Apparence que pourrait prendre le site Louvain Est (Source : OCPM)
L’emplacement du site Louvain Est (Source : Ville de Montréal)

Une séance de questions-réponses en ligne organisée par l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) avait lieu hier soir afin d’aborder plusieurs enjeux liés au site Louvain Est. 

Le tout fait partie de la démarche de sondage des citoyens concernés par ce grand projet qui touchera l’ancienne fourrière municipale. 

Le projet envisagé par Solidarité Ahuntsic et l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville consiste à transformer le site en un écoquartier comprenant de 800 à 1000 logements ainsi que plusieurs services pour les résidants. De nombreuses nouvelles propositions ont aussi été annoncées cette semaine

Des citoyens inquiets

Comme le projet du site Louvain Est compte une multitude d’aspects très novateurs, beaucoup de citoyens des environs se sentent interpellés par la démarche de l’OCPM. La séance de questions-réponses a d’ailleurs duré un peu plus de trois heures! 

Une partie du terrain Louvain Est (Photo : jdv – Philippe Rachiele)

La consultation tenue mercredi soir 21 avril ne visait pas à connaître l’opinion des citoyens – la séance d’audition des opinions débutera le 11 mai prochain – mais plusieurs résidants du secteur semblaient avoir des doutes, notamment par rapport à la hauteur des bâtiments. En effet, certains immeubles du futur site Louvain Est atteindront dix étages, ce qui représentera un contraste important avec les quartiers résidentiels autour de l’ancienne fourrière municipale. 

Annie Laurin, conseillère en aménagement à la Ville de Montréal, a expliqué la logique derrière cette décision. 

« Ça aurait été impossible de créer un cadre de vie avec des espaces publics et beaucoup de verdissement en se limitant à trois ou quatre étages partout. De plus, comme il y a de moins en moins de terrains intéressants à développer près des stations de métro, il est certain que le potentiel du site doit être maximisé. »

Un citoyen a aussi posé une question au sujet de la sécurité des enfants sur le site. Les immeubles seront construits à proximité du chemin de fer qui relie les gares Sauvé et Saint-Michel–Montréal-Nord. Des lignes à haute tension d’Hydro-Québec passent également près du site Louvain Est. 

« À l’heure actuelle, il n’y a aucune norme en ce qui a trait aux lignes à haute tension, a déclaré Mme Laurin. Par rapport à la voie ferrée, c’est une distance de 60 mètres qui sépare le premier bâtiment de l’emprise du Canadien national. Il faudra cependant veiller à ce qu’il n’y ait pas de trou dans la clôture. »

Le secteur accueillera sans doute plusieurs familles, étant donné l’établissement prévu d’une école primaire sur le site afin d’accommoder les résidants. 

Grande proportion de logements sociaux

Tel qu’annoncé par les organisateurs du projet, un minimum de 50 % des logements réalisés sur le site sera constitué de logements sociaux et communautaires. La nouvelle a été accueillie très favorablement par les organismes communautaires de l’arrondissement, mais plusieurs citoyens ont posé la question suivante : le projet Louvain Est serait-il en train de créer un ghetto? 

« La Ville de Montréal sera responsable de la mixité sur le site », a souligné Daniel Legault, conseiller en aménagement à la Ville de Montréal. « Notre perspective est de créer un milieu vibrant et viable… une communauté où il y aura une cohabitation harmonieuse entre les résidants. Le site Louvain va comprendre une grande variété de services afin de répondre aux besoins de tous ceux qui y vivent. »

En plus d’une école publique, le nouveau quartier offrira des commerces, une serre et des services communautaires. 

L’accent sur l’environnement

Comme dans tout nouveau projet de nos jours, les citoyens s’attendent à ce que les enjeux environnementaux soient mis au premier plan. La construction éventuelle d’une serre sur le site Louvain Est permettra de contribuer au mouvement d’agriculture urbaine, et les toits des bâtiments seront aussi mis à profit. Même si les toits sont blancs sur la maquette du projet, il semble qu’une idée novatrice soit plutôt prévue! 

« La proposition est d’avoir des toits bleus, permettant de stocker temporairement de l’eau de pluie sur le toit afin de contrôler le débit de l’écoulement et ainsi éviter une surcharge sur le réseau d’égouts en période de fortes pluies. Des jardins seront aussi aménagés sur les toits », a expliqué Daphne Ferguson, coordonnatrice du comité de pilotage Louvain Est. 

La consultation de l’OCPM est encore jeune, et toutes ces nouvelles idées risquent de faire jaser dans les prochaines semaines! Les citoyens peuvent d’ailleurs donner leur opinion sur le site de l’OCPM dès maintenant.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles
Léa Delambre - Tatiana Gordoa - Maude Lessard-Montreuil - pour le défi Cours Poulette 1 000 km pour 1 000 $ versés à Égale action pour la promotion du sport chez les femmes et les filles - Crédit Leila Fayet

Cours poulette ! Le défi sportif de trois jeunes femmes pour en aider d’autres

Trois jeunes femmes courent régulièrement depuis janvier 2022, notamment dans les rues…

Une murale qui suscite des réactions «mur-à-mur»

Du coin Henri-Bourassa et Péloquin, un halo de couleur attire l’œil, juste…
Cuisine modulable - Autour du bébé - Crédits : Autour du bébé

L’OBNL Autour du bébé renaît dans de nouveaux locaux sur la Promenade

Le Centre de ressources périnatales Autour du bébé a déménagé ses pénates…

Des disparités subsistent dans la couverture vaccinale à Ahuntsic-Cartierville

Malgré des progrès indéniables liés aux efforts ciblés menés par le Centre…