Brigadier 021
Les brigadiers scolaires, une aide précieuse pour sécuriser les abords des écoles. (Photo : Joran Collet, JDV)

Si Ahuntsic-Cartierville ignore encore quelles sont les intersections de son territoire, situées non loin des écoles, qui bénéficieront de l’ajout de brigadiers en 2020, la Ville de Montréal a annoncé récemment qu’elle consacrera 1 M $ pour l’embauche de brigadiers sur tout le territoire montréalais. En effet, Montréal a dévoilé son budget de fonctionnement 2020 le 25 novembre dernier. Dans ce budget, 1 M$ sera investi pour l’embauche de brigadiers afin de sécuriser jusqu’à 45 intersections supplémentaires sur le territoire montréalais.

C’est la première fois depuis 2002 que la Ville de Montréal bonifie le budget consacré aux brigadiers scolaires. Ahuntsic-Cartierville, qui compte un très grand nombre d’écoles, pourra certainement en bénéficier, mais il est encore trop tôt pour dire combien d’intersections supplémentaires seront sécurisées dans l’arrondissement.

Intersections protégées de l’arrondissement

Présentement, dans Ahuntsic-Cartierville, 34 intersections sont sécurisées par des brigadiers dans le secteur du poste de quartier 27 dans l’Est de l’arrondissement et 17 le sont dans le secteur du poste de quartier 10 dans l’Ouest.

« Il y a encore de la place pour mettre davantage de brigadiers, croit Jérôme Normand, conseiller de ville du district Sault-au-Récollet. Il y a tellement d’écoles qui font qu’il y a encore des intersections qui pourraient bénéficier de brigadiers supplémentaires. »

Autres mesures de sécurité

M. Normand estime toutefois que l’ajout de brigadiers n’est pas la seule manière de sécuriser les alentours des écoles.

« L’arrondissement a fait de la sécurité autour des écoles un de ses principaux chevaux de bataille », dit-il.

Au cours de la dernière année, l’arrondissement a établi un plan de déplacement scolaire qui a permis de relever les intersections problématiques et les signalisations à améliorer. Il a aussi réduit la limite de vitesse à 30 km/h, augmenté le nombre de saillies autour des écoles, et compte bientôt installer de l’affichage dynamique près des écoles se situant sur des artères.

M. Normand assure que des aménagements supplémentaires continueront d’être installés au cours des prochaines années pour assurer la sécurité des enfants et des familles se déplaçant à pied dans l’arrondissement.

Travail concerté

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), les établissements scolaires et les arrondissements devront travailler de pair pour établir un peu partout sur le territoire montréalais quelles sont les intersections qui pourraient davantage bénéficier d’une bonification du nombre de brigadiers.

Cette bonification de service permettra une hausse de 8,5 % du nombre de traverses couvertes par un brigadier qui s’ajouteront aux 530 qui le sont déjà sur le territoire montréalais.

À la suite des discussions entre les partis concernés, les intersections qui bénéficieront de ces ajours de brigadiers seront déterminées au début de l’année 2020 et les brigadiers devraient entrer en fonction au courant de l’année.

(Photo: Joran Collet, jdv)

 

 

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles
Inauguration agrandissement Louisbourg

Écoles : la fin de l’exiguïté?

Il y aura assez de places pour les élèves des écoles primaires…

Le coin communautaire – Semaine du 18 février 2022

Action : J’appuie le milieu communautaire d’Ahuntsic! Du 21 au 24 février…
Jeunes au parc Ahuntsic

Travailleurs de rue recherchés

Il y a un manque de travailleurs de rue à Ahuntsic-Cartierville. Si…

Noël ou le combat des lumières

Dans une maison de Saint-Sulpice, un matin de décembre. Brrr, il fait…