Administration d’un vaccin (Crédit photo: Daniel Paquet, Regina, Wikimedia Commons)

Alors que le Centre intégré de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Nord-de-l’Île-de-Montréal continue de faire face à plusieurs éclosions importantes de COVID-19 dans les milieux de soins et de vie pour aînés, il dit espérer que la campagne de vaccination permettra de mieux contrôler la propagation du virus.

À partir de l’état de situation des cas et des décès en CHSLD et en RPA, tenu par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) du Québec, Journaldesvoisins.com a dénombré, au 11 janvier, un peu plus de 110 cas actifs de COVID dans les CHSLD et RPA d’Ahuntsic-Cartierville, soit une vingtaine de cas de plus qu’une semaine plus tôt.

Une grande partie des cas qui se sont ajoutés au bilan depuis une semaine sont des nouveaux déclarés au CHSLD Cartierville qui compte actuellement 32 cas actifs, soit 12 % de l’ensemble des résidents.

Admissions suspendues au CHSLD Cartierville

« Une partie des admissions sont suspendues au CHSLD de Cartierville. Les résidents infectés par la COVID-19 ont été transférés en zone chaude », indique Séléna Champagne, conseillère aux relations médias et aux affaires publiques du CIUSSS.

L’éclosion survenue au Pavillon des bâtisseurs en début d’année semble pour sa part en bonne voie de se résorber. Considérée en situation critique la semaine dernière, elle a été rétrogradée cette semaine en situation sous haute surveillance et ne compte plus que trois cas actifs.

« La distribution du vaccin devrait aider à mieux contrôler la propagation du virus dans les milieux de vie plus vulnérables », souligne la porte-parole du CIUSSS.

Elle précise que l’opération de vaccination a été complétée dans l’ensemble des CHSLD publics et est pratiquement complétée dans les CHSLD privés.

« La vaccination devrait se poursuivre dans les prochains jours dans les RI et les RPA », indique Séléna Champagne.

C’est en effet dans ces milieux de vie que la situation demeure la plus précaire, avec près de 80 cas actifs dans une douzaine de RPA d’Ahuntsic-Cartierville au 11 janvier. Deux RPA sont considérées comme en situation critique, selon les données du MSSS. Avec huit cas actifs, ce sont 80 % des résidents de La Résidence Christ-Roi qui sont atteints. Au Manoir St-Joseph, on rapporte 16 cas actifs, soit 30 % de l’ensemble de résidents, et trois décès.

La majorité des milieux ne comptent qu’une poignée de cas, mais ces petites éclosions peuvent rapidement prendre de l’ampleur. C’est le cas, par exemple, à la résidence Ahuntsic qui ne comptait que deux cas au 6 janvier et qui en compte désormais 11.

« Nous communiquons régulièrement avec les directions des RPA en éclosions afin d’évaluer la situation épidémiologique, de les conseiller en matière de contrôle et prévention des infections, et de vérifier les besoins en dépistage. Si la situation le requiert, une équipe mobile multidisciplinaire (SWAT team) peut être envoyée en support », assure la porte-parole du CIUSSS.

La Direction régionale de la santé publique (DRSP) de Montréal doit faire le point demain après midi sur la situation dans la métropole. Rappelons que Montréal a enregistré un record de plus de 1500 cas samedi dernier, jour de l’entrée en vigueur du couvre feu décrété par Québec jusqu’au 8 février, et qu’Ahuntsic-Cartierville demeure l’un des territoires qui connait les plus fortes hausses de nouveaux cas.



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
1 Commentaire
Les plus vieux d'abord
Nouveau d'Abord Avec le plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Diane Ethier
3 Années

Je n’en reviens pas de cette interdiction d’aller glisser sur les pentes des parcs de notre arrondissement alors que les jeunes ont besoin de faire des activités plein air. Mon message pour le gouvernement de la CAQ est “cessez d’interdire toutes sortes d’activités et VACCINEZ”, La vaccination est en effet la seule solution à cette pandémie, mais la vaccination progresse à pas de tortue au Québec. Des milliers de doses de vaccins dorment dans des congélateurs. La bureaucratie du système de santé n’est pas au rendez-vous? C’est la responsabilité du gouvernement de régler cette question. Vaccinez, Vaccinez telle devrait être la seule préoccupation de notre gouvernement dans les semaines à venir et non l’interdiction d’aciivités qui ne sont pas à risque.

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Plomb dans l’eau: le point pour les propriétaires

Le Journal des voisins (JDV) a reçu des courriels de lectrices et…

L’été culturel dans Ahuntsic-Cartierville!

Cet article est paru dans la version imprimée du Journal des voisins, le Mag…
Règlement d'urbanisme, Sault-au-récollet

Règlement d’urbanisme, les citoyens invités à s’exprimer

L’arrondissement veut écouter les citoyens pour améliorer son règlement d’urbanisme qui aurait…

Des alternatives aux horaires d’été de la bibliothèque Belleville

Des citoyens, inquiets de voir la bibliothèque Belleville fermée les fins de…