic.

Faut-il s’inquiéter pour les arbres du parc Ahuntsic?

Alors que les engins de construction sont partis et les ouvriers ont…