L’épicerie Provigo au coin de la rue Rancourt et du boulevard Henri-Bourassa Est fermera le 11 avril 2024 et sera convertie en Maxi. (Photo: Anne Marie Parent, JDV)

Annoncée depuis plusieurs mois, la transformation de deux épiceries Provigo en Maxi se fera cet hiver et ce printemps à Ahuntsic. Les gestionnaires de ces épiceries précisent les dates des travaux, tandis que le Journal des voisins s’interroge sur les solutions de rechange durant les semaines de fermeture.

Le Journal des voisins avait annoncé la nouvelle cet automne. Le Provigo Vaillant-Chartrand situé au 10455, boulevard Saint-Laurent est le premier à fermer ses portes le 18 janvier à 17 heures. Selon le directeur Guillaume Chartrand, les rénovations devraient durer de 12 à 14 semaines, jusqu’à l’ouverture du Maxi vers la fin du mois d’avril.

Après 12 ans à travailler dans Ahuntsic, M. Chartrand ne sera pas aux commandes du nouveau Maxi, mais deviendra propriétaire du Provigo de l’Avenue du Parc. La nouvelle épicerie sera gérée par un directeur corporatif de la bannière Maxi.

Le deuxième Provigo logé au 2323, boulevard Henri-Bourassa Est fermera le 11 avril prochain pour une réouverture le 18 juillet. Josée Lapointe, directrice du magasin, restera en poste sous la nouvelle bannière.

Située tout près d’Ahuntsic-Cartierville et fréquentée par des résidents de notre arrondissement, l’épicerie Provigo Lacroix-Saint-Laurent, au 8570, boulevard Saint-Laurent, annonce sa fermeture le 22 janvier, et ce, jusqu’au 2 mai. La directrice actuelle, Sandra Lacroix, deviendra propriétaire du Provigo à Saint-Sauveur. Le nouveau Maxi sera lui aussi géré par un directeur corporatif de la bannière Maxi.

Les employés

Les gestionnaires des trois Provigo visés par les changements ont confirmé au Journal des voisins que tous les employés seront réaffectés s’ils le désirent dans un Maxi de leur choix. Personne ne perd son emploi.

On peut se tourner vers la livraison à domicile en attendant que la nouvelle épicerie ouvre ses portes. (Photo- Maria Lin Kim, courtoisie unsplash.com)

Les solutions de remplacement dans le quartier

Une des options à envisager est bien sûr la livraison à domicile. Si elle ne plaît pas à tous, elle peut dépanner, en attendant que les nouvelles épiceries Maxi ouvrent leurs portes. Le Journal des voisins avait recensé les coûts de livraison dans les principaux commerces d’alimentation de l’arrondissement en juillet 2023.

Par ailleurs, d’autres commerces offrent des services d’alimentation, que l’on pense aux boucheries, poissonneries, fruiteries ou boulangeries, à distance de marche ou de voiture ou encore à vélo.

Un nouveau Walmart a aussi ouvert ses portes au Marché Central cet automne (2023) pour une plus grande offre de services alimentaires dans ce secteur.

Pour palier la fermeture du Provigo du boulevard Saint-Laurent près de la rue Prieur, au nord de la rue Fleury, le Journal des voisins a créé pour ses lecteurs deux cartes répertoriant les autres épiceries du quartier et ainsi vous faciliter la vie.

À distance de marche, en minutes et en kilomètres

Trajets à pied de 2 km ou moins vers les épiceries avoisinantes, à partir du Provigo qui ferme ses portes le 18 janvier 2024. (Carte: Google Maps. Infographie: Philippe Rachiele, JDV)

Si on se déplace à vélo, distance en minutes et en kilomètres

Trajets à vélo de 15 minutes ou moins en passant par des pistes sécuritaires, vers les épiceries avoisinantes, à partir du Provigo qui ferme ses portes le 18 janvier 2024. (Carte: Google Maps. Infographie: Philippe Rachiele, JDV)

En ce qui concerne le Provigo sur Henri-Bourassa Est, les commerces sont aussi nombreux, même s’ils sont plus spécialisés.

Un bon nombre de commerces d’alimentation se trouve déjà près de l’épicerie Provigo du boulevard Henri-Bourassa Est. (Image: Google Maps)

Le covoiturage, une solution possible

À la suite de la fermeture du Marché Tradition dans le quartier Youville en janvier 2023, une citoyenne d’Ahuntsic-Cartierville, Marie-Hélène Cournoyer, a créé une page Facebook pour permettre aux voisins de s’entraider en partageant leur voiture ou une Communauto pour faire leurs courses.

D’abord mis sur pied pour les résidents de Youville, mais maintenant ouvert à tous les résidents d’Ahuntsic-Cartierville, ce nouveau service de covoiturage fait partie des solutions possibles pour diminuer les effets négatifs de la fermeture temporaire des Provigo.

Simple d’utilisation, la page Covoiturage et achat local Ahuntsic invite les personnes intéressées à faire une demande d’accès au groupe et à respecter les règles d’usage. Les membres peuvent demander ou offrir un covoiturage et par la suite se coordonner pour se rencontrer.

«C’est idéal pour faire toutes les courses, que l’on pense à l’épicerie, aux magasins de vrac ou même pour aller porter des déchets à l’Écocentre», affirme Mme Cournoyer. À ce jour, son groupe compte une soixantaine de membres.

Remerciements à Philippe Rachiele pour la recherche et la cartographie.



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
2 Commentaires
Les plus vieux d'abord
Nouveau d'Abord Avec le plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Demontigny Lise
Demontigny Lise
2 Mois

Est ce que le service de livraison sera toujours disponible (sans faire l’épicerie en ligne mais en magasin )? Pour l’épicerie Provigo Vaillant, j’ai posé la question à plusieurs reprises, sans avoir de réponse. Ce serait vraiment dommage … Personnellement j’aime beaucoup mieux faire mon épicerie en personne qu’en ligne … à suivre …

Anne Marie Parent
Répondre à  Demontigny Lise

Bonjour Mme Demontigny, voulez-vous savoir s’il sera possible d’aller à une autre épicerie que celle qui fermera près de chez vous et de faire livrer après avoir magasiné et payé sur place? Ou bien vous demandez si pendant les travaux il sera toujours possible d’aller à votre épicerie et de faire livrer par la suite? Pouvez-vous préciser votre question, afin que notre journaliste s’informe auprès du directeur ou de la directrice? C’est auprès du Provigo Vaillant en particulier que vous vouliez vous informer, n’est-ce pas? Merci d’avance pour vos précisions!

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Louer ou acheter? Le livre de Stéphane Desjardins fait jaser

Rédacteur en chef du Journal des voisins, Stéphane Desjardins est également journaliste…

Deux nouveaux commerces s’établissent sur la rue Lajeunesse

PME MTL Centre-Ouest, en collaboration avec l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville et l’Association commerciale et…

Désert alimentaire: un marché de fruits et légumes à la Station Youville

Cet été, les citoyens de Youville peuvent faire leurs emplettes en plein…
Escouade mobilité déneigement

L’entreprise Boily déneigement cesse ses activités

  Laissant plusieurs personnes et entreprises sans déneigement en plein mois de…