(Photo: Myriam Zilles, Pixabay ; photo libre de droits)

Les gens d’Ahuntsic font leur part dans le combat contre la COVID-19 alors que le ministère de la Santé et des services sociaux doit redéployer ses équipes de dépistage aux endroits où ça chauffe.

Ainsi, des employées qui travaillent généralement dans les hôpitaux comme Fleury et Sacré-Cœur, ainsi que des employées du CLSC Ahuntsic, sont affectées ces jours-ci dans des secteurs à surveiller où l’on doit procéder à des tests afin d’éviter la propagation communautaire, comme à Montréal-Nord, Cartierville ou St-Laurent, sur le territoire du CIUSSS-du-Nord-de-l’Île.

Ce déplacement de personnel a des conséquences, tant pour les personnes qui subissent les tests afin de savoir si elles sont atteintes du célèbre coronavirus qui a changé nos vies, que pour ceux et celles qui doivent subir une prise de sang ou un autre test de routine..

Dans les deux cas, l’offre de services se fait à l’extérieur du quartier.

Il n’y a pas, pour le moment, de clinique de dépistage de la Covid-19 dans Ahuntsic-Cartierville. Il faut donc prendre l’auto, le vélo, ou le transport en commun, avec transfert dans bien des cas, pour se rendre aux endroits désignés, et cela alors que la STM demande aux personnes ayant des symptômes de Covid-19 de ne pas utiliser le transport en commun..

Tests-Covid

Comme l’ont répété la semaine dernière les autorités politiques (dont le premier ministre Legault), il ne faut pas hésiter à aller se faire tester mais attention! Selon les autorités sanitaires (notre CIUSSS, notamment) il faut avoir des symptômes ou avoir été en contact étroit avec des personnes qui ont ces symptômes, et, pour ce faire, se rendre dans des cliniques qui sont situées hors arrondissement.

« Le dépistage s’adresse aux citoyens qui ont des symptômes ressemblant à  la grippe, la gastro ou la COVID-19 (fièvre, toux, difficulté à respirer). Et aux citoyens en contact étroit avec une personne ayant ces symptômes.

Tout cela manque de clarté, et pourrait confondre la personne la mieux intentionnée du monde qui voudrait suivre à la lettre les directives des uns et des autres!

Des centres de dépistages mobiles (en bus) circulent sur le territoire du CIUSSS du Nord, et l’une de ces cliniques mobiles a été présente vendredi 8 mai au YMCA, sur le boulevard Laurentien.

Toutefois rien d’autre n’est prévu à court terme pour Ahuntsic, y compris dans le secteur Chabanel (mode et design).

Voici les horaires pour le dépistage

Cliniques mobiles sans rendez-vous à Montréal-Nord

Le samedi 16 mai et le dimanche 17 mai 2020 entre 10 h et 16 h
Aréna Fleury
3700, rue Fleury Est, Montréal-Nord

Le lundi 18 mai et le mardi 19 mai 2020 entre 10 h et 16 h
Maison culturelle et communautaire de Montréal-Nord
12 004, boulevard Rolland, Montréal-Nord

Clinique de dépistage sur rendez-vous à Rivière-des-Prairies

Clinique de dépistage Maurice-Duplessis à Rivière-des-Prairies
7071, boulevard Perras (à l’arrière de l’Hôpital Rivière-des-Prairies)
Clinique ouverte 7 jours par semaine.
Appelez le :
514 644-4545 OU
1 877 644-4545

À la clinique mobile installée à l’aréna Garon de Montréal-Nord, jeudi, des gens ont dû attendre plus d’une heure avant de passer le test. Quelque 130 personnes se sont pointées dans le stationnement de l’aréna.

Les habitants des secteurs où les revenus sont les plus faibles à Montréal sont touchés par la pandémie, comme Montréal-nord ou Parc Extension, respectivement à l’est et au sud  de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville. Dans bien des cas, de grandes familles logent dans des logements exigus.

La mairesse de Montréal-Nord, Christine Black a tenu à souligner récemment que les citoyens sont au rendez-vous pour se faire tester. Mais l’affluence avait été faible au début des cliniques de dépistage, en raison de la difficulté à joindre les gens pour les informer.

CLSC Ahuntsic, fermé pour prises de sang

Même conséquence pour une prise de sang, alors que la population d’Ahuntsic doit se déplacer à l’extérieur du quartier.

« Pour le moment, a indiqué Séléna Champagne, les centres de prélèvements sont ouverts aux CLSC de Montréal-Nord, de St-Laurent et de Villeray. Ce délestage des activités nous a permis de revoir l’organisation de nos services et la répartition de nos ressources afin de répondre aux besoins les plus urgents en cette période de pandémie», a-t-elle expliqué à journaldesvoisins.com.

