On ignore pour l’instant si le conseil municipal de Montréal aura le loisir d’entériner avant la tenue de la prochaine élection, début novembre, les modifications acceptées par le conseil d’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville dans la dénomination des espaces verts au sud du pont Viau, tout près de l’ex-résidence de Maurice Richard.

La moitié du grand espace que l’on y trouve portera le nom du numéro 9 du Canadien de Montréal, mais rien n’a encore été décidé pour le grand parc Ahuntsic, plus au sud, dont plusieurs avaient pourtant réclamé un changement de nom pour celui de Maurice Richard, dont Martin Longchamps, le grand patron des Braves d’Ahuntsic, le commentateur sportif Ron Fournier, des élus municipaux, provinciaux et fédéral, de même que le maire Denis Coderre qui y était favorable.

Joint par journaldesvoisins.com, le directeur des Braves n’a d’ailleurs pas caché une certaine exaspération, n’ayant pas eu de communication de la part de la ville ou de conseillers depuis un bon bout de temps.

« Malheureusement rien depuis la promesse de Denis Coderre au gala du 60e des Braves en avril 2016, nous a confirmé M. Longchamp via un courriel. Un peu décourageant… », a-t-il conclu.

M. Longchamps se bat depuis des années pour que le nom Maurice Richard résonne plus fort dans le quartier où il a passé le plus clair de son temps. En contrepartie, le nom de la circonscription électorale porte maintenant son nom, une décision qui a emballé Martin Longchamps.

Du galon pour le Rocket

Toujours est-il que le nom du Rocket a pris du galon car tout ce qui est parc ou espace vert à l’est de la rue Basile-Routhier, au nord du boulevard Gouin, portera le nom de Maurice-Richard, ainsi qu’une petite portion en bordure de la rivière, à l’ouest du pont Viau.

« La proposition qui a été adoptée par le conseil d’arrondissement en juillet dernier constitue une première étape en vue de concrétiser le projet d’agrandissement du parc Maurice-Richard, a précisé Michèle Blais, l’une des porte-parole dans Ahuntsic-Cartierville. Le tout a été transmis au Conseil du patrimoine de Montréal, qui par la suite, en recommandera (on non, ce peut être une possibilité) l’adoption au conseil de ville de Montréal, qui est l’instance décisionnelle en cette matière », a-t-elle précisé.

Maurice souligné près de son ancien domicile

La bordure de terrain entre le bord de la rivière et la rue du parc Stanley avait pris le nom de l’ancienne vedette du Canadien après sa mort (l’affiche, rappelons-nous, a été finalement plantée grâce à la vigilance d’un lecteur du journaldesvoisins.com, après avoir été oublié pendant des années).

Le nom du Rocket englobera aussi des blocs d’espaces verts situés au sud-ouest du parc riverain, soit tout l’espace formant un ‘’L’’ et se trouvant dans la partie nord et ouest des immeubles de la communauté religieuse Notre-Dame-du-Bon-Conseil (où habite notamment Sœur Angèle) et qui comprend aussi le fameux bâtiment écologique récemment inauguré, le chalet d’accueil du Parcours Gouin.

Le secteur boisé portait le nom de Basile-Routhier à cause du nom de la rue adjacente. Mais ‘’exit’’ celui qui a écrit les paroles de l’hymne national du pays qui fête ses 150 ans cette année…

Aussi, le comité consultatif de toponymie de l’arrondissement (composé notamment de trois représentants des citoyens, des organismes en lien avec l’histoire et le patrimoine et les conseillères Lorraine Pagé et Émilie Thuillier) a suggéré d’attribuer le toponyme de l’ancienne rue «Duvert» (qui existait avant la construction du métro) au sentier reliant la rue Basile-Routhier au pont Viau.

La rue Somerville qui se terminait dans le giron du pont Viau se poursuivra sous cette appellation vers l’est, entre la rue Berri et la rue Basile-Routhier.

Tous les petits parcs situés à l’ouest de Basile-Routhier, à l’exception du parc Maurice-Richard, prendront le nom de Jeanne-Sauvé (ex-ministre fédéral d’Ahuntsic et aussi ex-gouverneure générale du Canada).

Mais on garde le toponyme «Place Charles-Roy» au sein du nouveau grand parc. Ce «parc» triangulaire (en fait un «no man’s land») se trouve à n’être jamais fréquenté compte tenu de la circulation automobile qui le ceinture (Berri, Lajeunesse et Gouin).

Proposition d’un artiste

L’un des membres du comité consultatif, l’artiste Jacques Lebleu, avait suggéré l’an dernier d’amalgamer tous les parcs autour du pont Viau pour le nommer en l’honneur de Rocket Richard.

Son idée a été partiellement retenue. Pourtant, cela aura été plus simple de s’y retrouver qu’aujourd’hui.

« Il y avait un fouillis que l’on a réglé, a estimé M. Lebleu. C’est simple il y avait cinq dénominations avant et on se retrouve avec deux noms principaux, Maurice Richard et Jeanne Sauvé » a-t-il dit, soulignant au passage l’importance de féminiser la toponymie montréalaise.

M. Lebleu était même allé plus loin l’an dernier en proposant un parc Maurice-Richard élargi, entre Gouin et la sortie Est du métro Henri Bourassa; simplement, tous les blocs verts auraient porté le nom de Maurice-Richard.

Mais pour y parvenir, il aurait fallu que le terrain de l’ex-terminus d’Ahuntsic demeure de propriété publique (il vient d’être vendu à des promoteurs immobiliers), ce qui aurait permis un corridor vert.

« Cela aurait été la place idéale, car rares sont les sorties de métro avec un parc riverain », a-t-il indiqué.

 



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Sept événements à ne pas rater en novembre à Ahuntsic-Cartierville

Tous les mois, le Journal des voisins (JDV) publie dans son calendrier les activités…

En images: Fêtons Ahuntsic-Cartierville au parc Ahuntsic

Le Journal des voisins a fait un tour au parc Ahuntsic dans…

Camping, cinéma, concerts… juillet sera animé à Ahuntsic-Cartierville

Le mois de juillet s’annonce pluvieux, mais pas question de rester sous…

Polémique autour du démantèlement d’un camp d’itinérants à Ahuntsic-Cartierville

Le démantèlement du campement d’itinérants établi près du pavillon d’accueil du Parcours…