Une affiche de l’offre d’une bourse de 50 000 dollars pour démarrer une PME sur la rue Lajeunesse, dans le secteur Youville. (Photo: François Robert-Durand, JDV)

L’offre commerciale sur la rue Lajeunesse pourrait bien se bonifier, notamment grâce à un appel à projets. PME MTL Centre-Ouest offre en effet des bourses à hauteur de 50 000 $ afin d’attirer de nouveaux commerces sur l’artère. C’est ce que rapporte le Journal des voisins dans sa toute nouvelle chronique Économie.

Ce texte de la NOUVELLE chronique Économie a été publié dans la version imprimée du Journal des voisinsle Mag papier d’août-septembre 2023, à la page 31.

Forte de deux stations de métro (Crémazie et Sauvé) qui la bordent, mais aussi de la présence du Réseau express vélo (REV) fonctionnel à l’année, la rue Lajeunesse offre un bassin de clients potentiels élevé.

PME MTL Centre-Ouest, en collaboration avec l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville, lançait donc un appel à projets jusqu’au 30 août 2023, pour attirer de nouveaux commerces. Des bourses à hauteur de 50 000 $ seront offertes aux entreprises lauréates qui s’implanteront sur Lajeunesse. Le Journal des voisins vous reviendra avec les projets choisis cet automne.

En outre, les commerces alimentaires de proximité bénéficient d’une attention particulière, afin de subvenir aux besoins de la population en termes d’alimentation. Youville est désormais considéré comme un «désert alimentaire», depuis la fermeture des Marchés Tradition le 27 janvier. 

Un désert alimentaire est un quartier qui offre un faible accès à des commerces offrant des produits frais, dans un rayon de 1 km, selon l’Institut national de la santé publique du Québec (INSPQ).

Une artère hétéroclite

La rue Lajeunesse affiche une densité de population trois fois plus élevée que celle du reste de l’arrondissement. Ses résidents sont relativement jeunes (seuls 15 % sont âgés de plus de 65 ans, contre plus de 20 % pour le reste de l’arrondissement) et préfèrent le transport actif. 

Environ 73 % des résidents se rendent à pied sur la rue Lajeunesse, bien qu’ils fassent encore leur épicerie sur la rue Fleury ou au métro André-Grasset, par manque de choix. Pour Julie Roy, conseillère de Ville du district Saint-Sulpice, le principal enjeu de cette artère commerciale reste le manque de concentration des commerces et non sa clientèle.

«Historiquement, c’était zoné commercial, puis ça a été dézoné pour permettre d’avoir du résidentiel sur l’artère. Les promoteurs considèrent le résidentiel plus rentable, donc des commerces ont été convertis en logements», explique Julie Roy au Journal des voisins, témoignant de l’impact que ces changements ont eu sur l’attractivité de la rue.

Fin 2021, l’arrondissement a ainsi réimposé le zonage commercial au rez-de-chaussée. Considérée laide par ses citoyens, la rue Lajeunesse affiche toutefois un taux de vacance comparable au reste de Montréal. 

En 2019, le taux de vacance des artères commerciales de la Ville était de 15 %. Comparativement, il était de 7 % sur la promenade Fleury. Ces dernières années, la situation s’est empirée sur Lajeunesse, mais elle s’est légèrement améliorée cette année. En 2022, 23 % des locaux étaient vacants, contre 20 % en mai dernier. 

Plusieurs édifices commerciaux sont à louer sur la rue Lajeunesse, dans le secteur Youville. (Photo: François Robert-Durand, JDV)

Vent de changement 

Julie Roy déplore la mauvaise réputation dont est encore victime la rue Lajeunesse, qui ne reflète ni la mobilisation des citoyens ni le changement de la population des dernières années. 

Les résidents ont pu exprimer leurs besoins pour le quartier, lors d’une étude de marché réalisée par l’arrondissement en 2021: fruiterie, crèmerie, boulangerie, boucherie, fromagerie, épicerie sont fortement souhaitées.

La nouvelle Association citoyenne et commerciale de Youville, créée en avril 2023, permet désormais à l’arrondissement d’avoir un interlocuteur unique et de mettre en place des changements, tels que l’appel à projets. 

Pour mener ses activités, l’association est désormais financée par le nouveau Soutien aux initiatives de développement économique, dédié aux associations volontaires et voté au conseil d’arrondissement de juin 2023. 

Rappelons que le Journal des voisins avait présenté deux entrepreneures qui ont choisi Youville pour y installer leur commerce.



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Accès à la propriété, un problème historique à Ahuntsic-Cartierville

  Pour bien des gens, l’accès à la propriété devient de plus…

Lettre ouverte – Un appel à l’action pour sécuriser les piétons dans le quartier

Un résident concerné par la sécurité des piétons dans la ruelle entre…

Diane Bolduc, pour l’amour du patrimoine 

Native des Cantons-de-l’Est, Diane Bolduc se passionne pour la transmission du patrimoine…

Passez de très joyeuses Fêtes! Le Journal des voisins en congé

L’année 2023 fut compliquée et a posé toutes sortes de défis pour…