Alors que le secteur pyscho-social est maintenant desservi par le biais d’une ligne téléphonique au CLSC Ahuntsic, avant d’être redirigé à l’extérieur du quartier, certains s’interrogent sur le risque de voir disparaître un autre service, celui des prélèvements.

Le centre de prélèvements du CSLC Ahuntsic est pourtant fort bien localisé, à cinq minutes à pied du métro Henri-Bourassa, et tout près de plusieurs résidences pour aînés et d’écoles publiques et privées.

« La fermeture du centre de prélèvement au CLSC d’Ahuntsic est temporaire », a assuré la direction de notre CIUSSS.

Il n’en reste pas moins que tout temporaire soit cette fermeture, elle dérange bon nombre de Ahuntsicois devant subir prises de sang et autres tests de routine.

CHSLD et prison de Bordeaux

Parlant d’Ahuntsic, c’est aussi ici, entre autres, que les projecteurs ont été braqués avec une hausse spectaculaire de cas de la COVID-19 dans nos CHSLD, à commencer par Notre-Dame-de-la-Merci, puis Laurendeau, et Berthiaume-Du Tremblay.

On pourrait ajouter la prison de Bordeaux, à la limite  «naturelle» d’Ahuntsic, dans l’ouest, où 80 détenus sont atteints de la COVID-19. Certains des détenus ont fait déborder des toilettes en milieu de semaine et d’autres ont fait des feux avec du papier journal, en guise de protestation.

Mais dans les établissements du réseau de la santé, la situation semble à tout le moins «s’améliorer» en certains endroits avec souvent moins de cas et, en même temps, des guérisons.

Quoi qu’il en soit, le ministère de la Santé a finalement mis à jour le tableau global de tous les CHSLD.  Toute personne peut le consulter en allant sur le site.

Sur le territoire de notre CIUSSS (communiqué du 15 mai), on comptait  5 072 cas, soit 1 120 cas pour 100 000 habitants, le deuxième «pire score», parmi les cinq organismes socio-sanitaires de l’île de Montréal.

On compte 532 décès, (223 dans le seul arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville, dont 202 en milieux fermés comme un CHSLD),  ou 117,5 morts par 100 000 de population, le pire résultat dans l’île de Montréal.

Cas par arrondissement ou villes liées à Montréal (14 mai 2020).
Source : Santé Montréal/Population
https://santemontreal.qc.ca/population/coronavirus-covid-19/

Parmi les membres du personnel, il y a tout de même 800 employés du CIUSSS nord touchés par la COVID-19 (321 dans Ahuntsic-Cartieville) mais, bonne nouvelle, 540 sont de retour au travail.

Les employés qui doivent se faire dépister doivent se présenter à la clinique établie à la Fondation de l’hôpital du Sacré-Cœur, en face du bâtiment principal. On a pu constater jeudi matin qu’il y avait régulièrement des employés, avec peu d’attente.

À Sacré-Cœur, 73 patients sont atteints de la COVID-19, alors qu’il y en a 22 à Fleury.

En CHSLD, à la surprise de plusieurs, on a compté 16 cas actuellement au CHSLD Laurendeau, tel qu’indiqué dans le nouveau tableau du ministère.

« Il est important de noter que ce n’est pas un chiffre cumulatif mais bien le nombre de résidents actuellement atteints de la COVID-19 », a expliqué le CIUSSS.

Mais avec plusieurs éclosions sur les étages, le centre d’hébergement du boulevard Gouin totalise 81 morts jusqu’ici (deux de plus par rapport au bilan de mercredi).

Le CHSLD voisin, Berthiaume-Du Tremblay, enregistre 44 cas (moins 4)  et 46 décès.

Autres données pour vendredi (infos de jeudi).

  • Notre-Dame-de-la-Merci :   38 cas  (plus 2)  49 morts (plus un)
  • Résidences Angelica : 37  cas  (plus un) et 15 décès (stable)
  • CHLSD Légaré : 25 cas (plus 1) et 8 décès (stable)
  • CHSLD Saint-Joseph-de-la-Providence : 10 cas (moins 3) et 6 décès (stable)
  • CHSLD St-Laurent :   42 cas (stable) et  36 décès (stable)

 

 

 

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Les Brèves

COVID-19 : Points de presse, 28 mars – 2498 cas confirmés – Québec ferme l’accès à huit régions; Montréal, aux parcs à chiens

Alors que le Québec attend avec impatience l’aplanissement de la courbe de…

Le Sanctuaire Saint-Jude mis une fois de plus à contribution

Les Services communautaires pour réfugiés et immigrants (SCRI), un organisme du territoire…

Points de presse du 8 juin -  53 047 cas confirmés – Réouverture progressive des restaurants – Permission de rassemblements intérieurs au Québec

Lors de son habituel point de presse, le premier ministre Legault a…