Quelques commerces de la rue Lajeunesse. (Photo: Marie-Hélène Paradis, JDV)

PME MTL Centre-Ouest, en collaboration avec l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville et l’Association commerciale et citoyenne Youville, a remis 40 000 $ sous forme de bourses pour soutenir l’installation de deux commerces et ainsi dynamiser l’artère commerciale.

L’appel de projets Ton commerce à Youville a permis à deux nouveaux commerces de s’installer sur la rue Lajeunesse. Cette artère névralgique dans le quartier Ahuntsic-Cartierville a grand besoin de revitalisation et c’est dans cet esprit qu’est né le projet d’attribution de bourses pour aider des commerces à s’installer sur celle-ci.

L’équipe de PME MTL a travaillé sur 14 projets à partir desquels 7 demandes ont été reçues, mais seulement 2 se sont vu attribuer une bourse, pour le moment. Selon Delphine Dagenais, chargée de projets pour le développement économique local de PME MTL Centre-Ouest, les deux entreprises choisies étaient en bonne posture sur le plan de l’autonomie financière et ont pu trouver des locaux qui convenaient à leurs besoins. La majorité des projets n’ont pas trouvé de local qui leur convenait ou en étaient à une étape de démarrage qui ne nécessitait pas de trouver un local.

La bonne nouvelle est qu’il est encore possible pour de jeunes entrepreneurs de soumettre leur candidature pour l’obtention d’une bourse.

Une grande variété de produits à la pâtisserie Miss Cream Roll, nouvellement installée rue Lajeunesse. (Photo: Marie-Hélène Paradis, JDV)

Miss Cream Roll

Le café-patisserie Miss Cream Roll est nouvellement installé sur la rue Lajeunesse tout près du métro Crémazie. Sa spécialité est les pâtisseries afghanes traditionnelles, mais il offre en plus des paninis et du café, ce qui améliore l’offre alimentaire dans le secteur.

Les propriétaires avaient ouvert une boutique Miss Cream Roll en septembre 2022 à Laval. Ils viennent de la fermer quand ils ont saisi l’occasion de venir à Montréal, ce qu’ils désiraient depuis longtemps.

Salumeh Najeeb, copropriétaire, souligne d’entrée de jeu que le nom du commerce en anglais relève du fait que la clientèle afghane connaît cette pâtisserie sous ce nom uniquement.

Il faut toutefois souligner que la Charte de la langue française au Québec s’applique à toutes les entreprises (voir sur le site de l’Office québécois de la langue française). La situation de plus en plus critique du français, surtout à Montréal, est un défi en soi qui demande une volonté accrue de changement par les nouveaux commerces.

Miss Cream Roll, rue Lajeunesse, le soir. (Photo: Anne Marie Parent, JDV)

Créations Fervido

Le deuxième commerce à s’établir sur l’artère Lajeunesse est une entreprise québécoise qui, jusqu’à maintenant, fonctionnait uniquement par les ventes en ligne. La marque existe depuis 2018 et se spécialise dans la création de bijoux sur mesure.

Originaire de Rimouski, Juliette Paturel fait des bijoux depuis son tout jeune âge et elle compte développer son entreprise avec passion. La jeune fondatrice de Fervido, du mot latin Fervidus qui signifie «avec enthousiasme», a fait une présentation remarquée à l’émission Dans l’œil du dragon en 2021.

Un exemple de bijoux de la boutique Fervido, nouvellement installée rue Lajeunesse. (Photo: courtoisie)

Les locaux vacants de la rue Lajeunesse

On trouve plusieurs locaux vacants sur la rue Lajeunesse, entre le boulevard Crémazie et la rue Sauvé. Certains ont besoin de rénovations majeures ou encore leurs propriétaires sont injoignables.

«L’arrondissement a envoyé une lettre à chacun des propriétaires de locaux vacants pour tenter d’obtenir des réponses et de connaître leur intérêt à louer leur local, déclare Delphine Dagenais. Quelques-uns ont répondu, d’autres ont dit qu’ils étaient en démarche pour faire des rénovations, d’autres sont soit en litige ou nous ont raccroché au nez quand ils ont été contactés. Des inspecteurs seront envoyés dans ces locaux pour comprendre ce qui se passe, car malheureusement certains de ceux-ci ne sont pas utilisés à des fins déclarées.»

Plusieurs édifices commerciaux sont à louer sur la rue Lajeunesse, dans le secteur Youville. (Photo: François Robert-Durand, JDV)

La nouvelle Association commerciale et citoyenne Youville (ACCY) travaille elle aussi à résoudre le problème des locaux vacants ou faussement vacants. «Les locaux en mauvais état représentent des coûts importants pour les entrepreneurs, souligne Daphné Le Templier, membre de l’ACCY. Nous cherchons donc des solutions en collaboration avec nos partenaires pour remédier à cette situation. Nous désirons travailler sur l’image de la rue Lajeunesse pour qu’elle devienne attrayante, verdoyante, accueillante, propre et sécuritaire. Notre intention est de faire ressortir que c’est un milieu de vie foisonnant dans lequel il vaut la peine d’investir.»

