Visuel d’inspiration de ce que pourrait avoir l’air l’étang du parc Ahuntsic une fois les travaux terminés. L’arrondissement tient à préciser qu’il ne s’agit pas du rendu définitif de l’étang. (Crédit illustration: Firme Rousseau-Lefebvre)

L’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville a dévoilé le projet de réfection de l’étang du parc Ahuntsic, dont le chantier commence en septembre. Votre média, Journaldesvoisins.com, avait abordé le sujet il y a quelques semaines, en attente des développements dans ce dossier.

C’est un étang à l’aspect plus « naturel » que les citoyens pourront admirer une fois le chantier terminé, quelque part en mai ou juin 2022, a précisé le responsable du projet, lors d’une rencontre avec les médias du 9 juin dernier.

Comme l’avait annoncé Journaldesvoisins.com en mars, le chantier commencera donc à la fin de l’été (fin août ou début septembre) et sera interrompu par la saison froide, en décembre, pour reprendre au printemps, a précisé Jérôme Janelle, architecte paysager de l’arrondissement.

« On ne voulait pas commencer immédiatement et laisser le chantier en plan tout l’été, parce que nous devons commander certains équipements spécialisés, et nous craignons ne pas les obtenir rapidement, a-t-il précisé. On ne veut pas priver l’accès à l’étang tout l’été. »

Le chantier inclut une réfection des pentes et de la membrane d’étanchéité, réalisée par d’importants travaux d’excavation.

« L’étang sera un peu plus profond, car nous voulons lutter contre les plantes envahissantes et les algues », dont les phragmites, reprend M. Janelle.

Bye-bye le jet d’eau

Le projet prévoit aussi l’ajout de marais filtrants pour améliorer la qualité de l’eau. Toutefois, le jet d’eau disparaîtra. Une cascade sera ajoutée à l’extrémité est du bassin.

« Ces changements s’inscrivent dans l’orientation choisie depuis les consultations tenues avec les citoyens en 2017, précise Jean-François Desgroseillers, directeur de cabinet au Bureau des élus de l’arrondissement. Les gens voulaient un étang au look le plus naturel possible. D’autant plus que le jet d’eau ne suffit pas à épurer l’eau. Son efficacité ne dépasse pas 50% des besoins. La cascade et le marais filtrant seront beaucoup plus efficaces pour assurer la qualité de l’eau. »

Les équipements électromécaniques alimentant la cascade et l’étang (qui alimentaient le jet d’eau), situés près du stade Gary-Carter, seront mis à jour. Un espace plus intimiste, propice à la contemplation, sera aménagé près de la cascade.

Le projet inclut aussi l’instauration d’une placette avec mobilier urbain, dans la « presqu’île » au centre du bassin, près du parc à chien et du stade Gary-Carter. Sa superficie est d’environ 10 X 20 mètres. Précisons que l’étang mesure environ 120 mètres de long par 25 à 50 mètres de large, selon l’endroit.

Huit tables de bois endommagées seront remplacées par des tables en plastique recyclé, plus durables. Une dizaine de bancs de plastique recyclé sont actuellement disposés tout autour de l’étang; plusieurs seront déplacés et réinstallés après le chantier, dont trois sur la nouvelle placette.

Points de vue sur l’étang

Il n’y aura aucun trottoir autour de l’étang, comme celui du lac des Castors, dans le parc du Mont-Royal. Le sentier prévu en fait le tour sans jamais s’y approcher de trop près, mais offrira de nombreux points de vue.

Le sentier d’asphalte entre le stationnement de l’aréna et l’aire de jeu sera refait. Les cyclistes conservent aussi l’accès au parc avec l’axe multifonctionnel qui fait le lien entre les deux tronçons de la piste Prieur, ainsi que celui qui relie l’édicule du métro Henri-Bourassa à l’aire de jeu.

« Nous allons installer plusieurs panneaux avec beaucoup de visuels, pour que le public puisse découvrir le nouveau design », ajoute Jérôme Janelle. Le chantier coûtera 2 322 209$ et l’entrepreneur est la firme Charex Inc. Précisons que la firme Rousseau Lefebvre a conçu le design de l’étang. Elle a aussi travaillé à la réfection du parc Nicolas-Viel.

Plusieurs chantiers

Trois chantiers seront menés simultanément dans le parc à l’automne, avec la réfection du skatepark et la transformation du stade Gary-Carter. Les entrepreneurs ne sont pas encore choisis pour ces deux chantiers. Ils le seront fin août, début septembre.

La circulation sera maintenue dans le parc entre ces chantiers. L’objectif est de terminer le skatepark cette année. Pour le stade Gary-Carter, le chantier prendra fin au printemps 2022.

« Ces trois chantiers sont d’une grande complexité », conclut Jean-François Desgroseillers.

S'abonner
me prévenir de
guest
2 Commentaires
Les plus vieux d'abord
Nouveau d'Abord Avec le plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Séguin François
Séguin François
4 Mois

Beau projet mais est-ce vraiment nécessaire d’asphalter (produit pétrolier) un sentier piétonnier? De la gravelle ne ferait pas l’affaire? Merci.

Lachapelle Pierre

Il aurait été intéressant et instructif de voir le ou les plans du résultat final, résultat annoncé avec beaucoup de mots de la part des responsables, qui au final n’éclairent pas plus les citoyens. Est-ce que le profil de l’étang est modifié, est-ce que la surface de l’étang est agrandie etc. etc. La renaissance du parc Ahuntisc entre 1990 et 1994 avait coûté 3 millions $. La reconstruction de l’étang en 2021-2022 va coûté plus de 2 millions $. Est-ce qu’il y a un ou une pilote aux commandes ?

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Guêpes : Le compte à rebours est commencé

« On habite chez les insectes, c’est normal d’en rencontrer de temps…
rue piétonne fleury ouest 24 juin photo PR (9)

Été 2021: usez vos souliers sur les rues piétonnes déjà existantes

Sera-t-il possible de se promener de façon sécuritaire en pleine rue sur…

Vif succès des Boîtes Mai dans Ahuntsic-Cartierville

Une initiative qui cadre bien avec le Jour de la Terre, les…

Riverains privés de leur ruelle: la Ville doit exproprier, selon un expert

Une injonction a été expédiée au nouveau propriétaire de la ruelle située…