Outre la députée sortante, Mélanie Joly, cinq personnes ont officiellement posé leur candidature pour briguer les suffrages dans Ahuntsic-Cartierville en vue de l’élection fédérale du 20 septembre.

La libérale Mélanie Joly, qui représente la circonscription depuis 2015, fera face à Ghada Chaabi du Nouveau parti démocratique (NPD), Manon Chevalier du Parti populaire du Canada (PPC), Steven Duarte du Parti conservateur du Canada (PCC), Luc Joli-Cœur du Parti vert du Canada (PVC) et Anna Simonyan du Bloc Québécois (Bloc).

Mélanie Joly, à la recherche d’un troisième mandat

Élue pour la première fois sous la bannière du Parti libéral du Canada (PLC) en 2015, Mélanie Joly cherche à être réélue une troisième fois.

Elle a servi comme ministre du Patrimoine canadien de 2015 à 2018, puis comme ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie en 2018-2019. Au moment de la dissolution de la Chambre des communes, elle exerçait les fonctions de ministre du Développement économique et de ministre des Langues officielles.

La liste de ses interventions à la chambre et en comité parlementaire est disponible sur le site des Communes.

En janvier dernier le premier ministre, Justin Trudeau, avait adressé à sa ministre une lettre de mandat supplémentaire, dans laquelle il énonçait une douzaine de priorités, dont le dépôt d’un projet de loi destiné à moderniser et à renforcer la Loi sur les langues officielles.

Son bureau a été mis dans l’embarras plus tôt cet été quand un dépliant bourré de fautes a été distribué dans l’arrondissement.

Mélanie Joly est la seule candidate en lice à avoir déjà fait campagne dans Ahuntsic-Cartierville.

Fissures au Bloc, bisbille chez les verts

Le Bloc québécois, qui était arrivé bon deuxième aux élections de 2019, avec 21,5 % des voix et près de 17 000 voix de moins que le PLC, a choisi de miser sur une nouvelle candidate : Anna Simonyan.

Sur sa page Facebook, la candidate bloquiste se présente comme « Québécoise par adoption et arménienne par origine », et dit bien saisir « les défis de préservation de l’identité et la valeur de la souveraineté ».

Écarté sans ménagement par son parti, l’ancien candidat bloquiste, André Parizeau, n’a pas digéré avoir été mis de côté pour l’élection.

D’importantes dissensions au sein du Parti vert du Canada (PVC) avaient été étalées sur la place publique avant le déclenchement des élections, et rien n’indique que les tensions entre la cheffe, Anamie Paul, et la base du parti soient résorbées.

Le candidat du PVC dans Ahuntsic-Cartierville, Luc Joli-Cœur, ne se gêne d’ailleurs pas pour critiquer vertement sa cheffe.

Ancien péquiste, il s’était présenté pour le Parti vert dans la région de Québec en 2019 et s’était dit intéressé par la direction du parti.

Sur sa page Facebook, le candidat vert ne manque pas de critiquer le Bloc pour sa prise de position controversée en faveur du troisième lien Québec-Lévis.

Dans Ahuntsic-Cartierville, le PVC avait récolté 6 % des voix en 2019, une nette progression par rapport au score de 2,1 % en 2015.

Une candidate « contre la ségrégation vaccinale » pour le PPC

Sur Twitter, la candidate du Parti populaire du Canada, Manon Chevalier, se présente comme étant « contre la ségrégation vaccinale, contre la mondialisation et pour la démocratie ».

Dans un article récent, le Sac de Chips a passé en revue plusieurs de ses publications aux accents conspirationnistes sur les réseaux sociaux.

Selon sa page Facebook, elle est originaire de Jonquière, a étudié à l’Université Laval et habite Montréal.

Candidatures nébuleuses pour le PCC et le NPD

Le Parti conservateur du Canada, qui avait fini quatrième en 2019 avec 7,3 % des voix, présente aussi un nouveau candidat cette année : Steven Duarte.

Outre une laconique fiche sur le site du PCC, le JDV n’a trouvé pratiquement aucune information en ligne sur le candidat conservateur.

