Un égout déborde au coin des rues Fleury et Laverdure. (Photo: Éloi Fournier – jdv)

Lorsque la pluie devient trop intense, plusieurs rues de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville sont en proie à de constants débordements d’égout depuis la fin de l’été. La situation est problématique, car certaines de ces rues ont été refaites au cours des dernières années. 

Alors que les pluies automnales battaient leur plein, il y a peu de temps encore, beaucoup d’eau restait en surface plus longtemps que prévu en raison du système de drainage d’Ahuntsic-Cartierville.

En effet, des flaques d’eau se forment et restent en place alors que les égouts devraient plutôt accueillir l’eau afin de vider les rues. 

Le site Web de la Ville de Montréal est pourtant clair : 

« Chaque rue possède un égout capable de recevoir toute les eaux usées sanitaires générées dans les résidences, les institutions, les commerces et les usines situés en bordure. » 

Il arrive que ce problème soit relié aux feuilles qui tombent des arbres à l’automne. Cependant, pour les cas que nous avons répertoriés dans Ahuntsic-Cartierville, les égouts débordaient déjà à la fin de la période estivale. Un point inquiétant : plusieurs de ces débordements ont eu lieu sur des artères récemment refaites, dont Christophe-Colomb, Port-Royal et Fleury, par exemple. 

« Nous n’avons pas constaté de corrélation entre les réfections routières et les égouts bouchés », explique Michèle Blais, chargée de communication auprès de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville. « Il ne s’agit pas d’un problème récurrent dans l’arrondissement. »

Mme Blais a également indiqué que les équipes de l’arrondissement vont « procéder à une inspection des égouts du secteur pour s’assurer que tout est conforme ». 

Le fonds réservé à l’eau, en baisse

La Ville de Montréal a engagé d’importantes sommes d’argent pour s’occuper des infrastructures liées à l’eau au cours des dernières années.

Depuis l’administration Coderre, le fonds réservé pour l’eau est passé de 224 M$ à 34M$: des dépenses de 190 M$ sur six ans pour la Ville-centre. 

Cependant, malgré ces dépenses, les citoyens continuent à se mouiller les pieds en traversant la rue à l’occasion de pluies abondantes.

Il ne fait aucun doute que d’autres travaux importants sur les égouts seront à venir dans les prochaines années. 

 

Un égout déborde et renvoie l’eau dans une rue près de chez vous? Faites-en part à la Ville de Montréal en composant le 3-1-1.

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Les aînés priés de se confiner à leur résidence

Le premier ministre François Legault a demandé, lundi après-midi, que les personnes…

Le coin communautaire – Semaine du 27 mars 2020

Alliance culturelle : communiqué du 25 mars 2020  au sujet de la COVID-19…

Piéton dans un état critique à la suite d’une collision sur Crémazie

Un piéton de 59 ans a été happé par un VUS conduit…

Le JDV d’avril, papier : Oui, on publie, et vous aurez ce numéro historique chez vous!!

La surprise printanière de l’année n’aura pas été une saison des sucres…