(Photo : Philippe Rachiele, JDV)
Le maire de Montréal a ouvert une porte quant à l’avenir du terrain du Fort-Lorette, sans plus. (Photo: jdv P. Rachiele)

Il se pourrait bien que la Ville de Montréal ait déjà tiré des plans sur la comète en regard du terrain du 12375, rue du Fort-Lorette. C’est du moins ce qu’a laissé entendre le maire de Montréal, Denis Coderre, à la cérémonie d’inauguration du chalet d’accueil du parcours Gouin, jeudi.

«C’est un dossier d’ailleurs que Mme Pagé mène de main de maître», a lancé le maire Coderre.

On sait maintenant que Lorraine Pagé, conseillère du district du Sault-au-Récollet, qui a récemment joint les rangs de l’Équipe Coderre, se présentera comme candidate du parti du maire aux élections municipales du 7 novembre prochain.

La conseillère Lorraine Pagé et le maire Coderre (Photo: jdv P. Rachiele)

Au cours des dernières semaines, Mme Pagé a signé la pétition de la Société d’histoire d’Ahuntsic-Cartierville (SHAC) demandant que le terrain du Fort-Lorette vendu à un promoteur privé revienne au domaine public. D’autres élus ont également signé la pétition de la SHAC; c’est le cas de la conseillère du district d’Ahuntsic, Émilie Thuillier.

Journaldesvoisins.com a posé la question à Mme Pagé après l’inauguration du pavillon d’accueil:

«Vous aurez de bonnes nouvelles à nous annoncer bientôt, peut-être?»

La conseillère du Sault-au-Récollet a répondu un peu de façon sybilline à journaldesvoisins.com:

«Vous avez entendu le maire! Je vous l’ai dit, quand je prends un dossier, je le mène jusqu’au bout!»

Rencontre le 18 juin

Questionnée par le jdv, à savoir si elle allait être présente à la rencontre-citoyenne sur ce sujet, organisée par la SHAC à l’Église de la Visitation, dimanche 18 juin, en après-midi, au sujet du terrain de Fort-Lorette, Mme Pagé a répondu qu’elle entendait bien faire acte de présence, même si cela tombe le jour de la Fête des pères, a-t-elle dit.

Selon la SHAC, cette rencontre aura pour but de mettre en commun les informations relatives au site (historiques et autres) et de dégager des projets de mise en valeur et d’utilisation du lieu, en respect de l’histoire, de l’archéologie, de l’environnement, de l’urbanisme, etc et des besoins de la population locale.

Pas de travaux dans le moment

Lorraine Pagé suit ce dossier de très près, avait-t-elle d’ailleurs insisté auprès de journaldesvoisins.com encore récemment. Outre la visite du terrain qu’elle avait organisée à la fin des fouilles, pour le bénéfice de tous les élus du territoire, elle avait mentionné avoir également participé à quelques réunions à la Ville-centre avec le personnel du Service du patrimoine et autres services ad hoc et l’élue responsable au comité exécutif, Manon Gauthier.

Mme Pagé avait confié au jdv qu’elle s’était assurée que le promoteur n’entreprenne pas de travaux sur le site, tant et aussi longtemps que le rapport des fouilles ne serait pas connu par les autorités et qu’il n’aurait pas obtenu tous les permis nécessaires.

«Pour s’assurer de l’intégrité du site, dit-elle, un inspecteur passe tous les jours», précise-t-elle.

Rappelons que la communauté des Soeurs de Miséricorde a vendu le terrain du Fort-Lorette au promoteur Antonio Rizzo, au coût de quelque 2 M $, bradant ainsi sa valeur de plus de 3M $ tel qu’inscrite au registre foncier de Montréal.

Si jamais Montréal veut racheter le terrain pour qu’il fasse partie du domaine public, on peut d’ores et déjà se demander à quel prix le promoteur consentira à la vente.


Vous avez apprécié cet article? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journaldesvoisins.com donne droit à un reçu fiscal.

S'abonner
me prévenir de
guest
1 Commentaire
Les plus vieux d'abord
Nouveau d'Abord Avec le plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Daniel Boiteau
Daniel Boiteau
5 Années

Au lieu d’avoir acheté le terrain à deux millions des soeurs de la miséricorde un promoteur va faire un beau profit à nos frais nous les CON…tribuables. Vous appelez ça une bonne gestion des fonds public Mme Pagé?

Vous pourriez aussi aimer ces articles

L’incroyable saga du pasteur véreux Mwinda Lezoka

Fin mars, une saga judiciaire d’une décennie s’est conclue par la condamnation…

Le goût de l’été bientôt, et encore avec le Festigoût, à la Maison du Meunier

Le Festigoût Café, qui a remplacé le Bistro des Moulins en 2016…

COIN COMMUNAUTAIRE – Semaine du 18 novembre

Des nouvelles du SNAC Le centre chiropratique optimal d’Ahuntsic ouvrira ses portes…
La nouvelle boutique Etal Mixte

Un nouveau café-librairie-friperie ouvre ses portes sur la Promenade Fleury

L’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville accueille une toute nouvelle échoppe, située au 1334, rue Fleury…