Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

Un TOD à la gare Bois-Franc de Cartierville

Publié le 03/05/2019
par Philippe Rachiele
Diapo à la consultation du TOD Bois-Franc (Photo : jdv - Philippe Rachiele) Ahuntsic Cartierville Montréal

Diapo à la consultation du TOD Bois-Franc (Photo : jdv – Philippe Rachiele) Ahuntsic Cartierville, Montréal

Un TOD, vous connaissez? Un quoi ? Un quartier axé sur le transport en commun et actif [en anglais, un Transit Oriented Developement – TOD]. Ça se discute ici et là… Récemment, conjointement avec l’arrondissement de Saint-Laurent, Ahuntsic-Cartierville a réuni citoyens, élus, fonctionnaires et urbanistes autour de l’idée de faciliter la création d’un quartier axé sur le transport en commun et actif. Ce TOD serait créé  dans le périmètre d’un kilomètre autour de la gare Bois-Franc de Cartierville qui fera partie du REM dans quelques années.

Comme la gare est à cheval sur la frontière d’Ahuntsic-Cartierville et de St-Laurent, la consultation réunissait près de 80 citoyens, élus et fonctionnaires de ces deux arrondissements ainsi que les urbanistes Maude Brochu et Valérie Charest de la firme d’architecture Provencher Roy.

«L’objectif du TOD est de construire pour que les citoyens puissent vivre avec tous les services présents à distance de transport collectif et actif sans avoir besoin de la voiture à tous les jours», ont mentionné les urbanistes à l’occasion de cette présentation  des quartiers entourant la gare.

Bien qu’une des pièces centrales d’un TOD soit la gare, les urbanistes ont mentionné que l’idée était de créer un TOD, pas seulement pour les navetteurs, mais aussi pour les citoyens.

Déception

Le fait d’apprendre que que la ligne orange ne serait pas prolongée de 1,5 kilomètre au métro Côte-Vertu afin de relier  la gare Bois-Franc, et ainsi constituer une vraie gare intermodale, a suscité une vive déception.

Selon l’analyse foncière (carte ci-dessus) près d’un tiers de la zone TOD autour de la gare fait partie d’Ahuntsic-Cartierville et consiste surtout en une zone «à requalifier» (NDLR: changer le zonage).  La partie de St-Laurent quant-à-elle consiste à transformer le cadre bâti actuel (en rouge), et à construire sur les derniers terrains du quartier Bois-Franc (en bleu).

Les citoyens ont été invités durant la soirée à participer à trois tours de table de 15 minutes pour que les deux administrations respectives puissent recueillir leurs idées d’un TOD idéal;  les sujets étant le cadre bâti, le transport collectif et véhiculaire, l’environnement, la vie de quartier et le transport actif.

Par la suite, une plénière a réuni les participants afin de brosser un résumé des idées recueillies.

Pour la suite des choses, une «charrette d’idéation» aura lieu le 16 mai prochain, suivi de la préparation de trois propositions d’aménagement à l’été 2019.  Si tout se déroule comme prévu, un programme fonctionnel avec des outils réglementaires sera soumis en novembre. Il y aura, par la suite, le dépôt final en décembre 2019.

Hausse-Logements ?

Journaldesvoisins.com a demandé à la mairesse d’Ahuntsic-Cartierville si la transformation du quartier autour du TOD n’allait pas créer de pression à la hausse sur le prix des logements à proximité.  Mme Thuillier a souligné que la «stratégie d’inclusion» qui sera implantée en 2021 obligera les promoteurs à inclure 20% de logements sociaux et 20% de logements abordables dans toute nouvelle construction et devrait aider à conserver des logements à prix raisonnables pour les familles.

Les citoyens qui ne pouvaient être présents à la rencontre sur le TOD Bois-Franc peuvent faire part de leurs suggestions à l’adresse courriel du bureau du citoyen de Saint-Laurent au : saint-laurent@ville.montreal.qc.ca .

L’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville n’a pas prévu pour l’instant de TOD pour la gare Du Ruisseau (NDLR : l’autre gare du REM à la frontière d’Ahuntsic-Cartierville) selon Marlène Ouellette, chargée de communication à l’arrondissement. Pour le moment, mentionne Mme Ouellet, l’arrondissement est en cours de planification de deux (2) aires TOD, soit la gare Bois-Franc et les gares Chabanel/Ahuntsic là où se construit déjà un grand projet immobilier sur Sauvé.

Lisez notre article sur les impacts du REM sur Ahuntsic-Cartierville.