Mai 2016: première pelletée de terre en vue de la construction du chalet d’accueil du parcours Gouin. (Photo: jdv archives)

Le montage financier du chalet d’accueil du parcours Gouin, dans le district d’Ahuntsic, chalet qui aura coûté 4,1 M $ et nécessité des travaux d’une durée d’un an depuis la première pelletée de terre, aura finalement presque été complété lundi soir, à l’occasion de l’adoption d’une résolution par les élus de l’arrondissement à la séance du conseil de juin. Cette résolution entérine un prêt et une subvention en provenance de la Fédération canadienne des municipalités, et cela juste à temps pour l’inauguration qui doit avoir lieu ce jeudi. Toutefois, le Comité exécutif de Montréal doit-il encore approuver la résolution.

Le pavillon du Parcours Gouin (Source : Arrondissement)

Le projet de résolution se lit comme suit:

«Demander au comité exécutif d’approuver la Convention de prêt et de subvention par laquelle la FÉDÉRATION CANADIENNE DES MUNICIPALITÉS consent à accorder un prêt maximal de 3 213 800$ combiné à une subvention maximale de 321 380 $ pour l’aménagement d’un site riverain et d’un pavillon d’accueil du Parcours Gouin à énergie nette-zéro à l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville. »

Provenance des fonds

Les fonds proviennent en partie du programme du 375e anniversaire de la Ville de Montréal (1 million $), d’Hydro-Québec (environ 600 000 $), des contribuables de l’arrondissement, du Fonds vert de la Fédération canadienne des municipalités pour une subvention d’un montant de 321 380 $ et pour un prêt à taux réduit d’un montant d’un peu plus de 3 M$, dont 2 M$ serviront au chalet d’accueil 

⌈Mise à jour 2017-06-05, 20 h 26: Selon la conseillère Émilie Thuillier, en réponse à la question du citoyen Gilles Larocque, au conseil d’arrondissement de lundi 5 juin, étant donné que la subvention octroyée gracieusement par la Fédération canadienne des municipalités (FCM) doit correspondre à un pourcentage du prêt, même si 2M$ seulement sont nécessaires pour compléter le montage financier du chalet d’accueil mais que l’arrondissement pouvait profiter d’un taux d’emprunt très réduit en provenance de la FCM, cela valait la peine de demander l’emprunt maximal autorisé de la FCM pour bénéficier du montant maximal de la subvention. Le million excédent servira à autre chose.⌋

À l’origine du projet, lors des consultations publiques de 2012 à 2014, l’arrondissement avait déjà prévu solliciter des fonds de fondations et d’entreprises privées.

Ainsi, en mai 2014, le directeur général de l’époque, Ronald Cyr, soulignait que même si l’arrondissement contribuait de ses propres deniers, plusieurs fonds privés et publics seraient sollicités par l’arrondissement pour l’obtention de financement et de subventions.

Au bout du compte, et alors que la réponse de la Fédération canadienne des municipalités (FCM) tardait à venir, la seule subvention donnée pour le projet –outre un montant d’Hydro-Québec– provient donc du Fonds vert de la FCM; le reste étant financé par les contribuables de Montréal (legs de 1 M $ du 375e) et les contribuables de l’arrondissement (remboursement du prêt de la FCM, notamment).

Toutefois, le prêt obtenu de la FCM comporte un taux d’intérêt moindre que ce que la Ville aurait pu obtenir autrement, selon le sommaire décisionnel de la séance du conseil, en page 51 du document.

Panneaux solaires au chalet d’accueil du parcours Gouin en construction ce printemps (Photo: jdv archives)

Par ailleurs, l’argent en provenance d’Hydro-Québec, par le truchement de son programme de mise en valeur intégrée (PMVI), est un montant de 684 637 $, qui a été remis à l’arrondissement pour la première phase des travaux pour compenser, en quelque sorte, la construction de la nouvelle ligne électrique et du nouveau poste Fleury d’Hydro-Québec (rue Meilleur), dans un autre district, celui de Saint-Sulpice.

La Fédération canadienne des municipalités diffusera un communiqué de presse après la signature de la convention. Il est prévu qu’une plaque soit installée sur l’immeuble afin de souligner la contribution du Fonds municipal vert au projet.

Le décaissement du prêt de 3 213 800$ de dollars est prévu au plus tard le 25 juin 2019.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Questionnaire électoral – Anna Simonyan répond à nos questions

Après la députée libérale sortante, Mélanie Joly et la candidate du Parti…
Pavillon des bâtisseurs PR (2)

COVID-19 : une éclosion importante maîtrisée au Pavillon des bâtisseurs

Ancien Centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), reconverti en…
Les trois candidates à la mairie d'Ahuntsic-Cartierville, Chantal Huot (à gauche), Émilie Thuillier (au centre) et Kassandre Chéry Théodat (à droite). (photomontage JDV)

[Vidéo] Pourquoi voter pour vous et votre parti?

Les trois candidates à la maire d’arrondissement en vue des élections municipales…

Vif succès des Boîtes Mai dans Ahuntsic-Cartierville

Une initiative qui cadre bien avec le Jour de la Terre, les…