Le JDV n’a pas non plus été en mesure de trouver beaucoup d’information sur la candidate néodémocrate, Ghada Chaabi. [Mise à jour du 7 septembre à 14h : il a été porté à notre attention qu’une page Facebook au nom de la candidate a été créé après la parution de notre article.]

La candidate, qui se présente comme inhalothérapeute de formation, avait vu son droit d’exercice suspendu en 2018, selon un avis publié sur le site de l’Ordre professionnel des inhalothérapeutes du Québec (OPIQ). L’OPIQ confirme qu’elle n’est plus membre de l’ordre depuis juin 2020.

Le NPD avait tenté de prendre la nouvelle circonscription d’Ahunstic-Cartierville au Bloc en 2015 en présentant l’ancienne députée bloquiste d’Ahuntsic Maria Mourani, qui avait décidé de renier son parti après en avoir été expulsée en raison de son opposition publique au projet de « Charte des valeurs » du gouvernement péquiste de Pauline Marois.

Le NPD avait alors obtenu 30 % des suffrages et était arrivé deuxième avec un peu moins de 10 000 voix de retard sur la libérale Mélanie Joly.

En 2019, le NPD avait fini troisième avec à peine 11,4 % des voix, soit près de deux fois moins que le Bloc.

Envoyez-nous vos questions !

Le JDV a fait parvenir des demandes d’entrevue à l’ensemble des candidates et candidats. Si vous souhaitez leur poser des questions, faites-en part à notre journaliste à l’adresse suivante : simon@journaldesvoisins.com ou laissez-les en commentaires sous l’article.

Dans la mesure du possible, nous tâcherons d’inclure vos questions dans nos entrevues et nous inclurons les réponses dans notre dossier à paraître sur les élections fédérales.

S'abonner
me prévenir de
guest
15 Commentaires
Les plus vieux d'abord
Nouveau d'Abord Avec le plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Lachapelle Pierre
Lachapelle Pierre(@pierre-e-lachapelle)
3 Mois

Bonjour. Pour les lecteurs pressés, ce serait bien de présenter un tableau tout simple avec les noms des candidats et leur affiliation. Là il faut fouiller dans l’article, très bien documenté, pour finir par trouver les noms des personnes.

Frances Kotar
Frances Kotar
2 Mois
Répondre à  Lachapelle Pierre

S’ils veulent un débat, ils n’auront qu’à le faire par la suite, à la fin.

Sauvé, Émile
Sauvé, Émile
3 Mois

Y aura-t-il un débat entre les candidats dans Ahuntsic-Cartierville et si oui, connaissez-vous la date?
Merci

Christiane Dupont
Admin
Christiane Dupont(@christianedupont)
3 Mois
Répondre à  Sauvé, Émile

Le JDV n’organise pas de débat entre les candidats pour l’élection fédérale. Le temps imparti à la campagne est trop court, et notre équipe encore réduite à cause des vacances. En revanche, nous interviewons chacun des candidats des différents partis et vous pourrez commencer à lire leurs réponses à notre questionnaire d’ici quelques jours, pour la circonscription Ahuntsic-Cartierville. Nous présentons aussi sous peu les candidats de la circonscription de Bourassa. Par ailleurs, en ce qui concerne les élections municipales, avec les organismes communautaires de l’arrondissement, le JDV en est à évaluer la possibilité et les coûts pour organiser un débat filmé des candidats à la mairie –avec les mesures sanitaires appropriées– d’ici la fin du mois d’octobre. Dossier à suivre. (La rédaction)

Michel R. Magnan
Michel R. Magnan
3 Mois

Quelle triste collection de candidates et candidats dans Ahuntsic-Cartierville! La candidate libérale s’était engagée à rester au municipal en 2013… et à la première chance a quitté pour Ottawa. La candidate du Bloc ne s’en vante pas trop, mais elle reste à Laval et ne parle aucunement du comté dans sa page de présentation. Le NPD, le Parti Conservateur, le Parti Vert puis le dernier et le moindre, le Parti Populaire, nous offre tous qu’un nom, sans plus, sur le site du parti. Aucune biographie, aucun engagement. Et ce à 15 jours du scrutin. Aussi bien concéder tout de suite.

