Service de bus interrompu marathon
Service interrompu aux arrêts d’autobus près du boulevard Saint-Laurent lors du Marathon. (Photo : Philippe Rachiele, JDV)

La grande fête du sport que constitue le marathon de Montréal s’accompagnera de quelques contraintes à Ahuntsic-Cartierville.

Le 25 septembre, la ville sera coupée en deux. C’est ce jour-là que les effets se feront ressentir dans l’arrondissement, alors que l’événement se déroule sur deux jours.

Les marathoniens prendront leur départ à l’Espace 67 sur l’île Sainte-Hélène et parcourront les rues de Montréal jusqu’à la rivière des Prairies à Ahuntsic. Puis ils repartiront vers l’esplanade du stade Olympique où se situe l’arrivée de la course. L’itinéraire total fait 42,2 km.

Le boulevard Saint-Laurent au nord de la métropolitaine sera fermé pratiquement dès l’aube jusqu’à 13h30. Personne ne pourra le traverser en voiture.

Le boulevard Gouin, l’avenue Park-Stanley et la rue Somerville seront également interdits d’accès jusqu’en début d’après-midi. Bien entendu le stationnement sera également prohibé.

Mais au-delà du circuit de la course, du fait des interdictions temporaires de circuler pour les véhicules, il est également vivement conseillé aux résidents du quadrilatère situé entre le boulevard Gouin Est, les avenues Saint-Charles, Park-Stanley et Basile-Routhier de stationner ailleurs dès le soir du 24 septembre s’ils prévoient utiliser leurs autos dimanche.

Transport en commun

Les circuits d’au moins 11 lignes de bus de la Société de transport de Montréal (STM) qui desservent Ahuntsic-Cartierville seront également affectés temporairement.

Le service sur la ligne 19 Chabanel-Marché central sera annulé jusqu’à 14 h. Les lignes 30, 45, 55, 69, 100, 146, 164, 171, 180 voient leurs terminus déplacés et nombre de leurs arrêts suspendus.

La ligne 121 Sauvé/Côte-Vertu sera coupée en deux. Pour l’est, son terminus sera à Sauvé-Laverdure. Pour l’ouest, le bus s’arrêtera à Sauvé-Esplanade.

La STM a publié sur son site Web les détails de ces perturbations.

Un grand retour

Il faut savoir que le marathon de Montréal est organisé pour la première fois depuis trois ans. Suspendu en 2020 et 2021 à cause de la pandémie, le comité organisateur s’attend à voir 10 000 participants fouler l’asphalte des rues de Montréal dimanche.

Cette course existe depuis 1979. La dernière fois où elle a été organisée en 2019, elle a connu un important raté en démarrant avec 50 minutes de retard, faute de bénévoles pour assurer la sécurité. Patrick Neely qui participait au demi-marathon, 21,1 km, est décédé.

Selon le rapport de la coroner, le coureur était à risque de souffrir d’arythmie cardiaque fatale à cause d’une condition médicale. Elle avait aussi pointé le manque de bénévoles, les agents d’accueil. Ils devaient être 200, répartis le long du parcours pour porter assistance aux coureurs. Seulement soixante étaient dans les rues le jour de la course.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

COVID-19 : pas de congé de transmission pendant les fêtes dans Ahuntsic-Cartierville

En augmentation constante depuis la fin novembre, le nombre de nouveaux cas…

Opération Patrimoine : le boulevard Gouin

Dans le cadre d’Opération Patrimoine, Journaldesvoisins.com s’est rendu dans les quatre coins…

Violence : 100 000 $ pour prévenir et pour… écouter

Pour éviter que des jeunes à risque sombrent dans la violence, trois…

Le Far-West des ruelles privées

De nombreux citoyens ignorent que les «ruelles» qui jalonnent le territoire d’Ahuntsic-Cartierville…