École Saint-Paul-de-la-Croix (Photo: Philippe Rachiele, jdv)

À Ahuntsic-Cartierville comme ailleurs, la rentrée scolaire arrive à grands pas dans les 25 écoles primaires et secondaires du territoire. Plusieurs cadres scolaires rentraient au travail aujourd’hui. Les professeurs rentrent à l’école dans deux semaines et les élèves, eux, dans trois semaines. Le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, accompagné du ministre de la Santé et des Services Sociaux, Christian Dubé, et du directeur de la Santé publique, Horacio Arruda, tenait un point de presse aujourd’hui pour faire une mise à jour des modalités à connaître en prévision de cette rentrée exceptionnelle en temps de COVID-19.

Pour le ministre de l’Éducation, il est « crucial » de rouvrir les écoles après l’interruption juqu’à la fin de l’année scolaire à Montréal, due à la première vague de la pandémie, et précédemment, le report de l’ouverture des écoles annoncé le 22 mars pour l’ensemble des établissements scolaires du Québec.

« Laisser des écoles fermées, ce n’est pas protéger nos enfants, a-t-il affirmé. Ils doivent se remettre à apprendre de nouvelles choses, à voir leurs amis, leurs enseignants. »

Le plan de ce retour en classe a été élaboré avec la Santé publique, sur la base de leurs recommandations.

Port du couvre-visage

Première information importante à savoir : le port du couvre-visage sera obligatoire à partir de la 5e année du primaire, dans les espaces communs. Les élèves pourront toutefois enlever leur couvre-visage une fois en classe.

Le couvre-visage sera également obligatoire pour les parents et les visiteurs ainsi que lors du transport scolaire.

Toujours dans le même groupe

Aussi, les élèves ne se mélangeront pas entre classes.

Les jeunes vont toujours côtoyer les mêmes 20 à 25 autres élèves.

« Il est important d’avoir des groupes-classes stables », estime le ministre de l’Éducation.

Cette mesure sert notamment à faciliter le travail de la Santé publique si jamais il y avait un cas de Covid-19 dans une classe.

Les déplacements

Au primaire comme au secondaire, ce sont les enseignants qui se déplaceront d’une classe à l’autre plutôt que le contraire.

À l’intérieur de la classe, par contre, il n’y aura pas de mesure de distance physique. À l’extérieur, on devra garder une distance d’un mètre avec les élèves des autres classes.

Les accès à l’établissement scolaire se feront par différentes portes pour éviter que les élèves se croisent. Les horaires de récréation seront également séparés.

Possibilité d’enseignement à distance

Le ministre Roberge a aussi annoncé que si un enfant, ou une personne demeurant à la même adresse que lui, a des complications médicales liées à la COVID-19, l’enfant aura droit à un enseignement à distance.

Aussi, advenant la fermeture d’une classe en raison d’une éclosion de Covid-19, le gouvernement a établi des balises claires pour s’assurer qu’à l’intérieur de 24 heures on puisse basculer l’enseignement vers l’enseignement à distance.

À distance, chaque jeune aurait droit à 15 heures de cours minimum par semaine et deux heures d’accès à un enseignant pour lui poser ses questions.

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

2 commentaires
  1. Bonjour j ai une fille de 12 ans qui Malheureusement vas fréquenter l écoute en septembre ,je ne ses pas ses quoi les critères pour avoir accès à l école a la maison mais mon conjoint a le diabète de type 1 avec insuline il est dépendant de l insuline et voilà que son médecin lui refuse de signée un papier médical,pourtant depuis le début il nous disent que il y a des complications sévères reliées avec la COVID et le diabète aider moi je manque de ressources et je suis à bout de souffle Es ce que quelqu’un peut m aider ou me renseigner sur les démarche à suivre dans ce cas .

    1. Bonjour, nous ne sommes malheureusement pas en mesure de vous aider directement. Je vous invite toutefois à contacter l’AQED https://www.aqed.qc.ca/. Ils seront plus en mesure de vous venir en aide pour faire l’école à la maison. Bonne chance.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

COVID-19 – Point de presse – 5 avril – 7944 cas confirmés – «Pause» du Québec prolongée au 4 mai/Selon Google, le Québec, champion de la distanciation

Le Premier ministre Legault était de retour de sa journée de congé…
La nouvelle aile de l'école St-Benoît, à gauche du bâtiment datant de 1966 (Photo : jdv - Philippe Rachiele) csdm ahuntsic cartierville montréal

La CSDM change de peau

Il y a quelque temps, la Commission scolaire de Montréal (CSDM) a…

Disparition des commissions scolaires ; Chantal Jorg prédit que les élèves en difficulté seront affectés

C’est la fin des commissions scolaires et du travail des quelque 700…

COVID-19 : Points de presse, 23 mars – 628 cas confirmés – Davantage de fermeté de la part des gouvernements

C’est lundi, une autre semaine de confinement débute. Les premiers ministres du…