Qui choisir parmi cette déprimante panoplie? C’est un peu ce qui arrive quand on vote aveuglement pour un parti, peu importe sa bannière. La démocratie ce n’est pas seulement exercer son droit de vote. Ils votent en Corée du Nord. La démocratie c’est avoir un vrai choix. Les Français sont chanceux, ils ont droit au vote blanc. Au Canada, un bulletin annulé égale un bulletin rejeté. Je félicite tout de même ceux et celles qui se présentent. Au moins ils et elles nous auront évité l’élection par acclamation !

P.S. Monsieur Van Vliet, il faudrait corriger votre paragraphe d’introduction puisque l’élection a lieu le 20 septembre et non le 21.

Christiane Dupont
Admin
Christiane Dupont(@christianedupont)
2 Mois
Répondre à  Michel R. Magnan

Merci M. Magnan pour la correction; elle est faite.(La rédaction)

Eva
Eva
2 Mois
Répondre à  Michel R. Magnan

Savez vous que 7 candidat du Bloc sont de Ahuntsic et sont candidat ailleurs tel que Mont Royal; Vimy, Laurier Sainte Marie etc..

alors votre commentaire fait petite politique municipale et Melanie Joly as passee sa vie a Laval; lisez ses memoires Monsieur! 🙂

Michel R. Magnan
Michel R. Magnan
2 Mois
Répondre à  Eva

Je n’ai pas fait le tour de l’ensemble des critères qui me préoccupent sur les divers candidats-es dans mon commentaire afin d’être bref. Quant à Madame Joly, elle s’est disqualifiée lors de la décision que je cite, la suite n’a donc pas été prise en considération. Je laisse aux électeurs-trices des autres comtés le droit de regard sur les personnes qui s’y présentent, Madame.

Andre Papineau
Andre Papineau
2 Mois

Est ce qu’ont peu m’expliquer pourquoi la candidate du NPD n’ai pas voilee sur aucune de ses photos officielles et de sa page facebook, mais on trouvent une douzaine de video de la meme personne voila de la tete aux pieds?

Petite recherche Google: (Lien google)

meme personne!

expliquer moi

Joran Collet
Admin
Joran Collet(@joran-collet)
2 Mois
Répondre à  Andre Papineau

Bonjour M. Papineau,
Je dois enlever les URL de votre commentaire conformément à notre politique interne. Votre commentaire peut rester.

Andre Papineau
Andre Papineau
2 Mois

Je repete pourquoi la candidate du NPD ne ce presente pas dans son vrai habillement!

hypocrite

Marie-Claude Menard
Marie-Claude Menard
2 Mois
Répondre à  Andre Papineau

Elle a un devoir de neutralité telle que stipulé dans la loi 21, c’est un respect et vous devez la respecté. Merci

Eva
Eva
2 Mois
Répondre à  Marie-Claude Menard

Non cela est un emplois federal et donc non conforme a la loi Quebecois; alors cela est une farce totale! De plus une petite recherche google; nous montres qu’elle aime bien Eve Torres et ses commentaire sur Notre-Dame qui brulais! OUCH!

Jacques Lavigueur
Jacques Lavigueur
2 Mois

La madame du NPD elle as un peu changee non?

Eva
Eva
2 Mois
Répondre à  Jacques Lavigueur

la sauce NPD 😛

Vous pourriez aussi aimer ces articles

COMMUNIQUÉ – Ensemble Montréal apaisera la circulation dans les rues d’Ahuntsic-Cartierville

Montréal, le 20 octobre 2021 – L’équipe Chantal Huot d’Ensemble Montréal pour…

Mélanie Joly nommée ministre des Affaires étrangères

  Réélue lors des élections du 20 septembre, Mélanie Joly a été…

Ensemble Montréal présente Chantal Huot contre Émilie Thuillier

C’est à Verdun, au parc du Quai-de-la-Tortue, que le candidat du parti…
Les trois candidates à la mairie d'Ahuntsic-Cartierville, Chantal Huot (à gauche), Émilie Thuillier (au centre) et Kassandre Chéry Théodat (à droite). (photomontage JDV)

[Vidéo] Pourquoi voter pour vous et votre parti?

Les trois candidates à la maire d’arrondissement en vue des élections municipales…