Cheval à ressort brisé, parc Nicolas-Viel
Cheval à ressort brisé, parc Nicolas-Viel (Photo: arrondissement Ahuntsic-Cartierville)

Voilà plusieurs mois que les citoyens n’ont plus de nouvelles du cheval brun sur lequel s’amusaient les enfants au parc Nicolas-Viel. Faites-vous partie des inquiets? Rassurez-vous! Après avoir mené l’enquête, il semblerait que cette mystérieuse affaire soit maintenant résolue. 

Disparu depuis le printemps

Lors du conseil d’arrondissement de septembre, un citoyen a fait état de la disparition du petit cheval brun de l’espace de jeux pour enfants du parc Nicolas-Viel. On aurait perdu sa trace depuis le début de l’été.

Zèbre restant en place dans son aire de jeux du parc Nicolas-Viel, sans le cheval (Source : arrondissement Ahuntsic-Cartierville)

Sans son ami le cheval, le petit zèbre qui trônait fièrement à ses côtés se trouve désormais bien seul au milieu du grand cercle de sable. 

A-t-il été dérobé? S’est-il éclipsé pour aller gambader quelque part au-delà de la rivière des Prairies? Une chose est certaine, ce petit cheval harnaché d’un licou et d’une selle marron n’est plus dans l’espace qui lui était réservé et semble manquer autant aux petits qu’aux grands enfants. 

Situé au bord de la rivière, ce parc accueille de nombreux promeneurs chaque jour et propose diverses activités telles le tennis ou encore le patinage. C’est un lieu privilégié pour les résidants, qui sont soucieux de la gestion et du bon entretien de ses différents aménagements.

Selon le lanceur d’alerte, le parc serait visité par au moins 50 enfants et 30 parents chaque jour. L’arrondissement, qui ne dispose pas de statistiques quant au nombre de visiteurs, ne peut toutefois confirmer cette affirmation.

Localisation du parc Nicolas-Viel (Source : Google Maps)
Localisation du parc Nicolas-Viel (Source : Google Maps)

Histoire d’un bris 

Nous savons désormais ce qu’il est advenu de ce cheval à ressort de couleur marron.

« Le cheval sur ressort brun au parc Nicolas-Viel a été enlevé à la suite d’un bris », déclare Emilie Miskdjian, chargée de communication à l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville.

A priori, l’objet aurait cédé au niveau de son ressort.

Cheval à ressort brisé, parc Nicolas-Viel (Source : arrondissement Ahuntsic-Cartierville)
Cheval à ressort brisé, parc Nicolas-Viel (Source : arrondissement Ahuntsic-Cartierville)

« La base de béton sur laquelle était fixé le cheval aurait été retirée », ajoute-t-elle.

Ceci explique pour quelle raison il ne reste aujourd’hui aucune trace du jouet urbain en question. Après avoir constaté la casse, l’arrondissement a choisi de le retirer afin d’envisager un futur remplacement.

Des travaux d’aménagement en 2019

En 2019, la mairie d’arrondissement avait prévu un budget d’environ 1,5 millions de dollars afin d’entreprendre des travaux d’amélioration dans le parc. 

« La dépense finale devrait être un peu inférieure à ce montant », clarifie Emilie Miskdjian. 

Les travaux, débutés l’année dernière, ont été complétés cette année afin notamment de stabiliser la berge, la naturaliser et réaménager son accès. La chargée de communication précise qu’il était question de « mettre en valeur certaines vues sur la rivière ».

Lors d’une consultation publique organisée en juin 2018, les citoyens ont exprimé leurs attentes concernant l’avenir du parc. Ils ont formulé en priorité le besoin d’un aménagement d’espaces « conviviaux et sécuritaires » autour de son chalet. 

Localisation des aires de jeu et du chalet dans le parc Nicolas-Viel (Source : Google Maps)
Localisation des aires de jeu et du chalet dans le parc Nicolas-Viel (Source : Google Maps)

En ce qui concerne l’amélioration des espaces destinés aux enfants, ce sont notamment les balançoires qui ont été remplacées. La zone d’atterrissage a également été refaite afin d’installer un revêtement moins dur que la couche de sable qui avait durci au fil des années. Enfin, l’arrondissement a apporté de légers correctifs à certains modules afin de conformer les espaces de jeu aux normes actuelles.

« Les modules de jeu ne présentaient pas de dommages ou de défauts significatifs et [que], lors de la consultation publique, les citoyens ont exprimé le souhait de ne pas agrandir les aires de jeu », explique la chargée de communication. 

Selon Emilie Miskdjian, c’est pour ces raisons que les deux aires de jeu du parc Nicolas-Viel n’ont pas été refaites dans leur totalité à l’occasion de ce projet de réaménagement. Cela pourrait expliquer l’endommagement progressif du cheval à ressort et donc son bris. 

Un replacement à venir

Les responsables se renseignent actuellement afin de procéder à un replacement du jouet. Selon leurs évaluations et compte tenu de l’hiver approchant, il faudra attendre au moins l’été 2021 pour que le petit cheval puisse faire son grand retour. 

Sera-t-il question de l’original ou d’une copie? Seuls les enfants pourront le savoir.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Le coin des commerçants – Semaine du 2 octobre 2020

La Promenade Fleury Halloween et confinement! Afin de souligner l’Halloween en cette…

Parents et jeunes ripostent à la délocalisation de Sophie-Barat

Les parents des jeunes de 1ère et 2e secondaire de l’école Sophie-Barat…

Prison Tanguay: Toujours aucun projet de redéveloppement

En 2016, la prison Tanguay a dû fermer ses portes en raison…

COVID-19 : le nombre de nouveaux cas en baisse à Ahuntsic-Cartierville

Pour la deuxième semaine consécutive, le nombre de nouveaux cas confirmés de…