Le temps était superbe pour cette première journée du marché Ahuntsic-Cartierville (Photo : archives jdv)

Le Marché d’été d’Ahuntsic-Cartierville au pavillon d’accueil du parcours Gouin, organisé par l’organisme Marché Ahuntsic-Cartierville (MAC), a connu un très grand succès cet été, et ce, malgré les difficultés liées à la Covid-19. En moyenne, c’est plus de 800 personnes qui se sont présentées chaque samedi de juillet à septembre 2020. Ce Marché sera de retour l’an prochain. Celui de Cartierville qui a duré une journée a également eu la faveur populaire et sera lui aussi de retour l’été prochain.

En entrevue avec Journaldesvoisins.com, Cesar Herzele, directeur du MAC, se dit très satisfait par le succès qu’a connu le Marché d’été d’Ahuntsic-Cartierville.

« Nous avons eu un très grand achalandage. D’ailleurs, nous avons distribué des sondages et les résultats démontrent que 93 % des clients étaient heureux. On voit donc qu’il y a beaucoup de potentiel pour le futur », affirme ce dernier.

En plus des clients satisfaits, il y avait une trentaine d’exposants présents tous les samedis pour offrir différents produits alimentaires locaux.

« Heureusement pour nous, tout le monde était au rendez-vous. Cependant, nous avons dû refuser les kiosques qui offraient des produits artisanaux pour des raisons liées à la pandémie. Ceux qui n’étaient pas strictement alimentaires n’ont donc pas pu venir », renchérit-il.

Problématiques liées à la Covid-19

Comme tous les autres marchés à travers l’arrondissement, le MAC a dû s’adapter aux nouvelles mesures sanitaires.

« Stations désinfectées, distanciation entre les exposants et les clients, port du masque, kiosques espacés, circuit avec flèches et ordre de passage, limite de clients présents dans le marché, entrée et sortie uniques, etc. Bref, plusieurs mesures sanitaires étaient au rendez-vous », nous décrit M. Herzele.

Heureusement, ce dernier soutient que les citoyens d’Ahuntsic-Cartierville ont ressenti l’importance de consommer des produits locaux en ces temps plus difficiles pour l’économie québécoise.

En entrevue avec Journaldesvoisins.com, Nathalie Goulet, conseillère de la Ville pour le district d’Ahuntsic, abonde dans le même sens.

« Les mesures sanitaires mises en place étaient à la fois sécuritaires et sécurisantes, permettant aux citoyennes et citoyens d’encourager les producteurs d’ici », ajoute-t-elle.

Selon le directeur du MAC, un système de commande en ligne avait également été envisagé, mais le contact humain entre les exposants et les visiteurs a finalement été privilégié (tout en s’assurant de la sécurité publique) compte tenu de l’insuccès de ce mode de fonctionnement dans les marchés locaux qui ont précédé le Marché d’été d’Ahuntsic-Cartierville.

Retour l’an prochain?

L’arrondissement a confirmé le retour des marchés d’été l’été prochain.

Par l’entremise de Mme Goulet, l’arrondissement se dit très satisfait de son partenariat avec le MAC.

« Le MAC a sa place à Ahuntsic et nous sommes très favorables à son retour », déclare Mme Goulet.

Bien que les détails soient encore à négocier entre l’arrondissement et l’organisme, les deux parties déclarent qu’il est possible d’entrevoir la possibilité d’une version bonifiée du MAC pour l’an prochain.

En effet, un marché qui débute plus tôt et qui se termine plus tard est à prévoir.

Des coûts moindres pour les années à venir

Pour le Marché d’été d’Ahuntsic-Cartierville 2020, l’arrondissement a déboursé un montant total de 78 575 $. Toutefois, une partie de ce montant a servi à payer du matériel qui sera utilisé au cours des prochaines années.

Mme Goulet prévoit donc des dépenses inférieures pour les années à venir.

« L’arrondissement a versé un montant de 61 275 $ à l’organisme Marché Ahuntsic-Cartierville (MAC), qui se divise en deux financements distincts : 35 775 $ pour l’organisation et la gestion du marché, ainsi que 25 500 $ de subvention pour l’achat du matériel requis (tentes, logiciel, camion – dépenses non récurrentes) », précise Jean-François Desgroseilliers, directeur du cabinet pour l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville.

Le reste du budget a servi à préparer le marché.

« En plus [des montants mentionnés ci-dessus], l’arrondissement a engagé des dépenses pour accompagner le marché : 8 800 $ pour l’installation de prises électriques additionnelles sur Basile-Routhier (dépense non récurrente) [ainsi que], 8 500 $ en publicité (affiches, placements média, envois aux portes du secteur) », ajoute M. Desgroseilliers.

Le Marché de Cartierville : un succès également

C’est le 26 septembre dernier qu’a eu lieu le Marché de Cartierville, sur le terrain de l’église Notre-Dame-des-Anges, afin d’évaluer l’engouement pour cette nouveauté.

Malgré les restrictions transmises par la Santé publique, le Marché de Cartierville a accueilli plus de 650 clientes et clients, à la grande satisfaction du directeur du MAC, Cesar Herzele.

Encore une fois, il est très positif quant au retour du Marché d’été de Cartierville l’an prochain.

Le directeur du MAC a tenu à remercier les bénévoles, les citoyens, les exposants, l’arrondissement et les médias locaux qui ont fait un travail collectif afin d’offrir un service local et communautaire aux résidantes et résidants d’Ahuntsic-Cartierville.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

La résidence Ignace-Bourget occupée par une secte religieuse?

Des citoyens du quartier Sault-au-Récollet ont contacté Journaldesvoisins.com, car ils s’inquiètent de…

Allégations de harcèlement : Marie Montpetit siègera comme indépendante

Écartée du caucus du Parti libéral du Québec (PLQ) lundi à la…

Aménagements prometteurs pour le site Louvain Est

La démarche de consultation citoyenne en lien avec le redéveloppement du site…

Le coin des commerçants – Semaine du 29 janvier 2021

Réouverture des commerces non-essentiels lundi 8 février Les restaurants, pour leur part,…