camion pompier
(Photo: Wikimédia)

Vendredi, le 13 juillet 2012, le Service de sécurité incendie de Montréal (SIM) reçoit un appel pour un incendie au 2102, rue Dutrisac. Des effectifs des casernes 35, 42 et 73 sont alors dépêchés. Le véhicule  à bord duquel se trouve le pompier Thierry Godfrind, 39 ans, arrive le premier sur les lieux. Après que le personnel fut descendu du véhicule, le conducteur décide de faire marche arrière. Mais, le pompier Godfrind, marchant vers l’intervention, n’a pas vu ni entendu la pompe qui venait derrière lui et fut fauché par le camion. Aussitôt, des manœuvres de réanimation furent tentées, mais en vain.   

Le pompier Godfrind de la caserne 42 fut l’un des trois pompiers d’Ahuntsic-Cartierville auxquels la Ville a rendu hommage lundi, 3 avril au Centre d’histoire de Montréal (anciennement la caserne no 1). En outre, la vice-présidente du comité exécutif, responsable de la sécurité publique et des services aux citoyens à la Ville de Montréal, Anie Samson, et le directeur adjoint par intérim du Service de sécurité incendie de Montréal (SIM), Richard Liebmann, rendaient hommage, aux 129 pompiers décédés en devoir à Montréal, dont ceux d’Ahuntsic-Cartiervile.

Selon la porte-parole de la Ville, Geneviève Dubé, il n’y avait pas une occasion spéciale à souligner, mais plutôt l’aboutissement d’un projet qui a pris son envol en 2015 alors qu’un comité s’est formé pour trouver la meilleure façon de rendre hommage aux pompiers décédés en devoir.

Deux casernes

Ahuntsic-Cartierville compte quatre casernes de sapeurs-pompiers: Lajeunesse (caserne 35), Salaberry (caserne 42), Fleury Est (caserne 43) et Chabanel Ouest (caserne 49). Les trois pompiers de l’arrondissement qui sont décédés travaillaient à la caserne 42 et 49.

caserne Chabanel
Caserne 49, angle Chabanel et Saint-Laurent (Photo: Ville de Montréal).

De la caserne 49, deux pompiers sont décédés en devoir, à deux dates différentes. Le 31 octobre 1959, le lieutenant Maurice Ostiguy, 44 ans, et son équipe reçurent un appel sur la rue Hogue pour une toiture qui coulait. Une fois le travail complété, le lieutenant Ostiguy ressentit une vive douleur à la poitrine. Immédiatement, le chef de district le transporta à l’hôpital Sacré-Cœur et c’est là que le lieutenant fit une seconde crise cardiaque et décéda quelques minutes après.

Dix-sept ans plus tard, soit en janvier 1976, un autre pompier de la même caserne, le lieutenant Raymond Boulanger, 52 ans,  combattait un incendie lorsqu’il s’écroula. Des pompiers vinrent à son secours et lui prodiguèrent la respiration artificielle et le massage cardiaque. Ils se succédèrent jusqu’à l’arrivée de l’ambulance. Le lieutenant Boulanger fut transporté à l’hôpital Saint-Michel où son décès dû à une crise cardiaque fut constaté.

Plus d’une centaine

Il s’agit de 143 pompiers provenant de 43 casernes, qui sont décédés dans l’exercice de leurs fonctions depuis le début du Service de sécurité incendie de Montréal, il y a plus de 150 ans, dont les 129 mentionnés sur la liste plus haut.

Des plaques, 43 au total, seront installées cette année sur la devanture des casernes où travaillaient ces pompiers décédés. Le nom des pompiers décédés en devoir y est gravé. Ces plaques sont le symbole du retour des pompiers dans leur demeure.

Au travail dans Ahuntsic-Cartierville

Les citoyens de Montréal peuvent compter sur un nombre considérable de pompiers en service, environ 500 répartis dans 67 casernes, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et 365 jours par année, ainsi que sur des services spécialisés diversifiés : premiers répondants, sauvetages techniques, etc.

Les quatre casernes d’Ahuntsic-Cartierville ont effectué en 2015, 7 863 interventions dont 79 pour incendies de bâtiments (ce nombre était de 71 en 2014). Comparativement, le nombre total des interventions pour incendies de bâtiments s’est élevé à 1 177 dans toute l’agglomération de Montréal, laquelle compte 67 casernes, 2 430 pompiers et 81 143 premiers répondants.

Voici la répartition des interventions par poste du SIM:

  • Le poste 35 (qui est également un bureau de prévention ) situé au 10827 rue Lajeunesse, a effectué 1 056 interventions dont 688 interventions de type premiers répondants.
  • Le poste 42 situé au 4180 rue De Salaberry, a effectué 2 453 interventions dont 1 525 de types premiers répondants.
  • Le poste 43 situé au 1945 rue Fleury Est a effectué 1 993 interventions dont 1 348 de types premiers répondants.
  • Le poste 49 10 rue Chabanel Ouest a effectué 2 365 interventions dont 1 542 de types premiers répondants.

Selon le rapport d’activité 2015 du Service de Sécurité Incendie de Montréal (SIM), l’agglomération  a enregistré six incendies mortels lors desquels sept personnes ont perdu la vie. La détection de l’incendie a été fonctionnelle dans cinq incendies (6 décès) alors qu’elle était inexistante dans un seul incendie (1 décès). L’avertisseur de fumée était présent et fonctionnel dans 85,8 % des cas d’incendie ayant causé la mort.

3662 interventions pour alarmes-incendie non fondées

Par ailleurs, à noter que le nombre d’alarmes-incendie non fondées (AINF) se chiffre à 12 543 en 2015, une réduction d’environ 24 % par rapport à l’année 2008, soit depuis l’adoption du règlement d’agglomération sur les alarmes-incendie non fondées. Ce règlement prévoit une facturation croissante après deux alarmes non fondées à une même adresse. Il offre également un programme de remboursement à l’avantage des propriétaires qui, à la suite de la réception d’une ou de plusieurs factures pour AINF, engagent des frais pour l’installation ou la réparation du système d’alarme défaillant.

En 2015, 3 662 interventions pour AINF ont fait l’objet d’une facturation, 71 demandes de remboursement ont été traitées et 96 505 $ ont été retournés aux propriétaires ayant corrigé la situation problématique.

(Avec la collaboration de Christiane Dupont)

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Foire des possibles, culture en musique, piste cyclable éclatante de couleurs: tout ça chez nous!

Début de la semaine de la mobilité durable, journées de la culture,…
Le vol dans une boîte de collecte de dons : Crédits : Courtoisie

Tête la première dans une boîte de collecte de dons

« La première fois, que j’ai vu cette femme entrer dans la boîte…

Le coin des commerçants – Semaine du 19 novembre 2021

Chabanel et Saint-Laurent Sparkling inaugure un studio dans le quartier Ahuntsic Le…

Lettres ouvertes – Semaine du 21 janvier 2022

Sauver nos postes de quartier Pour de nombreux Montréalaises et Montréalais, les…