Rue Prieur, vue sur la rue Cartier (direction est). (Photo : Séverine Le Page)

Hier, vers 16 h, une brigadière qui sécurisait la traverse à l’intersection de la rue Prieur et de l’avenue Papineau, près de l’École de la Visitation, a été heurtée par une automobiliste. Elle a été transportée dans un centre hospitalier et on ne craint pas pour sa vie. L’éblouissement par la lumière du soleil serait en cause.

[Mise à jour – 16 h]

La conductrice fautive venait de l’ouest sur Prieur et effectuait un virage vers le nord pour rejoindre l’avenue Papineau, direction nord.

« Après avoir fait traverser des gens, la brigadière revenait à son coin de rue où elle attend normalement les jeunes. (…) La conductrice du véhicule n’aurait pas vu la brigadière et l’aurait heurtée. Cette dernière serait tombée au sol », a indiqué Raphaël Bergeron, agent relationniste médias du Service de police de la Ville de Montréal, interrogé par le Journaldesvoisins.com (JDV).

« C’est quand même quelque chose qui nous touche assez fortement. Chaque accident sur le territoire, c’est un accident de trop. Quand quelqu’un est venu me dire qu’une brigadière avait eu un accident et était au sol, je me suis levé de mon bureau et de ma fenêtre je la voyais. Je suis parti à courir, j’étais à l’intersection, j’étais en mesure à parler à ma brigadière », a raconté Jean-Michel Brunet, commandant du Poste de quartier (PDQ) 27.

Effectivement, le poste de police situé à l’intersection Papineau-Fleury Est est à moins de 300 m du lieu de l’événement.

« On ne peut que réitérer qu’il faut faire attention à nos brigadiers, brigadières », a-t-il souligné.

La brigadière, qui est depuis l’accident en arrêt pour accident du travail, portait son manteau jaune fluorescent réglementaire.

L’événement qui s’est produit au moment de la sortie des élèves a donné lieu à quelques commentaires, notamment de parents et de riverains sur les médias sociaux, d’autant que l’Association mobilité active Ahuntsic-Cartierville (AMAAC) a relayé la nouvelle sur sa page Facebook.

« Si une brigadière n’est pas visible, dans un corridor scolaire, nous sommes tous à risque d’être tués en traversant n’importe quelle rue. Dans mon quartier, plus aucun automobiliste n’effectue d’arrêt. (…) Ni l’arrondissement ni la police n’agit. On attend un décès d’enfant », a réagi une internaute.

Rue Prieur vers Papineau, vue vers l’ouest. (Photo : Séverine Le Page)

Selon les services de police, l’intersection en question n’est pas accidentogène. Un constat que réfutent des citoyens.

« C’est extrêmement dangereux. Je peux vous le garantir comme le brigadier qui était là auparavant », a mentionné au JDV la grand-mère bénévole du trottibus qui avait relaté l’accident.

Elle a cité les nombreux véhicules qui transitent par la rue Prieur pour rejoindre l’avenue Papineau, puis le pont vers Laval. Elle énumère les infractions qu’elle a observées, commises par des automobilistes pressés, passage au feu rouge, empiètement sur le passage piéton, etc.

« On n’a pas plus d’accidents à cet endroit-là qu’ailleurs, mais il y a quand même plusieurs attentions spéciales au fil du temps portées à cette intersection dans la dernière année », a prévenu le commandant du PDQ 27.

Il a rappelé que plusieurs interventions ont été faites à cette intersection-là. Il cite notamment l’interdiction de tourner vers le nord sur Papineau quand on vient de l’ouest sur Prieur.

« Aujourd’hui [le lendemain de l’accident], nous avons dépêché notre agent de quartier en sécurité routière à cet endroit-là pour réévaluer le temps de traverse et l’aménagement, parce que c’est quand même une intersection qui a changé au fil du temps, avec la piste cyclable, notamment », a souligné M. Brunet.

Les abords de l’École de la Visitation ont connu des aménagements sécuritaires en 2021 prévus au Programme de sécurisation aux abords des écoles (PSAÉ).

Hier, le JDV rapportait que la Ville de Montréal annonçait encore des mesures pour sécuriser les accès d’une cinquantaine d’écoles dans la métropole dans le cadre du PSAÉ. Six des établissements concernés sont situés sur le territoire d’Ahuntsic-Cartierville.

Le commandant du PDQ 27 a annoncé également que les citoyens ou les élèves de l’école de la Visitation qui souhaitent envoyer des mots de prompt rétablissement ou d’encouragement à la brigadière blessée sont invités à écrire à pdq27@spvm.qc.ca

« Nous nous ferons un plaisir de les lui transmettre », a assuré M. Brunet.

Vous avez apprécié cet article ? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information sur des faits avérés, qui soit vraie, vérifiable et d’intérêt public.

S'abonner
me prévenir de
guest
4 Commentaires
Les plus vieux d'abord
Nouveau d'Abord Avec le plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Manon Côté
Manon Côté
22 Jours

Bon rétablissement mon amie prend soins de toi reviens nous en forme

Claudette Viau
Claudette Viau
17 Jours

Je constate que le Journal est des plus impartial en ce qui concerne l’affichage des commentaires.

Rédaction
Editeur
17 Jours
Répondre à  Claudette Viau

Bonjour Madame,
Il ne s’agit pas d’impartialité, mais de respect de la Netiquette de votre média. L’utilisation du mot tartla a déclenché la non-publication du commentaire associé à ce vocabulaire.
Vous pouvez vous référer à la Netiquette accessible via le menu À propos de puis La Netiquette du journaldesvoisins.com (JDV)
Nous vous remercions de l’intérêt que vous portez à votre média.
La Rédaction

Claudette Viau
Claudette Viau
17 Jours

Perso, je n’ai jamais vu d’automobiliste passer sur la rouge mais j’ai déjà vu des piétons arrêtez au milieu de la rue, sur leur lumière rouge, entrain de pitonner sur leur téléphone à poche. On met toujours la responsabilité sur l’auto mais on ne dit jamais comment çà s’est vraiment passé. Des piétons qui ne respectent pas les autres usagers çà existe alors faudrait peut-être modérer nos transports à toujours mettre la faute sur le dos des conducteurs.

Vous pourriez aussi aimer ces articles
Parc Cinéma sous les étoiles

En juillet, de la culture dans un parc près de chez vous

Les parcs d’Ahuntsic-Cartierville s’animent avec de nombreuses activités gratuites. L’été mettra à…

COIN COMMUNAUTAIRE – Semaine du 18 novembre

Des nouvelles du SNAC Le centre chiropratique optimal d’Ahuntsic ouvrira ses portes…

Haïti célèbre son indépendance

Le 1er janvier est la fête d’indépendance d’Haïti, une date importante à…
Suzanne Bourque bénévole et présidente du CA - Diane Bélanger bénévole au SNAC- Dépannage alimentaire du 1er décembre 2021 - Crédit Leila Fayet

Journée internationale des bénévoles : merci d’être là!

L’Organisation des Nations Unies (ONU) consacre le 5 décembre Journée internationale des…