(Photo: jdv P. Rachiele)

Saviez-vous qu’Ahuntsic abrite la plus vieille église de Montréal, et un des plus anciens lieux de culte du Québec? Eh oui!

L’église de la Visitation-de-la-Bienheureuse-Vierge-Marie du Sault-au-Récollet, plus connue sous le nom d’église de la Visitation, a été construite entre 1749 et 1751, soit quelques années avant la Conquête!

Comme vous le savez sans doute, l’église de la Visitation est située sur le boulevard Gouin, non loin de la rue Papineau, au bord de la rivière des Prairies. Nombreux sont ceux et celles qui ont choisi ce lieu spécial pour y faire célébrer leur mariage. La consécration eucharistique de cet établissement religieux a eu lieu en 1752. Plusieurs artistes et architectes en ont assuré la décoration ou de nouvelles structures au fil des ans.

Succession d’artistes

Entre 1764 et 1773, le sculpteur Philippe Liébert en réalise la décoration intérieure et le retable (ndlr: construction postérieure peinte ou sculptée qui surplombe une table d’autel). Encore aujourd’hui, on peut admirer les portes en noyer, situées de chaque côté de l’autel, qui ont été façonnées par l’artiste. En 1791, Liebert conçoit également la chaire et le tabernacle de l’église. Ce même tabernacle orne, depuis 1806, le tombeau de Philippe Liébert, conçu par Louis-Amable Quévillon.

(Photo: jdv P. Rachiele)

Dès 1816, le sculpteur David Fleury-David modernise la décoration intérieure de l’église; c’est grâce à lui que la voûte est si minutieusement ciselée.

Puis, en 1831, l’artiste Vincent Chartrand entreprend divers travaux, qui s’échelonneront sur plusieurs années. Il conçoit notamment la nouvelle chaire, qui est encore utilisée aujourd’hui. En 1850, l’architecte John Ostell mène la reconstruction et l’agrandissement de la façade.

Page d’histoire

Il est important de souligner que, depuis 1974, l’église de la Visitation est classée monument historique. Il est possible de la visiter la semaine, de 8 h 30 à 12 h, puis de 13 h à 15 h. Les samedis, elle est ouverte seulement pour les célébrations, et les dimanches, pour les messes du matin de 8 h 30 et de 11 h.

Le dimanche 25 juin, le gouvernement du Québec par l’entremise de son ministre de la Culture, Luc Fortin, annonçait que 340 000 $ de plus allaient être octroyés à l’Église de la Visitation. Cet argent contribuera à faire restaurer les finis intérieurs tels que le plâtre, les peintures et autres, de la plus vieille église de Montréal.

Des travaux ont cours depuis le début de 2016, notamment avec l’incendie qui a ravagé la salle à l’arrière de l’église. En outre, les chattières du toit devaient être remplacées.

(Article publié dans le magazine papier d’octobre-novembre 2013 – avec la collaboration de Christiane Dupont pour les mise à jour en juillet 2017).

 



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Itinérance: polémique autour d’animations de camping urbain dans les parcs d’Ahuntsic

Un événement de camping urbain prévu dans deux parcs d’Ahuntsic-Cartierville crée la…

Le directeur de l’organisme RAP Jeunesse récompensé par une médaille de l’Assemblée nationale

Ce mardi 5 février, l’organisme RAP Jeunesse a été récompensé pour son…

Projet Action jeunesse: pour une jeunesse sécurisée et épanouie à Ahuntsic-Cartierville

La jeunesse d’Ahuntsic-Cartierville fait encore face aujourd’hui à de nombreuses discriminations et…

Jeunesse: rendez-vous à la placette Marcelin-Wilson pour changer la face de Bordeaux-Cartierville

Ce lundi 20 novembre, les jeunes de Bordeaux-Cartierville sont invités à venir…