Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

L’OBAC rendra hommage à Charles Aznavour

Concerts Ahuntsic en fugue: plein la vue!

Une pièce inédite du compositeur Julien Bilodeau, le 22 août

Publié le 01/07/2019
par Christiane Dupont

Charles Azanavour (Source: Wikimédia Commons)

En août prochain, la deuxième édition des concerts extérieurs gratuits de l’Orchestre des berges d’Ahuntsic-Cartierville (OBAC) de Concerts Ahuntsic en fugue (CAF),  offrira un répertoire varié, un hommage à Charles Aznavour et à l’Arménie, et fera une place belle à des musiciens de l’Île-de-la-Réunion en pré-prestation, ou à la musique syrienne, post-concert, selon le lieu. Par la suite, la sixième édition de CAF présente une série de cinq concerts tarifés avec, entre autres, une oeuvre inédite du compositeur Julien Bilodeau, création issue de l’histoire d’Ahuntsic-Cartierville. 

Concert de l’OBAC au parc-nature de l’Île-de-la-Visitation, été 2018 (Photo: archives jdv)

Les citoyens qui ont vu l’Orchestre des Berges d’Ahuntsic-Cartierville (OBAC) se produire en plein air au parc-nature de l’Île-de-la-Visitation et dans le quartier Chabanel au cours de l’été 2018 pourront de nouveau réitérer l’expérience, d’abord au même parc-nature dimanche 11 août, pour un autre grand concert gratuit. Puis, un deuxième concert gratuit de l’OBAC, semblable à celui du 11 août, sera également présenté le jeudi 15 août dans le quartier Chabanel.

Mathieu Gaudet, chef-invité, dirigera les musiciens de l’OBAC qui se produiront à nouveau cet été.

Clément Canac-Marquis, fondateur de Concerts Ahuntsic en fugue (CAF), à l’occasion de la signature du livre d’or de l’arrondissement en octobre 2017. (Photo: archives jdv)

« On veut que les citoyens d’Ahuntsic-Cartierville sentent que l’orchestre leur appartient, que c’est pour eux », insiste le fondateur d’Ahuntsic en fugue, Clément Canac Marquis.

Pour sa deuxième édition, l’Orchestre des berges d’Ahuntsic-Cartierville mise grand.

Au programme :  des oeuvres de Tchaïkovski, Copland, Barber  et un hommage musical à Charles Aznavour, ce grand artiste, amoureux de Montréal.

Cet hommage se traduira, selon M. Canac-Marquis, par un pot-pourri d’une dizaine de minutes des grands succès du chanteur.

Rappelons, pour mémoire, quelques-unes des pièces les plus connues du répertoire du célèbre chanteur décédé à 94 ans: Emmenez-moi, Les plaisirs démodés, La Bohème, Non, je n’ai rien oublié, Hier encore, Et pourtant, J’me voyais déjà, Il faut savoir, For me…formidable, Les comédiens, Que c’est triste Venise, notamment.

Juste avant l’hommage au chanteur, précise le fondateur d’Ahuntsic en fugue, l’OBAC rendra également hommage en musique à la communauté arménienne, nombreuse dans Ahuntsic-Cartierville, et du coup à Aznavour lui-même. Le chanteur, Aznavourian de son nom d’origine, était lui-même issu de la communauté arménienne.

Concert de l’OBAC dans le district de St-Sulpice, l’été dernier (Photo: archives jdv)

Le grand concert extérieur gratuit de l’OBAC ouvrira la sixième saison du festival Concerts Ahuntsic en fugue (CAF).

Programmation variée/quatre districts

Par ailleurs, la saison des concerts tarifés de Concerts Ahuntsic en fugue promet une programmation variée dans les quatre districts d’Ahuntsic-Cartierville.

Ainsi, Bordeaux-Cartierville, Ahuntsic, Saint-Sulpice et le Sault-au-Récollet accueilleront à tour de rôle des concerts présentant du grand répertoire mettant en vedette des musiciens professionnels reconnus et de la relève de grand talent.

En outre, chaque concert sera conçu sur mesure pour refléter le caractère unique du quartier où il sera présenté.