Autres projets en développement

PME MTL est toujours en discussion avec l’organisme Solon pour l’ouverture d’une épicerie solidaire, rue Lajeunesse, en vue de répondre de façon adéquate aux besoins des citoyens de Youville.

«Ce projet innovant demande une participation citoyenne et c’est le secteur de l’arrondissement qui répond le mieux à tous ces critères, ajoute Delphine Dagenais. Notre volet 2 du projet de revitalisation de la rue Lajeunesse s’en vient. Il s’agit de l’amélioration des façades des commerces. Nous voulons donner le goût à d’autres commerces de s’y établir.»

Rappelons que le Journal des voisins a annoncé le lancement d’un collectif d’achats alimentaires à l’Espace des Possibles, au coin des rues Lajeunesse et Chabanel en janvier.



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
7 Commentaires
Les plus vieux d'abord
Nouveau d'Abord Avec le plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Jean-Marie Thomas
Jean-Marie Thomas
5 Mois

Lutilisation de langlais pour désigner le commerce de pâtisserie constitue un élément suffisant pour ne pas y aller, peu importe le motif invoqué.

Gaudet Lucie
Gaudet Lucie
5 Mois
Répondre à  Jean-Marie Thomas

Je suis d’accord avec vous! J’adore découvrir de nouvelles pâtisseries mais c’est triste, je n’ai pas le goût d’y aller…

Miss Cream Roll
Miss Cream Roll
5 Mois
Répondre à  Gaudet Lucie

Bonjour! Le nom de notre entreprise représente et décrit les produits que nous commercialisons. Le « Cream Roll » est un dessert très populaire en Afghanistan, souvent préparé avec de l’eau de rose ou de la cardamome. Miss Cream Roll s’est inspirée de ce dessert traditionnel pour créer plusieurs saveurs uniques. Bien que l’origine exacte de son nom ne soit pas documentée, il pourrait être lié à des événements historiques tels que la guerre entre l’Afghanistan et l’Angleterre. En Afghanistan, il est connu sous le nom de « Cream Roll ». Étant donné que c’est un dessert ancré dans la culture afghane et connu par son nom authentique, il nous est malheureusement impossible de le renommer en français, car cela reflète notre identité culturelle. Cependant, tous nos menus sont disponibles en français. En tant que seule pâtisserie afghane au Québec, nous partageons notre culture à travers nos délicieux desserts et espérons qu’ils seront appréciés et respectés.

Miss Cream Roll
Miss Cream Roll
5 Mois

Bonjour! Le nom de notre entreprise représente et décrit les produits que nous commercialisons. Le « Cream Roll » est un dessert très populaire en Afghanistan, souvent préparé avec de l’eau de rose ou de la cardamome. Miss Cream Roll s’est inspirée de ce dessert traditionnel pour créer plusieurs saveurs uniques. Bien que l’origine exacte de son nom ne soit pas documentée, il pourrait être lié à des événements historiques tels que la guerre entre l’Afghanistan et l’Angleterre. En Afghanistan, il est connu sous le nom de « Cream Roll ». Étant donné que c’est un dessert ancré dans la culture afghane et connu par son nom authentique, il nous est malheureusement impossible de le renommer en français, car cela reflète notre identité culturelle. Cependant, tous nos menus sont disponibles en français. En tant que seule pâtisserie afghane au Québec, nous partageons notre culture à travers nos délicieux desserts et espérons qu’ils seront appréciés et respectés.

Anne Marie Parent
Répondre à  Miss Cream Roll

Bonjour! Je me permets d’intervenir car si je comprends bien la loi sur l’affichage, il aurait juste fallu que vous ajoutiez une dénomination en français dans votre nom, par exemple, tout simplement «Pâtisserie Miss Cream Roll». Donc sans renommer ou traduire le nom de ce dessert typique, vous pouvez ajouter un mot français pour que l’intitulé de votre entreprise respecte la loi. Bon succès à votre commerce! https://www.oqlf.gouv.qc.ca/francisation/entreprises/

Sainz, Caroline
Sainz, Caroline
5 Mois
Répondre à  Anne Marie Parent

Alors Pâtisserie Mademoiselle Cream Roll, car Miss ne fait pas partie du nom du produit.

Robert-Yves Lalonde
Robert-Yves Lalonde
5 Mois

Il aurait suffi que PME-MTL du Centre-Ouest et ses partenaires soient proactives en amont et informent sans tarder les candidates boursières retenues (dont Miss Machin) des dispositions de la Charte de la langue française en matière d’affichage, pour que le processus de sélection et sa conclusion aboutissent tout doucement, fluide, en langue commune montréalaise.

Vous pourriez aussi aimer ces articles
Escouade mobilité déneigement

L’entreprise Boily déneigement cesse ses activités

  Laissant plusieurs personnes et entreprises sans déneigement en plein mois de…
Itinérance

Contenants de boissons: où les déposer à Ahuntsic-Cartierville?

Depuis le 1er novembre 2023, la modernisation de la consigne est entrée…

Louer ou acheter? Le livre de Stéphane Desjardins fait jaser

Rédacteur en chef du Journal des voisins, Stéphane Desjardins est également journaliste…

Deux épiceries Provigo deviennent Maxi à Ahuntsic

Annoncée depuis plusieurs mois, la transformation de deux épiceries Provigo en Maxi…