Fleury Ouest (Photo : jdv – Philippe Rachiele)

Après vous avoir présenté les directeurs des trois SDC d’Ahuntsic-Cartierville le mois dernier, Journaldesvoisins.com a discuté avec les présidents de ces organisations afin que les citoyens de l’arrondissement puissent apprendre à les connaître. 

Les sociétés de développement commercial contribuent à enrichir la qualité de vie d’un milieu et à promouvoir l’identification des citoyens à leur quartier. Ahuntsic-Cartierville compte trois SDC, soit la Promenade Fleury, le District Central et le Quartier Fleury Ouest. Le JDV s’est entretenu avec les femmes et hommes qui les dirigent. 

Promenade Fleury: tout est un peu chamboulé! 

D’après Bruno Cloutier, qui est président de la SDC Promenade Fleury depuis l’automne dernier, l’enjeu principal pour son organisation en ce moment est de soutenir les membres en temps de COVID-19. 

« On a été très proactifs, dit-il. Nos enjeux ont complètement changé cette année… La Promenade a vraiment réagi pour apporter du soutien aux membres et pour représenter les commerçants auprès des gouvernements. » 

M. Cloutier avait dû remplacer au pied levé le président précédent, qui avait dû quitter en cours de mandat l’an dernier. Bruno Cloutier est propriétaire de la boutique Scrupule, qui a une succursale sur la rue Fleury Est et une autre à Magog. Il avait d’ailleurs débuté sa carrière comme coiffeur. 

 

Pour lui, l’identité de la Promenade Fleury doit passer par la promotion des divers projets que la SDC organise. Par exemple, la Promenade travaille avec Desjardins pour le programme Du cœur à l’achat. Dans le cadre de ce programme, Desjardins donne 20$ à un organisme communautaire pour chaque certificat-cadeau vendu par la Promenade. La SDC veut aussi mettre de nouveaux événements à l’avant-plan lors des prochaines années. 

La promenade Fleury (Photo : jdv – Philippe Rachiele)

« Les gens ne voient pas toutes les démarches qu’on fait, déplore Bruno Cloutier. On n’organise pas que des ventes-trottoir! » 

En temps de COVID-19, la Promenade Fleury s’est notamment illustrée avec la livraison à vélo électrique ainsi que le dévoilement de sa nouvelle image au début du mois d’août. 

Redonner un souffle au District Central

Delia De Gasperis est présidente de la SDC District Central depuis mars 2019, et elle espère l’être pour encore plusieurs années. Pour cette comptable qui travaille dans le District Central depuis 2012, le quartier mérite de rayonner davantage. 

« Il faut que la SDC rayonne à Montréal et même à l’international, soutient-elle. Dans les années 1990, le secteur a connu une défaite économique importante à cause de l’exportation de postes vers les pays asiatiques. La mission de la SDC est de redonner de la vitalité économique au quartier et créer de nouveaux projets. » 

Aider les entreprises présentes dans le District Central est fondamental, d’après Mme De Gasperis, car cela contribue à la santé de la SDC. Durant la COVID, plusieurs des entreprises présentes sur le territoire ont modifié leur production afin de contribuer à l’effort contre la pandémie. 

« Nous avons une très belle synergie avec les différents acteurs gouvernementaux, souligne-t-elle. Ça a été une période négative mais le quartier n’a pas arrêté, le District Central a travaillé pour trouver des solutions et c’est ce qui va nous aider à se sortir de la pandémie. » 

En raison de la situation actuelle, l’assemblée générale 2020 du District Central n’a pas encore eu lieu. Elle se tiendra en septembre prochain et contribuera à déterminer la direction que prendra la SDC lors de la relance économique à venir. 

La place Iona-Monahan est un endroit où les travailleurs du District Central peuvent se reposer. (Photo: Philippe Rachiele – JDV)

Fleury Ouest est en plein développement

Bien que la SDC Quartier Fleury Ouest soit la plus jeune des trois sociétés de développement commercial de l’arrondissement, sa présidente est celle qui a le plus d’expérience dans ce poste. 

Maude Théroux-Séguin a été nommée à la tête de la SDC Quartier Fleury Ouest à chaque année depuis la création de cette dernière, en décembre 2014. Elle est co propriétaire de trois restaurants de la rue Fleury Ouest, soit Les Cavistes, Frites Alors! et Cerise. 

« Mon rôle est de coordonner et prendre des décisions qui ne se prennent pas en conseil d’administration. Le conseil prend des décisions stratégiques pour tout ce qui est en haut de 5000 $. Si c’est entre 1000 et 5000 $, je peux donner le go seule, mais habituellement, je consulte tout le monde! » 

Fleury Ouest a tenté une expérience au début de l’été en mettant en place une rue piétonnière. Cependant, la dissension chez certains commerçants a mis fin à l’expérience.

Jusqu’au 2 septembre, la SDC organisait les mercredis pique-nique, au parc Tolhurst.

D’autres initiatives seront lancées l’an prochain.

Mercredi pique-nique 2020 sur Fleury Ouest (Photo : jdv – Philippe Rachiele)

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Budget participatif : avez-vous voté?

C’est l’heure du vote pour les projets éligibles au budget participatif de…

Des artistes aidés financièrement par la Ville et bénéficiaires de la PCU?

Pour faire suite à l’annulation des différentes prestations culturelles qui étaient prévues…
Publisac recyclage Ahuntsic-Cartierville Montréal

Publisac : la Commission sur le contrôle des circulaires recommande le «opt-in»

La Commission permanente sur l’eau, l’environnement, le développement durable et les grands…
Zone RUI Laurentien-Grenet

Le REM va-t-il embourgeoiser le sud de Cartierville?

La mise en service du REM, en 2022 ou 2023, qui comptera…