Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

Pour un boulevard Papineau urbain, pour tous

Journée de mobilisation de la Coalition, un succès!

Publié le 21/09/2017
par Christiane Dupont

Aux aurores, les Ahuntsicois souhaitaient la bienvenue à leurs concitoyens de la banlieue en leur proposant « un boulevard Papineau viable pour tous ». (Photo: Jacques Lebleu)

Plusieurs événements sont venus marquer la journée du jeudi 21 septembre, dans le Sault-au-Récollet et un peu plus à l’ouest: le tout en lien avec le boulevard Papineau, la circulation de transit, et l’autoroute 19.

D’abord, levés tôt, une dizaine de braves représentant la Coalition pour un boulevard Papineau urbain ont étendu leur bannière devant le viaduc au-dessus de l’entrée du Pont-Papineau en provenance de Laval. Ce faisant, ils ont été vus par des centaines d’automobilistes en transit vers leur boulot qui les ont joyeusement encouragés par leurs klaxons.

Par la suite, une pétition de 10 800 noms a été remise au représentant de la députée de Crémazie Marie Montpetit, Jonathan Boursier, au bureau même de la députée.

Remise de la pétition de 10800 noms au bureau de Marie Montpetit (Photo: Jacques Lebleu)

Finalement, une manifestation d’une cinquantaine de personnes, y compris plusieurs élus et candidats municipaux et le député Amir Khadir, de Québec Solidaire, qui a donné son appui à la Coalition, s’est déroulée à l’heure du retour à la maison, angle Papineau et Henri-Bourassa, toujours pour sensibiliser les automobilistes qui roulent vers Laval de l’importance du trafic de transit dans le quartier.

Amir Khadir a déclaré: «Je suis persuadé que dans cette bataille, la population va gagner au bout du compte. Car ce qui a été fait jusqu’à présent semble avoir ébranlé les décideurs. Évidemment, il ne faut pas être naïf, la bataille n’est pas gagnée. L’idée, c’est de voir que les promesses se réalisent. Faut pas lâcher! Je serai toujours à vos côtés dans cette bataille.»

Amir Khadir

La Coalition veut un boulevard urbain viable pour tous, y compris les gens de la banlieue, mais supportable pour les gens du Sault-au-Récollet et de tout Ahuntsic.

À ce stade, le ministre Lessard a bien dit, dans son intervention à l’Assemblée nationale mardi que, lui, privilégie l’option d’un boulevard urbain avec aménagements de type autoroutier.

« Nous nous réjouissons que le ministre ait évoqué l’idée d’un boulevard urbain dans le dossier de l’autoroute 19, a lancé Raphaëlle Dancette co-porte-paroles de la Coalition. Dans l’attente d’un scénario clair présentant toutes les caractéristiques d’un boulevard urbain, nous continuerons à exercer une pression sur le gouvernement.»

Élus municipaux et engagements

Interviewé par journaldesvoisins.com, la candidate de Projet Montréal, à la mairie de l’arrondissement, Émilie Thuillier, a mentionné, entre autres:

«Nous, on ne veut pas d’autoroute. Si on veut élargir, d’accord pour un boulevard urbain, mais un vrai boulevard urbain et qu’il n’y ait pas plus de voitures qui entrent dans Ahuntsic-Cartierville et pas plus de voitures qui entrent par ici.»

De son côté, le candidat de l’Équipe Coderre pour la mairie d’arrondissement, Harout Chitilian, a mentionné qu’il appuyait la position de la candidate locale. Lorraine Pagé, conseillère du Sault-au-Récollet.

Mme Pagé avait déjà affirmé qu’elle était en faveur d’un boulevard urbain, mais pas du parachèvement d’une autoroute, et encore aujourd’hui, elle le confirmait.

Il semble que le maire Coderre ait lui aussi décidé d’appuyer cette position, selon M. Chitilian.