Jean Francois Lisee_et maire de BDF
L’équipement et la machinerie en préparation sur Gouin pour aller asphalter l’entrée du pont Papineau et sa suite, durant la nuit. (Crédit-photo: ACIV)

Récemment et encore ces jours-ci, les citoyens du Sault-au-Récollet résidant à proximité du pont Papineau-Leblanc ont souffert d’insomnie due à des travaux de pavage de la chaussée sur le pont Papineau, travaux qui avaient lieu de nuit. Si d’aucuns se sont demandé pourquoi on refaisait le pavage d’une route qui allait être sans doute modifiée au cours des prochains mois, d’autres ont pu entendre le chef de l’Opposition officielle, Jean-François Lisée, donner son appui à la Coalition pour le parachèvement de l’autoroute 19, mardi 29 août, en conférence de presse.

Le dossier de l’autoroute 19 a donc refait surface durant cette semaine de la rentrée. À l’occasion d’une conférence de presse sur la Rive-Nord, le chef de l’Opposition officielle, Jean-François Lisée, a en effet accordé son appui à la Coalition pour le prolongement de l’autoroute 19, avec deux voies réservées au transport en commun. Mais on ne sait pas si M. Lisée faisait référence à un boulevard urbain ou à l’autoroute 19.

Appui, mais rien pour Ahuntsic

Aucune mention n’est par ailleurs faite de la nuisance que peut occasionner aux riverains d’Ahuntsic une autoroute qui apportera plus de véhicules dans l’arrondissement du Sault-au-Récollet, à l’entrée de Papineau et d’Henri-Bourassa.

Selon le site Web de la Coalition pour le parachèvement de l’autoroute 19, la MRC de Thérèse-De Blainville et la Ville de Bois-des-Filion ont accueilli très positivement l’appui du Chef de l’opposition officielle à l’Assemblée nationale.

« À la veille de la rentrée d’automne, alors qu’on anticipe le retour de la congestion chronique sur le réseau routier, il est pertinent de remettre dans l’actualité le projet attendu du parachèvement du tronçon inachevé de l’autoroute 19, lequel doit inclure des voies réservées au transport collectif. L’intervention de monsieur Jean-François Lisée offre cette opportunité et elle est bienvenue », a souligné le porte-parole de la Coalition 19, Paul Larocque, le maire sortant de Bois-des-Filions.

Journaldesvoisins.com a voulu savoir si le chef de l’Opposition officielle avait oublié les riverains du Sault-au-Récollet en manifestant son appui à la Coalition, mais notre appel au cabinet s’est révélé infructueux,  l’attaché de presse de M. Lisée, Bruno-Pierre Cyr, n’ayant pas retourné notre appel. Il faut dire que le Parti Québécois était en caucus pendant deux jours mercredi et jeudi avant la rentrée parlementaire.

En juin dernier, journaldesvoisins.com avait cherché à savoir où en était rendu le dossier du côté gouvernemental puisque le ministre des Transports d’abord, puis le premier ministre Couillard, avaient laissé entendre quelque part au printemps que la table était mise pour que le dossier débloque avant la fin de la session passée.

Selon le porte-parole du MTQ interrogé en juin dernier, Mathieu Gaudreault, il devait y avoir des avancées avant le début de la session parlementaire d’automne. Si avancées il y a eu, rien n’a transpiré.

Pavage du pont

Asphaltage de l’entrée du pont Papineau et de sa suite, vers l’autoroute 19 (Crédit-photo: ACIV)

Par ailleurs, depuis plusieurs nuits, les riverains du pont Papineau ont la désagréable surprise d’entendre les appareils de réfection et de pavage de la chaussée sur le pont, qui est de juridiction provinciale.

Une situation qui, comme on peut se l’imaginer, occasionne des nuits difficiles aux riverains de proximité du Sault-au-Récollet.

Journaldesvoisins.com a cherché à savoir la raison de ces travaux, de nuit de surcroît, surtout si le ministère des Transports du Québec (MTQ) s’apprête à annoncer des travaux pour agrandir l’autoroute 19, en autoroute ou en boulevard urbain.

Réponses du MTQ

⌈ Mise à jour, 2017-09-01, 16 h 19 ⌋ Voici la réponse que nous avons reçue du MTQ pour expliquer les raisons pour lesquelles le Ministère a fait asphalter les lieux, et de nuit.

«Le projet d’asphaltage présentement en cours entre le boulevard Henri-Bourassa et le pont d’étagement des Chemins de fer Québec-Gatineau se situe en dehors de l’actuelle route 335, zone à l’étude du projet de parachèvement de l’autoroute 19; Cette intervention curative était requise en raison de l’état de la chaussée et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’intervention en chaussées; Enfin, compte tenu des débits importants de circulation sur l’autoroute 19 et de sa réserve de capacité, effectuer les travaux de jour entraînerait une congestion majeure, non seulement à l’approche du pont Papineau-Leblanc, mais également, et ce par effet de cascade, sur le réseau municipal à l’approche du pont et l’ensemble des traversées entre Laval et Montréal.»

Par ailleurs, la porte-paroles du MTQ a également précisé que le projet de parachèvement de l’A19 faisait toujours partie des priorités du gouvernement québécois, mais pas un mot sur les mitigations à l’étude, le cas échéant, pour qu’Ahuntsic-Cartierville soit exemptée de cette circulation de transit.

«Nous sommes conscients des demandes du milieu pour que ce projet se réalise dans les meilleurs délais et comprenons son importance pour améliorer la fluidité des déplacements dans la région; Le projet de prolongement de l’autoroute 19 est une priorité pour notre gouvernement et c’est pourquoi il est inscrit au Plan québécois des infrastructures 2017-2027 comme projet à l’étude et qu’il a suivi le processus du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement; Le ministère des Transports poursuit la réalisation des étapes nécessaires pour mener à terme cet important projet et, tel que nous nous y sommes engagés, le dossier évoluera au cours des prochains mois.»

 

 

S'abonner
me prévenir de
guest
1 Commentaire
Les plus vieux d'abord
Nouveau d'Abord Avec le plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Mimi Can
Mimi Can
4 Années

Comment connaître le trajet de la 19 au sujet du prolongement. Toutes les voitures aboutiront-elles sur Papineau coin Henri-Bourassa ? Déjà . venant du sud sur Papineau , la congestion est dense à partir de Charland jusqu’à Henri-Bourassa.On perd une voie . Peut-on nous expliquer le plan ?

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Le coin communautaire – Semaine du 6 mai 2022

La Ferme de Rue Montréal gagnante d’un prix Novæ La Ferme de…

Ruelle privée Saint-Laurent/Grande-Allée : les solutions se font attendre

Le dossier de la ruelle privée située entre Saint-Laurent et Grande-Allée, au…

Avis publics – Semaine du 15 octobre 2021

Cette rubrique est publiée gratuitement par Journaldesvoisins.com  pour le bénéfice de ses…

Écoquartier Louvain Est : du progrès et des embûches

Une centaine de personnes étaient présentes lundi à une rencontre sur l’écoquartier…