Un concert qui va voyager dans le temps

Le compositeur Julien Bilodeau (Source: Opéra de Montréal)

Mentionnons, à cet égard, le concert Espaces rêvés dans le quartier Chabanel, le 22 août, dans un immense loft industriel, alors que sera interprété en première mondiale une œuvre contemporaine du compositeur canadien Julien Bilodeau.

Cette oeuvre a été commandée par Concerts Ahuntsic en fugue (CAF), alors même que le compositeur et sa conjointe ont également participé à la direction artistique de l’ensemble du concert.

L’œuvre musicale, inédite, qui s’intitulera vraisemblablement «Les promenades prolétaires», s’inspire de l’évolution du territoire du quartier Chabanel dans sa traversée du temps.

Alors qu’il visitait les lieux extérieur et le site du futur concert, le compositeur s’est imprégné de l’atmosphère du quartier. Il y a vu, dit-il en entrevue au jdv, que l’ancien y côtoie le moderne, que la diversité ethnique y est omniprésente, que l’atmosphère recèle encore des souvenirs des ouvrières et des ouvriers  aux machines à coudre.

Andréanne Brisson-Paquin (site Web de l’artiste)

Outre cette visite inspirante, le compositeur a épluché des anthologies de poésie québécoise à la Bibliothèque nationale du Québec (BNQ) cherchant là des textes qui refléteraient un quartier ouvrier et qui l’inspireraient.

Ainsi se sont mises en place les idées musicales qui allaient lui donner la clé pour créer cette pièce qui durera entre 13 et 14 minutes.

Les trois dernières minutes seront chantées par la soprano Andréanne Brisson-Paquin, sur des paroles intégrées à l’oeuvre de M. Bilodeau, paroles issues du poème, «Les prolétaires» (extrait de Les soirs rouges, Éditions Les Herbes rouges) de Clément Marchand [également journaliste et écrivain, 1912-2012], fruit de sa recherche à la BNQ.

«C’est un tableau impressionniste de la vie où les gens ne se posaient pas de questions, contrairement aux années ’60 qui ont fait place –et dont on a abondamment parlé– aux revendications ouvrières», dit le compositeur.

Signalons que Julien Bilodeau a écrit la musique de l’opéra Another brick in the Wall, mis en scène par Dominic Champagne, présenté en 2017. Il a, en outre, composé la pièce Qu’un cri élève nos chants, pièce commandée par le maestro Kent Nagano, en 2011, et qui a été jouée par l’OSM pour la soirée inaugurale de la Maison symphonique.

CAF, désormais tradition

Avec le grand concert extérieur gratuit de l’OBAC, ce fleuron, qui a pris naissance au cœur même de l’arrondissement devant plus de 1700 spectateurs l’an dernier et avec les concerts de musique de chambre qui suivront dans les quatre districts, Concerts Ahuntsic en fugue (CAF) constitue un rendez-vous devenu une tradition pour les résidants d’Ahuntsic-Cartierville.

En effet, en cinq années d’existence seulement, le nombre de personnes touchées par l’ensemble des activités de Concerts Ahuntsic en fugue a fait un bond ahurissant, passant de 300 personnes en 2015 à plus de 3 000 en 2018!

Avec la collaboration de Stéphanie Dupuis


CONCERTS GRATUITS DE L’OBAC

RÊVER L’ESPACE AU CŒUR DU PARC, dimanche 11 août, parc-nature de l’Île-de-la-Visitation près du chalet d’accueil, 2425, boulevard Gouin Est. 19 h : Carnet de Zillien, musique traditionnelle de l’Île de la Réunion – 20 h : Concert de l’OBAC – L’Orchestre des berges d’Ahuntsic-Cartierville (OBAC) interprétera des oeuvres de Tchaïkovski, Copland, Barber et un hommage à Charles Aznavour et à la communauté arménienne.

