Pierrette Maher dirige le chœur de la résidence Les Deux Aires. (Photo : Caroline Dupuis, JDV)

Le 26 novembre dernier, sous la direction de Mme Pierrette Maher, une vingtaine d’aînés de la résidence Les Deux Aires à Ahuntsic-Cartierville ont uni leurs voix pour présenter un concert devant parents et amis.

Ils prennent un plaisir évident à chanter en chœur, et ils sont loin d’être les seuls. Selon le dernier recensement de l’Alliance chorale du Québec, 510 000 Québécoises et Québécois chantaient dans une chorale en 2016. Et c’est sans compter les membres des chorales non « officielles », comme celle de la résidence Les Deux Aires.

Dans le temps des Fêtes, bon nombre de résidences pour aînés ont reçu la visite de musiciens qui les ont fait chanter, par exemple la pianiste Gisèle Dupuis et ses acolytes au CHSLD Légaré, comme le rapportait le Journaldesvoisins.com (JDV) dans un article dans le Mag papier de décembre, à la page 14, et un balado dans notre site Web. C’est toutefois plus rare que des résidents montent leur propres ensembles musicaux « maison ». C’est le cas à la résidence pour personnes autonomes Les deux Aires.

À l’initiative d’une résidente          

Mme Maher a toujours baigné dans la musique et a dirigé sa première chorale dès l’âge de 16 ans, à Mont-Laurier. Elle a aussi été choriste durant de nombreuses années pour la chorale de l’église de Sainte-Adèle. Lorsque le chef de chœur était absent, elle le remplaçait à l’occasion.

Elle a fait carrière en éducation et a même enseigné le français aux immigrants par le biais de la chanson. « Je leur apprenais par exemple le futur simple avec une chanson appropriée et le passé simple avec une autre », raconte-t-elle.

Pierrette Maher dirige le chœur de la résidence Les Deux Aires. (Photo : Caroline Dupuis, JDV)

En novembre 2021, un an après son déménagement à la résidence Les Deux Aires à Ahuntsic-Cartierville, l’évidence s’impose rapidement pour Mme Maher. La musique et le chant lui manquent énormément. Elle décide donc de recruter des résidentes et résidents pour ce qu’elle appelle le moment musical plutôt que la chorale.

« Les gens qui participent, dont la moyenne d’âge est de 85 ans, sont très heureux de venir aux pratiques le samedi. Certains ont de l’expérience et chantent avec assurance, d’autres n’ont jamais fait partie d’une chorale et murmurent plus qu’ils ne chantent. Mais peu importe, ils ont tous le sourire aux lèvres. Ce moment musical leur apporte de la joie et leur fait du bien, et c’est ça mon but. Que les gens aient du plaisir en chantant! »

Bienfaits de la musique

Mme Maher a raison! La musique et le chant sont une véritable thérapie. « La musique réduit le stress et l’anxiété. Elle atténue la douleur et libère des molécules de plaisir. C’est prouvé scientifiquement », écrit Isabelle Peretz, psychologue spécialisée dans l’étude du cerveau musical et professeure de psychologie à l’Université de Montréal.

François Panneton, chef de chœur et enseignant au Cégep Marie-Victorin, abonde dans le même sens. « C’est bien reconnu, le chant choral apporte de nombreux bienfaits. […] les effets secondaires de l’activité chorale sur une base régulière sont nombreux : meilleure gestion de la respiration, augmentation du souffle, amélioration de la posture, attention et concentration soutenues, réduction de l’anxiété et du stress, etc. »

« D’autre part, continue-t-il, le chant choral est un projet, une expérience profondément humaine, un impressionnant travail d’équipe. Il en résulte des liens d’amitié solides, un sentiment d’appartenance, une sensation de plaisir et une diversion complète et apaisante aux aléas du jour. »

Un projet rassembleur

Après le confinement au début de la pandémie, entre 2020 et 2021, les personnes âgées en résidence avaient plus que jamais besoin de se réunir et de faire des activités ensemble. « Ça nous fait du bien de nous rencontrer pour chanter », déclare Guy Sauvageau, un des participants de la chorale de Mme Maher. Âgé de 76 ans, il se présente comme étant le plus jeune de la troupe dont l’aînée a 98 ans. « Nous prenons plaisir chaque semaine à interpréter un répertoire d’une centaine de chansons. »

Le concert du 26 novembre avait pour but de célébrer le 1er anniversaire de ce chœur sans prétention, mais très enthousiaste. Une douzaine de chansons était au programme ce soir-là. Le Journaldesvoisins.com était présent et c’était évident que les chanteurs éprouvaient beaucoup de bonheur. La musique et le social gardent les gens en forme!

Où trouver une chorale?

Si vous souhaitez vous initier aux bienfaits du chant choral, l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville compte plusieurs chorales. Le JDV en présentait quelques-unes dans un article publié en 2018. Il décrivait aussi en mai dernier la démarche de la chorale Antioche de Cartierville qui favorise l’apprentissage des langues par le chant.

Il est aussi possible de choisir sa chorale selon différents critères (lieu des répétitions, horaire, style de musique, etc.) parmi la liste des 281 chorales se trouvant sur le site de l’Alliance chorale du Québec.

Et c’est sans compter les nombreux chœurs qui ne sont pas répertoriés. On peut penser par exemple aux collègues de travail qui se réunissent un midi par semaine pour chanter, aux chorales dans les écoles ou encore aux chœurs comme celui que dirige Pierrette Maher à la résidence Les Deux Aires. Prendre l’initiative de lancer un ensemble musical est certes un défi, mais c’est très gratifiant.

L’important c’est de chanter… pour le plaisir, pour se réunir entre amis, et aussi parce que c’est bon pour le moral et la santé, preuves à l’appui. Alors à vos marques, prêts, chantez!

Faire un don au JDV

Tout don fait au Journaldesvoisins.com donne droit à un reçu fiscal.

Faire un don au Journaldesvoisins.com, c'est investir dans un journalisme de qualité et de proximité. Votre média contribue ainsi à nourrir le sentiment d'appartenance à la communauté d'Ahuntsic-Cartierville! Merci de nous lire et de nous soutenir!


$
Montant total
 
Nom et adresse
Informations sur le don
 
  

Vous avez apprécié cet article ? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information sur des faits avérés, qui soit vraie, vérifiable et d’intérêt public.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Coopérative Maître d’Oeuvre : bâtir ou rénover en mode collectif

Un entrepreneur général du quartier Saint-Sulpice se démarque de tous les autres…

COVID-19: Une sixième vague à prévoir

Dans un avis envoyé mardi aux directions des CIUSSS et des CISSS,…

Inauguration du planchodrome du parc Ahuntsic

Le nouveau planchodrome du parc Ahuntsic a été inauguré ce mardi 8…

Le coin communautaire – Semaine du 25 mars 2022

Ateliers sur les hausses de loyers avec le CLAC Vous êtes locataires…