La table interactive Tovertafel, installée au CHSLD Laurendeau. (Photo: Toma Iczkovits, collaboration spéciale)

La Fondation d’Ahuntsic et Montréal-Nord a fait don au Centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) Laurendeau d’une Tovertafel, une table ludique et interactive pour les personnes souffrant de troubles cognitifs. C’est la toute première table semblable dans le réseau local de services à la personne, à Ahuntsic-Cartierville et Montréal-Nord.

Mardi 7 mars, le CHSLD Laurendeau organisait l’inauguration de sa toute nouvelle table ludique Tovertafel, une technologie innovante venue des Pays-Bas qui démontre un réel impact sur les personnes souffrant de démence et autres troubles cognitifs.

Appelée couramment «table magique» (traduction littérale du néerlandais), cette thérapie par le jeu consiste en un projecteur évolué dont les images lumineuses dirigées sur une table sont interactives au toucher. Cette technologie dotée d’une intelligence artificielle a été créée par une ingénieure en design industriel d’Amsterdam, Hester Anderiesen Le Riche, directrice générale et fondatrice de la compagnie Tover.

L’acquisition de cette table, déjà très populaire auprès des résidents du centre d’hébergement, a été rendue possible grâce au don de la Fondation d’Ahuntsic et Montréal-Nord. Myrna Aoun, coordonnatrice responsable de l’hébergement du CHSLD Laurendeau, se dit «privilégiée» et parle d’un «moyen très efficace» pour le déconditionnement des impacts sociaux et physiques de la pandémie sur les résidents.

Des effets instantanés

Visant à améliorer la qualité de vie des personnes présentant des troubles cognitifs ou des troubles mentaux, la Tovertafel stimule quatre des domaines principaux du cerveau de l’utilisateur.

Simple d’utilisation, ses effets sont immédiats sur l’amélioration de l’interaction sociale, mais aussi sur les stimuli cérébral et mémoriel. L’activité physique, cognitive, sociale et sensorielle de l’utilisateur est ainsi largement améliorée.

Basée sur la recherche et la co-conception (entre les experts et les utilisateurs de la Tovertafel), cette technologie innovante favorise une réduction notable de l’apathie, bien qu’elle soit en perpétuel développement.

Michel Olivier Girard, porte-parole, et Catherine St-Amour, directrice générale de la Fondation d’Ahuntsic et Montréal-Nord. (Photo: Toma Iczkovits, collaboration spéciale)

Une expérience réussie

Ce mardi, une quinzaine de résidents ont pu assister ou participer à la phase test de la Tovertafel, lors son inauguration au CHSLD Laurendeau. Le comédien Michel Olivier Girard, porte-parole de la Fondation d’Ahuntsic et Montréal-Nord, était présent sur place pour couper le ruban et animer l’événement. [NDLR: Le Journal des voisins avait fait présenté M. Girard dans le Mag papier d’avril 2020 à la page 17]

Quatre résidentes du CHLSD Laurendeau se sont ensuite essayées à cette table ludique, avec l’aide d’une technicienne en loisirs. Plusieurs jeux ont été menés par les dames, qui se sont esclaffées tout en interagissant avec les hologrammes projetés sur la table: jeu de ballon de plage, jeu de la taupe, karaoké visuel aux classiques fredonnés à tue-tête, etc.

Lors d’un jeu interactif, les participantes se bousculent même pour attraper leur hologramme; une employée s’approche quelque peu inquiète, mais l’une des quatre copines lui lance bien vite: «On ne se chicane pas, on se taquine! Vous devriez le savoir depuis le temps!» d’un air plaisantin.

L’expérience est donc une réussite auprès des résidents du centre d’hébergement: l’euphorie est palpable autour de la table et l’interaction sociale est vivement augmentée.

La table interactive Tovertafel, installée au CHSLD Laurendeau. (Photo: Toma Iczkovits, collaboration spéciale)

Un don significatif

L’acquisition de la Tovertafel a été rendue possible grâce à une levée de fonds (sous forme de tournoi de poker), organisée par la Fondation d’Ahuntsic et Montréal-Nord avec Michel Olivier Girard, durant laquelle 20 000 $ ont été amassés!

Catherine St-Amour, directrice générale de la Fondation, explique qu’il s’agit de la première levée de fonds pour un achat spécifique. Ayant pour mission d’améliorer la santé et le bien-être de la population du territoire, la Fondation permet ainsi l’achat de matériel médical ou de loisir, comme des vélos adaptés aux personnes âgées au CHSLD Légaré en 2019.

L’Hôpital Fleury, les Centres locaux de services communautaires (CLSC) et les CHSLD du territoire Ahuntsic–Montréal-Nord récoltent ainsi les fruits des divers leviers de financement de la Fondation, dont les dons du grand public et des entreprises.

Bien qu’elle soit toute nouvelle, un calendrier d’utilisation de la Tovertafel est déjà mis en place pour les 300 résidents du CHSLD Laurendeau et leurs proches, montrant le vif intérêt pour cette machine révolutionnaire.

Myrna Aoun témoigne en effet que les participants à l’expérience lui réclament d’y rejouer «plusieurs fois par semaine», et parle d’une table magique que «tous les CHSLD aspirent à avoir».

 



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Yvon Blanchet, champion de course à 68 ans

Yvon Blanchet a remporté 3 médailles d’or à 68 ans en course à pied…
Prévenir les chutes

Chutes des aînés, l’indispensable prévention

C’est une véritable épidémie. Les chutes graves nécessitant souvent une hospitalisation touchent…
CLSC CHSLD St-Joseph-de-la-Providence rue Bois-de-Boulogne (2)

Dossier santé – Ahuntsic-Cartierville s’adapte aux nouvelles réalités de santé mentale

L’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville est un large territoire, sur lequel le CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal…

Des défibrillateurs externes automatisés disponibles dans Ahuntsic

À la Saint-Valentin, comment se porte votre cœur? Littéralement? En cas d’arrêt…