ESPACES RÊVÉS DANS CHABANEL, jeudi 15 août, terrain vacant rue de l’Esplanade entre les rues de Louvain et Chabanel. 19 h : Accueil – 20 h : Reprise du concert du 11 août donné par l’OBAC ; 21 h 30 : Carnet de Nazih, musique traditionnelle syrienne


CONCERTS TARIFÉS – CONCERTS AHUNTSIC EN FUGUE (CAE)

25 $ par concert (*) 100 $ pour un passeport de 5 concerts (*) 

(*) Taxes et frais en sus pour les réservations en ligne

ESPACE LIBRE AU QUATUOR PELLAN, dimanche 18 août, 20 h, église Saint-André-Apôtre – 10 530, rue Waverly. Quatuor Pellan: Jean-Sébastien Roy, Alexander Read, violons; Marina Thibeault, alto; Mariève Bock, violoncelle. L’occasion d’entendre en toute intimité un quatuor à cordes réunissant des musiciens renommés et de voir surgir les dialogues, les émotions, les audaces et les méditations de trois grandes œuvres du répertoire. Œuvres de Haydn, Schubert, Neuwirth.

ESPACE DE RENCONTRE AVEC AZNAVOUR ET L’ARMÉNIE, mardi 20 août, 20 h, église Apostolique arménienne Sourp Hagop – 3401, rue Olivar-Asselin. Quatuor Rhapsodie: Amélie Lamontagne, Ana Drobac, violons; Nayiri Piloyan, alto; Sophie Coderre, violoncelle. La communauté arménienne vous invite à entrer au cœur du centre culturel arménien de Bordeaux-Cartierville et de célébrer le grand Charles Aznavour ainsi que les plus célèbres compositeurs de cette nation. Visite facultative du centre à compter de 19 h. Œuvres de Komitas, Khachaturian, Babajanian, Shoujounian, Aznavour.

D’ESPACE ET DE TEMPS, jeudi 22 août, 20 h ; ouverture des portes dès 19 h : DJ et service de bar, 433 rue Chabanel, 3e étage de la Tour nord. Quatuor Andara: Marie-Claire Vaillancourt, Jeanne Côté, violons; Vincent Delorme, alto; Dominique Beauséjour-Ostiguy, violoncelle. Quintette à vent Choros ; Geneviève Déraspe, flûte; Lindsay Roberts, hautbois; David Perreault, clarinette;  Katerine Rousseau, basson; Laurence Latreille-Gagné, cor.

Dans un immense loft industriel, une scénographie mobile et un éclairage interactif joueront avec l’espace tout en traçant le rapport au temps qui avance pour finir avec la création d’une œuvre contemporaine du compositeur canadien Julien Bilodeau, commandée par Concerts Ahuntsic en fugue et inspirée de l’évolution du territoire du quartier Chabanel dans sa traversée du temps. Neuf musiciens serviront des œuvres du XVIIe au XXIe siècle pour une expérience globale. Œuvres de Vivaldi, Debussy, Karol Beffa, Ligeti et création d’une œuvre de Julien Bilodeau pour neuf instruments.

DANS L’ESPACE DES NUITS D’ÉTÉ DE BERLIOZ, vendredi 23 août, 20 h; église de la Visitation – 1847, boulevard Gouin Est. Andréanne Brisson Paquin, soprano; Francis Perron, piano; Quintette à vent Choros. En cette année du 150e anniversaire du décès d’Hector Berlioz, venez vivre l’œuvre saisissante et grandiose Les nuits d’été dans une adaptation pour quintette à vent et voix. L’effervescence du grand Sextuor de Francis Poulenc avec piano et l’intimité des Chants d’Auvergne de Canteloube envahiront l’espace de la magnifique église historique de la Visitation. Œuvres de Poulenc, Berlioz, Saint-Saëns et Canteloube.

ROMANTISME : ESPACE DES ÉMOTIONS, samedi 24 août, 20 h. Salle Marguerite-Bourgeoys du Collège Regina Assumpta – 1750, rue Sauriol Est. Jean-Michel Dubé, piano; Quatuor Andara. Grand concert de clôture avec le pianiste Jean-Michel Dubé et le Quatuor Andara. Ces cinq jeunes musiciens de grand talent parmi les plus en vue de leur génération sauront clore la 6e  saison de façon magistrale en interprétant le Quintette avec piano de Schumann, le grand Trio pour violon, violoncelle et piano d’André Mathieu et son Quintette pour piano et quatuor à cordes, avec toute l’énergie, l’implication et la fougue que ces chefs-d’œuvre demandent. Œuvres de Schumann, André Mathieu.

Pour en savoir plus sur Concerts Ahuntsic en fugue, c’est ici.