Arbres d’automne au parc Nicolas-Viel(Crédit-photo: archives jdv)

L’automne est bien là. Le soleil est parfois éclatant, et parfois il pleut, et c’est moche. En plus, interdit d’aller au resto (sauf pour des plats à emporter) ou d’aller voir un bon spectacle. Que faire? Aller marcher, regarder la télé, lire un bon bouquin…et lire votre mag papier du journaldesvoisins.com, dont la distribution a commencé samedi et qui se poursuivra jusqu’à la fin octobre ! Il y a là 40 pages bien comptées (20 feuilles) pour embellir votre automne…

Ce week-end ci (ou le suivant) vous avez un potage à la courge sur le feu, mais pendant la cuisson, vous ne voulez pas trop vous éloigner… Installez-vous à proximité dans un fauteuil ou une chaise confortable, et prenez votre JDV papier. Format journal, mais magazine, vous y retrouverez de nombreux chroniqueurs(res) dont certains(es) que vous suivez avec intérêt, et plusieurs articles d’actualité.

En plus, fruit du travail de notre nouvelle recrue, le journaliste Simon Van Vliet, le dossier d’enquête (premier article de trois) sur les oubliés de Bordeaux depuis le début de la première vague de la pandémie de Covid-19 saura sans doute vous présenter un autre point de vue.

Pour lire la suite, abonnez-vous à nos Actualités Web, en ligne chaque jour, en souscrivant à notre infolettre !

 

 

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles
Station crémazie

La transmission communautaire toujours bien active à Ahuntsic-Cartierville

Même si le nombre de nouveaux cas poursuit sa tendance à la…

Le coin communautaire – Semaine du 23 avril 2021

Des nouvelles du CLIC PARLONS SOLIDARITÉ à Bordeaux-Cartierville Pour ce 7e numéro,…
Sollicitation immobilière

Des proprios d’Ahuntsic-Cartierville «courtisés», et outrés

La distribution non sollicitée de circulaires publicitaires par des investisseurs immobiliers dans…

Le conseil d’établissement de l’école Sophie-Barat s’inquiète pour l’avenir

Le conseil d’établissement de l’école secondaire Sophie-Barat s’inquiète de ce qu’il adviendra…